Recherche en cours...


Recherche

cloche dite Marie-Clotilde

La cloche datait à l'origine de 1464. Elle fut déplacée par les protestants et remontée sur la tour de la porte de la ville. En 1660, les protestants doivent la rendre et elle

Historique

Datation :
3e quart 15e siècle ; 4e quart 19e siècle
Année(s) :
1464 ; 1886
Atelier ou manufacture :
Farnier Frères (atelier)
Lieu d'exécution :
lieu d'exécution : Lorraine, 88, Robécourt
Commentaire historique :
La cloche datait à l'origine de 1464. Elle fut déplacée par les protestants et remontée sur la tour de la porte de la ville. En 1660, les protestants doivent la rendre et elle est refondue par Charles Gor, maître-fondeur de la ville de Castres. Elle est à nouveau fondue en 1886 par Farnier Fres, fondeur à Robécourt (Vosges) et reçoit alors pour nom celui de Marie-Clotilde. Les inscriptions anciennes ont été conservées.

Description

Catégorie technique :
fonderie de cloches
Matériaux et technique :
bronze
Commentaire descriptif :
Cloche fixe à tintement extérieur. Son poids est estimé à 110 kg. Elle produit un fa.
Représentation :
ornement végétal ; godron ; feuille
Précision sur la représentation :
Une frise de godrons court le long de l'épaule de la cloche ainsi que sous les inscriptions. Des ornements végétaux sont entrelacés avec les lettres des inscriptions. Une frise de feuilles développe ce motif végétal en-dessous des inscriptions.
Dimensions :
h = 48 ; d = 55
Etat de conservation :
mauvais état
Précisions sur l'état :
La cloche est couverte de fientes.
Marques et inscriptions :
inscription concernant le commanditaire ; date ; inscription concernant le titre
Précisions sur les inscriptions :
inscription sur la robe : ancienne cloche refondue en 1886 sous sa sainteté Léon XIII pape / mgr Jean Emile Fonteneau archevêque d'Alby / je m'appelle Marie Clotilde j'ai eu pour parrain / Eugène Galinier et pour marraine Marie Clotilde / laudo deum verum populum voco congrego clerum / defuntos ploro pugno fulmina festa decoro/ Farnier Fres, fondeurs à Robecourt Vosges.

Localisation

Commune :
Lacrouzette
Aire d'étude :
Sidobre
Edifice de conservation :
église paroissiale Notre-Dame du Granit
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
clocher

Oeuvres liées

Extrait du plan cadastral 2010 AS 226.
L'église de Lacrouzette fut entièrement reconstruite dans les années 1890, en remplacement de l'église du 17e siècle, trop petite pour accueillir tous les fidèles et devenue trop vétuste. C'est sous l'impulsion de l'abbé Jean-Baptiste Maraval, soutenu par le maire Pierre Séguier, que le chantier est lancé à partir des plans de l'architecte Julien Crouzet : la première pierre est posée

Illustrations


Lacrouzette (Tarn), église paroissiale Notre-Dame dite Notre-Dame du Granit.
Référence : IVR73_20108106066NUCA - Détail des inscriptions. - Chabbert, Roland, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IM81000405
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
la Taille Alice de ; Chabbert Roland
Date de publication :
2010
Date de mise à jour :
2013/06/03
Date de la protection :
1943/07/15 : classé au titre objet
Référence de la notice M.H. :
PM81000181
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler