Recherche en cours...


Recherche

statue : saint Salvi

Salvi serait né à Albi dans le second quart du 6e siècle, et selon la tradition, au quartier de la Rivière. Après une carrière civile, il entre à partir de 560 dans un monas

Historique

Datation :
14e siècle
Commentaire historique :
Salvi serait né à Albi dans le second quart du 6e siècle, et selon la tradition, au quartier de la Rivière. Après une carrière civile, il entre à partir de 560 dans un monastère des environs d'Albi dont il devient rapidement abbé, élu par la communauté. Cette charge ne pouvant s'accorder avec son amour de la solitude, il décide de se reclure. Mais, on accourt de toutes parts à sa cellule, et par charité il ressent le devoir de rompre le silence pour offrir la communion. Vers l'an 574, il est porté à l'épiscopat par acclamation populaire. Salvi se montre alors évêque de coeur, multipliant les actions de dévouement. Quand la peste bubonique éclate à Albi, il refuse de quitter la ville et manifeste une abnégation exemplaire. Probablement touché par la maladie lui-même, il meurt le 10 septembre 584. Il avait dirigé l'Eglise d'Albi pendant dix ans. Grégoire de Tours présente Salvi comme un saint, qui a lui même "préparé" le sarcophage pour sa sépulture. Un culte se serait développé sur son tombeau dès le VIe siècle. Mais on ignore où il a pu être inhumé : dans le monastère - dont on ignore tout - où il avait vécu avant son épiscopat, ou plus vraisemblablement, dans la nécropole en usage à son époque, près de l'actuelle église Saint-Salvi, où ses reliques ont ensuite été transférées.
Son culte dans le diocèse se développe rapidement et sans doute à l'initiative de son lignage, comme le souligne Jean-Louis Biget. Une Vita Sancti Salvii, rédigée dès l'époque carolingienne, contribue au développement de la dévotion au saint dont on réalise très tôt une effigie. Une Majesté de saint Salvi est attestée en 1075, lorsque les chanoines se rendent près de Rabastens, pour obtenir les fruits d'une donation contestée, avec la statue en majesté de saint Salvi afin de forcer la piété des récalcitrants. Cette statue était probablement logée dans la crypte située sous le sanctuaire. Elle fut remplacée par une autre statue, en bois, représentant l'évêque, qui resta longtemps exposée à l'extérieur. Réalisée à la fin du 14e siècle cette statue a été remisée dans la sacristie et une copie, réalisée par Raoul Vergnes installée à la place de l'original. Elle a été volée en novembre 1989.

Description

Catégorie technique :
sculpture
Matériaux et technique :
bois : peint, polychrome
Commentaire descriptif :
Cette statue haute d'environ un mêtre se présente dans une position cambrée en avant. Son revers est sculpté
Représentation :
saint Salvy
Dimensions :
h = 114 cm
Etat de conservation :
manque
Précisions sur l'état :
La main gauche, tenant la crosse a disparu

Localisation

Commune :
Albi
Adresse :
Saint-Salvy (parvis)
Aire d'étude :
Tarn
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Salvi

Oeuvres liées

Détail du pilier et de ses chapiteaux dans l'avant-dernière travée, collatéral sud.
L'acte de donation établi vers 940, atteste qu'un chapitre de clercs placé sous le patronage de saint Salvi est déjà présent à cette époque à Albi. Des laïcs offrent à "l'abbé Gaubert et aux clercs de Saint-Salvi", un emplacement limité au sud et à l'est par un petit ruisseau, à l'ouest par l'alleu d'un certain Mafred, et à l'est par la paroisse Sainte- Martiane, que ce texte cite p

Illustrations


Albi (Tarn), église paroissiale Saint-Salvi.
Référence : IVR73_20128153356NUCA - Détail de la copie de la statuette de saint Salvi, dans la niche au dessus du portail nord - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Sources :
Archives Départementales du Tarn : fiches de la conservation des antiquités et objets d'art. Clichés 3 Fi 4/177 n° 5 ; 3 Fi/178 n° 6 et 7.
Référence :
IM81001404
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Chabbert Roland
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2013/05/09
Date de la protection :
1961/10/20 : classé au titre objet
Référence de la notice M.H. :
PM81000032