Recherche en cours...


Accueil > Beaucaire > Beaucaire, Ville d’art et d’histoire

Beaucaire, Ville d’art et d’histoire

Située dans le département du Gard, aux portes de la Camargue et de la Provence rhodanienne, la Ville de Beaucaire a obtenu le label Ville d’art et d’histoire en mai 2001. Son centre historique, classé Site patrimonial remarquable depuis 1986, englobe la forteresse des comtes de Toulouse, la ville des marchands et ses hôtels particuliers, le canal du Rhône à Sète et son port de plaisance.

23 juillet 2018
Auteur : Marie-Pierre Maurin

Les grandes phases urbaines et patrimoniales de la Ville d’art et d’histoire

Au carrefour de la voie rhodanienne et de l’antique Via Domitia, l’agglomération primitive, connue au IIe sicèle avant JC sous le nom d’Ugernum, domine la plaine fertile. Au XIIe siècle, la construction du château des comtes de Toulouse sur la colline s’accompagne de la mise en place de nouvelles fortifications délimitant une ville d’environ 12 ha. Devenue royale en 1229, Beaucaire double de superficie vers 1350.

C’est au XVIIIe siècle, âge d’or de la Foire de la Madeleine, que Beaucaire se transforme profondément. L’habitat se densifie, les constructions édilitaires se multiplient dans la partie orientale de la ville, tournée vers le Rhône et le négoce.

Le début du XIXe siècle est marqué par une nouvelle phase d’aménagements. Sur le front sud, le canal de navigation du Rhône à Sète arrive à Beaucaire en 1804. La création du port de plaisance en 1988 puis le traitement des quais, ont complété l’action menée pour rendre attractif le pourtour du centre historique.


Le Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP)

 

Confirmée par Louis XI en 1464, la Foire de la Madeleine va bouleverser pour longtemps le destin de Beaucaire. Durant quatre siècles, la ville se hisse chaque été au rang des places majeures du négoce interrégional, puis européen à partir du XVIIIème siècle. Sous l’effet du commerce, la ville prospère et se transforme. 
Bâtie au moment de la création de la célèbre Foire de la Madeleine, la « Maison du tourisme et du patrimoine », établie à la fin du XVème siècle au voisinage du port fluvial de commerce, est emblématique de cet évènement qui donna à Beaucaire son caractère et sa physionomie.
Lieu d’accueil de tout visiteur, le CIAP est un outil pour affirmer le tourisme patrimonial à Beaucaire en Terre d’Argence. Cet équipement présente une exposition permanente, des expositions temporaires, accueille des groupes scolaires dans le cadre d’ateliers pédagogiques de l’architecture et du patrimoine. Il est le point de départ de toutes visites guidées et commentées par des guides-conférenciers spécifiquement formés à la médiation du patrimoine.

Le service du patrimoine en charge du label


Relevant depuis 2012 de la compétence de la Communauté de communes le service du patrimoine offre aux visiteurs et au jeune public différents services et remplit plusieurs missions :

  • Initier le jeune public à la découverte du patrimoine : Le service éducatif du patrimoine propose toute l’année des activités pédagogiques adaptées aux enfants de la maternelle à la terminale, en temps scolaire ou de loisir. Visites guidées, ateliers... permettent d’appréhender l’évolution et l’histoire de la ville au fil des siècles.
  • Valoriser le patrimoine et l’architecture auprès des habitants et des touristes : Le programme «Rendez-vous Beaucaire Terre d’Argence » étale son offre de visites d’avril à octobre, les mardis et jeudis. L’action de sensibilisation à l’architecture et au patrimoine porte également sur l’ensemble des cinq communes de la communauté de communes Beaucaire Terre d’Argence (Beaucaire, Bellegarde, Fourques, Jonquières-Saint-Vincent et Vallabrègues).
  • Animer l’architecture et le patrimoine : L’activité d’animations et de sensibilisation à l’architecture et au patrimoine se répartit autour de cinq grands évènements. Spectacles théâtralisés, reconstitution historiques, concerts dans les monuments, expositions au musée A. Jacquet, actions spécifiques en direction des scolaires…ponctuent également l’année.
  • Protéger l’architecture et le patrimoine : Beaucaire et la Terre d’Argence comptent 55 monuments, un site et 300 objets mobiliers protégés au titre des Monuments historiques. Dès 2009, quinze sites patrimoniaux ont été déclarés d’intérêt communautaire. Beaucaire en assure la gestion, les études, les travaux d’aménagements, d’entretien et de restauration, du bâti et du non bâti.

Informations pratiques

Service Culture et Patrimoine Ville d’art et d’histoire
1, avenue de la Croix Blanche
30300 Beaucaire
04 66 59 71 34
patrimoine(at)laterredargence.fr
https://www.facebook.com/serviceeducatifdupatrimoineccbta

Office de Tourisme Beaucaire Terre d'Argence
8, rue Victor Hugo
30300 Beaucaire
04 66 59 26 57

www.provence-camargue-tourisme.com

https://fr-fr.facebook.com/Beaucaire-Terre-dArgence-Tourisme-332444806789650/

Voir aussi :