Recherche en cours...


Recherche

séchoir à pastel

Dernier représentant de l'activité florissante de l'exploitation du pastel dans la région, ce séchoir est édifié ,vraisemblablement au 18e siècle, sur l'enceinte médiévale

Historique

Datation principale :
18e siècle (?)
Commentaire historique :
Situé sur l'enceinte médiévale arasée du château de Magrin, le séchoir à pastel est un des rares du genre encore en bon état du Midi toulousain.Outre le séchoir, on peut visiter, au deuxième niveau un musée retraçant l'histoire du pastel dans le Midi toulousain. Dans une tour attenante, un moulin pastellier provenant d'une commune voisine a été remonté. Aujourd'hui le château de Magrin est le site majeur de la Route Historique du Pastel.
Notice succincte :
Dernier représentant de l'activité florissante de l'exploitation du pastel dans la région, ce séchoir est édifié ,vraisemblablement au 18e siècle, sur l'enceinte médiévale du château de Magrin. Doté à la fin du 20e siècle d'un moulin à broyer les feuilles de pastel, il est devenu le site de référence de la route touristique du circuit du pastel, plante tinctoriale à l'origine du développement économique et de l'édification de fortunes du Midi toulousain aux 15e et 16e siècles.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
pierre
Matériaux de la couverture :
tuile creuse
Plan :
plan rectangulaire régulier
Vaisseau(x) et étage(s) :
étage de soubassement ; rez-de-chaussée ; 1 étage carré ; étage de comble
Forme de la couverture :
croupe
Commentaire descriptif :
Le séchoir est construit en pierres de taille plus ou moins bien appareillées vraisemblablement de réemploi (murailles médiévales). Le bâtiment à quatre niveaux offre une élévation particulière en façades nord et sud pour assurer une bonne ventilation des coques de pastel ou cocagnes ; les murs sont percés au troisième niveau, correspondant à l'étage du séchoir, de jours étroits de près de trois mètres de hauteur chacun, surmontés d'ouvertures rectangulaires à l'étage de comble où était stocké l'agranat. L'ensemble constitue huit travées sans décor, au sud une neuvième travée est obturée par le bâtiment dit "Renaissance" construit en retour. A l'intérieur, les jours étroits sont fermés de contrevents en bois à persiennes fixes. Le séchoir conserve quatre compartiments (huit à l'origine), délimités par des grilles à armatures en bois et tiges de fer ; ils étaient autrefois clayonnés pour recevoir les coques de pastel.

Localisation

Commune :
Magrin
Lieu-dit ou secteur urbain :
Magrin
Aire d'étude :
Tarn
Edifice de conservation :
château
Référence de l'édifice de conservation :
IA81000301
Référence cadastrale :
1824 B 173 ; 2000 B 142

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Magrin (Tarn), séchoir à pastel.
Référence : IVR73_20018100122XA - Vue générale. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Magrin (Tarn), séchoir à pastel.
Référence : IVR73_20018100129XA - Intérieur du séchoir. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IA81000254
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Bonhôte Jérome
Date de publication :
2009
Date de mise à jour :
2013/06/03
Date de la protection :
1979/12/14 : inscrit MH
Référence de la notice M.H. :
PA00095596