Recherche en cours...


Recherche

groupe sculpté : calvaire

Cet ensemble de sculptures date du dernier quart du 15e siècle et provient vraisemblablement de la clôture du choeur et du jubé disparus au 18e siècle. En effet, il est mention

Historique

Datation :
4e quart 15e siècle
Commentaire historique :
Cet ensemble de sculptures date du dernier quart du 15e siècle et provient vraisemblablement de la clôture du choeur et du jubé disparus au 18e siècle. En effet, il est mentionné à l'article 6, dans une vérification faite le 2 août 1791 par le maître maçon François Teyssonnières accompagné de Salvy Frézouls concernant les "Estats des ouvrages exécutés pour les réparations de l'église paroissiale de Saint Salvy de la ville Dalby". De plus, des documents attestent que le jubé présente alors un calvaire.
Ce dernier figure dans l'inventaire de 1882. A cette date, il est déjà adossé au mur ouest de la collégiale. En 1961, les sculptures de la Vierge et Saint Jean sont transportées pour une exposition à Montauban mais le grand crucifix ne put être descellé si l'on en croit Margueritte de Bévotte (op. cit.). Cet ensemble présente des similitudes avec les statues des personnages du Sanhédrin.

Description

Catégorie technique :
sculpture
Matériaux et technique :
bois : peint, polychrome
Commentaire descriptif :
Groupe sculpté en bois peint polychrome. Les statues présentent sur leurs faces postérieures, entre les épaules, une sorte de trou arrondi qui pénêtre profondément dans le bois : sans doute contenait il un crampon de fixation. La polychromie offre des blancs, des verts, des bleus et des roses et jaunes très doux.
Représentation :
Crucifixion ; saint Jean ; Vierge
Précision sur la représentation :
Le groupe sculpté se compose de trois personnages : la Vierge et saint Jean de part et d'autre du Christ en croix. La vierge présente un visage aux grands yeux arrondis, le nez droit à arêtes vives et une bouche nettement dessinée. Elle est drapée dans un grand vêtement dont les plis cassés camouflent le détail de l'anatomie. Le manteau est rabattu sur la tête un peu baissée, il masque les traits de la Vierge, à la manière des capuchons des pleurants bourguignons. La longue robe se relève légèrement pour laisser apparaître un chausson rond. Dans un geste assez gauche, elle croise pieusement de trop grandes mains attachées à des bras trop courts.
Saint Jean a un visage carré assez individualisé. Le nez un peu relevé, la bouche entrouverte, le regard perdu. La facture des gros sourcils, des cheveux bouclés, des mains qui tiennent le livre, du drapé plus sec que celui de la vierge rappellent le groupe des 6 personnages encadrant l'Ecce homo.
Le Christ avec sa tête gracieusement inclinée, son beau visage régulier, sa chevelure soignée retenue par une légère couronne, son torse et ses jambes bien étudiés, son pagne élégamment disposé annonce une nouvelle manière. Certains archaïsmes demeurent : maigreur de l'attache des bras, maladresse du croisement des pieds cloués l'un sur l'autre, faisant paraître la jambe droite plus courte que la gauche. Les accessoires (couronne du Christ, livre de saint Jean) sont traités avec aisance et simplicité.
Dimensions :
Dimensions de la vierge et saint Jean : h = 190. Lle christ mesure environ 200 cm sans la croix
Précisions sur les dimensions :
Dimensions de la vierge et saint Jean ; le christ mesure environ 200 cm sans la croix

Localisation

Commune :
Albi
Adresse :
Saint-Salvy (parvis)
Aire d'étude :
Tarn
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Salvy
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
Contre l'élévation ouest, dans le collatéral sud, à gauche de la tribune de l'orgue

Oeuvres liées

Détail du pilier et de ses chapiteaux dans l'avant-dernière travée, collatéral sud.
L'acte de donation établi vers 940, atteste qu'un chapitre de clercs placé sous le patronage de saint Salvi est déjà présent à cette époque à Albi. Des laïcs offrent à "l'abbé Gaubert et aux clercs de Saint-Salvi", un emplacement limité au sud et à l'est par un petit ruisseau, à l'ouest par l'alleu d'un certain Mafred, et à l'est par la paroisse Sainte- Martiane, que ce texte cite p
Le rédacteur de la notice vous propose de voir aussi :
Personnage A.
Cette scène du Christ au prétoire est assez rare dans l'art du Moyen Age. Toutefois, la grande difficulté à reconnaître dans les personnages les membres du Sanhédrin réside dans leur expression et dans leurs attitudes qui ne montre pas envers le Christ la haine que l'on lit dans les textes. Comme le signale Marguerite de Bévotte, ces personnages forment une scène difficile à identifier d

Illustrations


Albi (Tarn), église paroissiale Saint-Salvy.
Référence : IVR73_20128152881NUCA - Vue latérale du groupe depuis la nef. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), église paroissiale Saint-Salvy.
Référence : IVR73_20128152882NUCA - Détail de la partie supérieure de la statue de la Vierge. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), église paroissiale Saint-Salvy.
Référence : IVR73_20128152883NUCA - Détail de la figure de saint Jean. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), église paroissiale Saint-Salvy.
Référence : IVR73_20128152884NUCA - Détail de la figure du Christ - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), église paroissiale Saint-Salvy.
Référence : IVR73_20128152885NUCA - Détail du visage du Christ crucifié. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Albi (Tarn), église paroissiale Saint-Salvy.
Référence : IVR73_20128152897NUCA - Vue d'ensemble du calvaire - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
Biget (Jean-Louis), Collégiale Saint-Salvi, Albi, dans Congrès Archéologique de France, 140e cession, Albigeois, 1982, p.163
Bevotte (Marguerite de), La clôture du choeur et le jubé de la collégiale Saint-Salvi d'Albi, dans "Revue du Tarn", 1972, p. 179 à 184

Informations complémentaires

Sources :
Archives départementales du Tarn : Estats des ouvrages exécutés pourles réparations de l'église paroissiale de Saint Salvy de la ville Dalby"
Référence :
IM81001402
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Chabbert Roland
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/05/07
Date de la protection :
1911/09/30 : classé au titre objet
Référence de la notice M.H. :
PM81000028