Recherche en cours...


Recherche

enfeu des Malvési

Ce tombeau est construit dans le troisième quart du 13e siècle pour abriter la sépulture de Vital de Malvési, généreux donateur et peut-être même artisan de la reconstructi

Historique

Datation :
3e quart 13e siècle
Année(s) :
1273
Commentaire historique :
Ce tombeau est construit dans le troisième quart du 13e siècle pour abriter la sépulture de Vital de Malvési, généreux donateur et peut-être même artisan de la reconstruction du cloître. Dès le mois de mars 1272, le chapitre canonial autorise la construction du tombeau pour le donat et son frère en lui faisant une concession exclusive à perpétuité.
A son décès, en 1273, ils apposent une plaque commémorative dont l'inscription latine fut copiée lorsqu'elle était encore lisible.
Aux 14e et 15 siècles, on construisit entre les contreforts une série de chapelles, et, les pierres d'attente qui se remarquent près de l'enfeur, indiquent que l'enfeu fut menacé de disparition.
A l'époque révolutionnaire, vendu avec le cloître, son propriétaire projeta de démolir le tombeau pour assurer la croissance de ses vignes plantées au pied des murs de l'église.
Remarqué par Viollet-le-Duc qui en donne le dessin au tome IX de son "Dictionnaire raisonné de l'architecture française" (article "Tombeau"), le mausolée portait encore des traces de polychromie aujourd'hui disparues. Il est classé monument historique en 1911. Dans les années 1930, un appentis est construit en avant de l'enfeu pour le protéger suite à la visite de la Société française d'Archéologie.

Description

Catégorie technique :
sculpture ; peinture murale
Matériaux et technique :
pierre : taillé ; décor en relief ; peinture
Commentaire descriptif :
Le mausolée se compose de deux parties : l'enfeu et le fronton. L'enfeu est une niche divisée en deux compartiments voûtés d'ogives et ouvrant sur le cloître par une baie géminée à arcs redentés retombant sur des faisceaux de colonnettes. Il faut noter l'utilisation du tore en amande, souvent dégagé par un cavet que l'on retrouve ici aux voûtes de l'enfeu. Cet élément caractéristique de l'art gothique albigeois se retrouve ici aux voûtes de l'enfeu. Sur le mur de droite, la pierre est creusée en forme de bénitier. Devant, la pile centrale sert de support à une statue mutilée.
Au-dessus d'un ressaut mouluré, le fronton s'organise sous la forme de 3 niches cintrées séparées par une colonnette ornée d'un chapiteau historié.
Des peintures ornaient les tympans du fond, elles ont aujourd'hui totalement disparu sous les salissures.
Représentation :
saint Paul, en pied ; Vierge à l'enfant ; chanoine, agenouillé ; ornement végétal ; évangéliste ; prophète ; croix ; ange
Précision sur la représentation :
La colonne centrale de l'enfeu présente saint Paul, en pied. Dans leur ensemble, les chapiteaux de la partie inférieure portent un décor de feuillage. Une croix se dessine sur le mur du fond. Le fronton accueille deux personnages agenouillés aux pieds d'une Vierge à l'enfant en pied. Il s'agit du donateur et de son frêre en tenue de chanoines reguliers. Ces sculptures sont assez maladroites et séparées par des colonnettes surmontées de chapiteaux de grande qualité qui figurent peut-être Evangélistes et Prophètes dont Jean-Louis Biget (op. cit.) indique qu'ils pourraient être en remploi.
Le décor peint, aujourd'hui disparu est décrit par Eugène Viollet-le-Duc (op. cit.) et par un dessin d'Alexandre du Mège, réalisé en 1820. Outre le fait que l'ensemble de la statuaire était recouverte de polychromie, des anges remplissaient les deux tympans de la niche intérieure, au-dessus du sarcophage dont la surface était ornée d'une effigie gravée.
Dimensions :
h = 183 ; l = 200
Précisions sur les dimensions :
Dimensions approximatives
Etat de conservation :
oeuvre mutilée ; mauvais état
Précisions sur l'état :
les statues sont mutilées. La polychromie a disparu.
Marques et inscriptions :
épitaphe ; date (disparue, connue par document)

Localisation

Commune :
Albi
Aire d'étude :
Tarn
Edifice de conservation :
cloître de la collégiale Saint-Salvi

Oeuvres liées

Vue de l'élévation sud depuis l'aile sud du cloître.
Dans un acte daté du 12 décembre 1270, le prévôt Pierre de Lacaune promet le concours du chapître pour la construction du cloître. "Petrus III de la Cauna, praepositus 1265. Anno 1270 ipse et canonici in capitulo Sancti Salvii congregati deliberaverunt de claustro aedificando. Praepositus promisit decem libras caturcenses singulis annis solvenda in festo omnium sanctorum usque ad finem operi

Illustrations


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152853NUCA - Vue d'ensemble de l'enfeu depuis l'ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152854NUCA - Détail de la partie supérieure, les frères Malvési en prière de part et d'autre de la Vierge à l'Enfant. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152855NUCA - Détail de la figure centrale devant l'enfeu : saint Paul. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152856NUCA - Détail de la niche vue depuis le sud-est. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152857NUCA - Vue d'ensemble de la niche depuis le sud-est. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152858NUCA - Détail du chapiteau feuillagé sur la colonne médiane de l'enfeu. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152859NUCA - Personnage tenant des rinceaux feuillagés : chapiteau frise gauche de l'enfeu. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152860NUCA - Chapiteau-frise droit de l'enfeu. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152861NUCA - Détail du chapiteau intérieur gauche de l'enfeu. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152862NUCA - Détail de la partie médiane à l'intérieur de l'enfeu. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152863NUCA - Détail du chapiteau médian, à l'intérieur de l'enfeu. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152864NUCA - Détail du chapiteau intérieur droit. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128152865NUCA - Détail du bénitier. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), cloître de la collégiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20138101076NUCA - Dessin aquarellé du tombeau des frères Malvési. - Réunion des Monuments Nationaux, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
Viollet-le-Duc (Eugène), Encyclopédie médiévale, Bibliothèque de l'Image, Paris, t. I, p. 78-79.
Jolibois (Emile), " Le tombeau des Malvoisin", dans Revue du Tarn, 1883, p. 184.
de Rivières (Edmond), "Le tombeau de deux chanoines dans le cloître de l'église Saint-Salvy d'Albi", dans Bulletin de la Société Archéololique du Midi de la France, 1904.
n° 33.Labande, Corpus des inscriptions de la France médiévale, n°9, Aveyron, Lot, Tarn, C. N. R. S., Paris, 1984, p. 124-126.
Biget (Jean-Louis), Collégiale Saint-Salvi, Albi, dans Congrès Archéologique de France, 140e cession, Albigeois, 1982, p.157-158.

Informations complémentaires

Sources :
Archives Départementales du Tarn : Du Mège (Alexandre), Mémoire sur les monuments français du département du Tarn, côte CC 193, vol. 3, p. 35.
Archives photographiques des Monuments Nationaaux : gravure en couleur de Viollet-le-Duc (MH 308 775)
Référence :
IM81001441
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Chabbert Roland ; Vanacker Céline
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2013/06/03
Date de la protection :
1911/09/30 : classé au titre objet
Référence de la notice M.H. :
PM81000027