Recherche en cours...


Du côté des causses lozériens

«Du côté des causses lozériens... » collection Patrimoines de Lozère n°7

par Morgane Coste-Marres de l'Entente interdépartementale des Causses et des Cévennes et par Isabelle Darnas et Cécile Fock-Chow-Tho de la Conservation du Patrimoine culturel du Département de la Lozère
ISBN : 978-2-9546134-6-8
102 pages

Paysages emblématiques du département de la Lozère, les causses fascinent autant qu'ils intriguent... Comment l'homme a-t-il pu s'adapter à ces contrées hostiles ? Comment y est-il resté ? Quand y a-t-il vécu ? Tels sont les questionnements qui nous viennent lorsque l'on observe ces grands plateaux arides, parfois vierges de forêt et d'habitations. Mais le constat est là : les causses fascinent... à la fois par leur beauté, leur immensité, leur minéralité. Pourtant, les causses ne sont pas sauvages ! Loin de là. Leur faciès, est bien au contraire, le résultat de la main de l'homme. C'est précisément ce façonnage exceptionnel qui a conduit l'UNESCO, en 2011, à inscrire les Causses et les Cévennes comme paysage culturel de l'agropastoralisme méditerranéen sur la Liste du patrimoine mondial.

Ce 7e ouvrage de la collection départementale, Patrimoines de Lozère, vous emmène aujourd'hui à la découverte de ces grands espaces et de leurs richesses patrimoniales. Conçu en étroite collaboration avec l'Entente interdépartementale des Causses et Cévennes, cette publication va permettre de mieux appréhender l'architecture, le patrimoine et l'héritage millénaire des territoires caussenards lozériens.

L'habitat caussenard, remarquable entre tous, témoigne encore de l'ingéniosité et de l'adaptabilité humaine. Face aux rigueurs du climat, au manque d'eau, aux difficultés de culture et d'élevage, l'homme a dû adapter son mode de vie et façonner son environnement pour le rendre plus favorable, à défaut d'être hospitalier. Une étude spécifique sur l'architecture du hameau de Boissets permet de se plonger au coeur de cette vie caussenarde. Si les deux grands causses lozériens, que sont le causse de Sauveterre et le causse Méjean, y trouvent une place de choix, l'habitat troglodytique que l'on peut observer dans les gorges du Tarn y est aussi abordé.

Cet ouvrage est disponible sur le site des archives départementales de la Lozère