Recherche en cours...


Accueil > Gaillac > La politique patrimoniale de la ville de Gaillac

La politique patrimoniale de la ville de Gaillac

Engagée depuis près de trente ans dans une politique coordonnée d’étude, de protection et de valorisation des patrimoines culturels et naturels, la Ville de Gaillac a lancé dès 2014 deux grands projets en faveur de ses patrimoines : la mise en place d’un site patrimonial remarquable et l’élaboration d’un projet Ville d’art et d’histoire.

10 septembre 2018
Auteur : Thomas Bert

 

Outils de protection et de gestion du patrimoine

La ville accueille 10 bâtiments et 34 objets mobiliers classés ou inscrits au titre des monuments historiques. Elle héberge également un site classé et cinq sites inscrits au titre de la loi de 1930 sur les sites.

Elle élabore depuis 2014 un projet Site patrimonial remarquable (SPR) qui à l’issue d’un diagnostic de l’identité urbaine et paysagère de la commune, d’un zonage et d’un règlement assurera une protection du centre ancien et de ses proches faubourgs. La particularité de la démarche communale fut d’associer à l’élaboration de ce document de protection le lancement d’une étude urbaine focalisée sur l’habitat aux côtés de ses partenaires locaux (UDAP 81, CA Gaillac-Graulhet).

Dans le cadre de la mise en œuvre de son futur Plan de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (PVAP), les services urbanisme et patrimoine co-publieront un document d’information et de médiation autour de ce dispositif.

Cette démarche est initiée en lien avec la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) dont les orientations respectent les préconisations du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) et du Plan d’aménagement et de développement durable communal (PADD).
La commune a enfin mis en œuvre dès 2011 une charte de qualité urbaine destinée à améliorer les opérations d’aménagement de devantures commerciales et de mobilier urbain. Elle subventionne les opérations de rénovation de façades et lancera en 2019 sa troisième Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat aux côtés de la communauté d’agglomération de Gaillac-Graulhet.

La valorisation des patrimoines gaillacois

La ville bénéficie depuis 2018 du label Ville d’art et d’histoire décerné par le ministère de la Culture. Ce projet de territoire veille à axer les travaux d’étude et de mise en valeur des patrimoines autour de thématiques intrinsèquement liées à l’identité de la ville. Parmi elles, on citera l’histoire viticole de la commune, son identité abbatiale ainsi que son paysage compris entre plaine alluviale et coteaux viticoles.

Le travail de valorisation s’adresse à tous les publics, qu’il s’agisse d’habitants des quartiers, de touristes ou de jeunes dans et hors temps scolaire. De multiples dispositifs sont mis en place sur l’année (cycle de visites guidées thématiques, conférences, publications, ateliers pédagogiques) sont destinés à s’adapter aux attentes de ces différents publics.
La commune mène en parallèle une politique culturelle centrée sur l’animation d’un réseau de trois musées de France (Musée des beaux-arts, Museum d’histoire naturelle Philadelphie Thomas, musée de l’abbaye), le soutien à la création et au spectacle vivant ainsi que la mise en place d’évènements réguliers (salon du livre, festival urbain, festival des « Petits Bouchons »)

Références :

Unité Départementale de l’Architecture et du Patrimoine

PLU de Gaillac

SCOT

OPAH