Recherche en cours...


Recherche

statue : saint Barthélemy

Cette sculpture appartient à l'ensemble sculpté du choeur d'Albi réalisé entre 1474 et 1485. L'état actuel de la statue est similaire à celui qu'il était à la fin du 19e si

Historique

Datation :
4e quart 15e siècle
Auteur de l'oeuvre :
Le Moiturier Antoine (sculpteur, ?) ; Colombe Michel (sculpteur, ?)
Commentaire historique :
Cette sculpture appartient à l'ensemble sculpté du choeur d'Albi réalisé entre 1474 et 1485. L'état actuel de la statue est similaire à celui qu'il était à la fin du 19e siècle. En effet, Un cliché de Louis Aillaud (1882) montre l'oeuvre dans l'état où nous la connaissons aujourd'hui. Etat sans évolution si l'on en croit les clichés de Neurdein datés des années 1910.

Description

Catégorie technique :
sculpture
Matériaux et technique :
calcaire ; peint
Commentaire descriptif :
Sculpture creusée dans un bloc de calcaire rectangulaire. Son revers est ébauché. L'ensemble est polychrome.
Représentation :
saint Barthélemy, en pied ; couteau
Précision sur la représentation :
Barthélémy porte une longue tunique à manche longues. Elle est de couleur rouge, tissée dans un tissus relativement épais mais souple et laisse apercevoir une chemise légère portée à même la peau (détail visible au niveau du col). Ce vêtement relativement ample présente un drapé naturel. Les longs plis tuyautés visibles sur le haut du personnage tombent lourdement à la base de la statue en une accumulation de plis cassés d'où émerge le pied gauche du saint. La manche droite trop longue présente une série de plis en zigzag. Elle a été retournée au niveau du poignet laissant apercevoir une double sombre, détail similaire à de nombreux autres personnages de la statuaire.
Le manteau dans lequel s'enveloppe le personnage est de couleur claire, il est doublé d'une couleur sombre (bleu) et s'enrichit sur toute la longueur d'un liseré doré précédé d'une broderie bicolore (rouge et bleue). Attaché par une large bande d'étoffe au niveau de la poitrine, ce vêtement tombe lourdement sur le socle avec de profonds plis tuyautés.
Le traitement de l'anatomie témoigne également d'une grande habileté. Le traitement de la barbe est à souligner : il présente une alternance de mèches à crochets de grandes et de petites dimensions. Barthélémy tient dans sa main droite un coutelas dont la lame est marquée d'une croix.
Dimensions :
h = 130 ; la = 49 ; pr = 35
Etat de conservation :
manque
Précisions sur l'état :
Le nez est mutilé. Nombreux écaillements de la polychromie sur l'ensemble de l'oeuvre.
Marques et inscriptions :
inscription (en relief, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
inscription sur le phylactère : "CREDO IN SPIRITUM SANTUM" ; inscription sur le socle : "BARTHOLOME"

Localisation

Commune :
Albi
Adresse :
Sainte-Cécile (place)
Aire d'étude :
Tarn
Edifice de conservation :
cathédrale Sainte-Cécile
Référence de l'édifice de conservation :
IM81001038
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
à l'intérieur du sanctuaire contre l'élévation nord, entre les travées 12 et 13

Oeuvres liées

Vue de la cathédrale depuis le sud-sud-ouest.
Sainte Cécile s'apparente, par sa forme et la simplicité de ses lignes, aux églises gothiques du Midi toulousain, mais elle les surpasse par son ampleur et l'élan de ses contreforts, harmonieusement arrondis et répartis. Côté sud, son allure de forteresse est tempérée par la porte de Dominique de Florence (v. 1400) et par le porche ou "baldaquin" (v. 1530), chef-d'oeuvre du gothique. On a
L'ensemble est commandité par l'évêque Louis Ier d'Amboise et probablement réalisé par les sculpteurs Michel Colombe ou Antoine Le Moiturier dans le dernier quart du 15e siècle.£L'étude détaillée qui a été menée semble confirmer l'hypothèse selon laquelle quatre ateliers distincts oeuvrèrent à la statuaire du choeur. Certains ont travaillé sur des ensembles localisés de façon ho

Illustrations

Aucune illustration n'est disponible pour cette notice.


Documents liés

Bibliographie :
Biget (Jean-Louis), Escoubiac (Michel), Sainte-Cécile d'Albi, sculptures, Editions Odyssée, Graulhet, 1997, 42 - 61 - 63 - 253 - 254 - 255.
Aillaud (Louis), Rolland (Jules), Rivières de (Edmond), La cathédrale Sainte-Cécile d'Albi, ses richesses artistiques, Toulouse, 1882, pl. 53 " intérieur du choeur côté sud" - pl. 57 "porte intérieure du choeur" - pl. 75.
LARAN (Jean), La cathédrale d'Albi, Petites monographies des grands édifices de la France, Henri Laurens, 1911, p.73 - 89 -113 : Photo Neurdein.
BEVOTTE (Marguerite de), La sculpture à Toulouse à la fin de la période gothique, 1936 -pl. 16.
BAUDOUIN (Jacques) De Jacques Morel à Michel Colombe, thèse de doctorat, Dijon, 1978, p. 114.
Cartes SIA (photo Pascal le Doaré). Réf. I.A. n°55

Informations complémentaires

Sources :
Archives photographiques des monuments historiques : M.H. 85.015, format 18 x 24, cliché Estève, date archivage M.H. 1926 (noir et blanc) ; M.H. 108.745, date archivage M.H. 1936 (noir et blanc).
Référence :
IM81001093
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Chabbert Roland
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2013/06/03
Date de la protection :
1862 : classé au titre immeuble
Référence de la notice M.H. :
PM81000003
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler