Recherche en cours...


Accueil > Carcassonne > L’école Jean-Jaurès

L’école Jean-Jaurès

Récemment inscrite au titre des Monuments historiques, l’école Jean-Jaurès témoigne de la vitalité architecturale que connaît la ville de Carcassonne dans l’Entre-deux-guerres.

06 juillet 2018
Auteur : Caroline Frinault

 

L’histoire du bâtiment

Du fait de l’insalubrité des écoles du quartier, la construction d’un nouvel équipement est projetée dès 1898 à l’entrée ouest du centre-ville. Ce lieu stratégique, en bordure du boulevard Jean-Jaurès et du square Gambette, suscite de vives oppositions. Le chantier rencontre également des déboires financiers et techniques. L’école est finalement inaugurée en présence du président Gaston Doumergue en 1928 puis réceptionnée en 1931.
Plus tard, vraisemblablement dans les années 1950, les bâtiments des classes ont été surélevés d’un étage. L’ensemble des modifications s’effectuent toutefois dans le respect de l’architecture d’origine (percements réalisés à l’identique, nouveau portail fidèle à ceux de 1928).
Le groupe scolaire continue d’accueillir aujourd’hui les élèves carcassonnais. Il bénéficie actuellement d’un plan spécial d’équipement numérique, afin de devenir l’école de référence sur le territoire en matière de nouvelles technologies numériques (vidéoprojecteurs interactifs et autres outils numériques intégrés dans toutes les classes, installation de la fibre optique en 2019...).

Une architecture classique...

Le projet d’origine est confié aux deux architectes audois Émile-Gustave Bertrand et Guillaume Vidal, puis est achevé par Paul Enderlin et Jean Bertrand. Le programme respecte la définition des bâtiments d’école du début du XXe siècle. L’architecture se veut rationnelle, observant une séparation stricte des sexes et portant une grande attention à l’hygiène.
Sept classes pour les garçons et sept classes pour les filles sont réparties autour de la cour, elle-même divisée en deux par le bâtiment accueillant les sanitaires. Des pavillons d’angle, destinés aux logements des gardiens et des enseignants, sont tournés vers le boulevard. Les préaux sont indispensables pour assurer à la fois une bonne ventilation des classes et une protection des enfants contre les intempéries. Leur façade sur boulevard donne l’illusion d’être courbe.

... et originale à la fois !

Cette dernière façade est la plus décorée. Son centre porte le blason double de la Ville, réalisé en pierre de Beaucaire. Les portails latéraux sont surmontés d’impressionnantes voussures. Des panneaux de mosaïques colorées représentent des coupes d’oranges. Les impostes en ferronnerie des portails, reprennent également des motifs végétaux. Par ailleurs, l’horloge, indispensable au respect du rythme scolaire, devient elle-même un élément essentiel du décor, tourné vers le square tout proche. À l’intérieur, douches et salles de classe sont indiquées par des carreaux de faïence bleus qui ont été conservés.
De plus, l’utilisation du béton et du ciment a été privilégiée. L’entrepreneur Séguier reprend le procédé du béton armé, alors tout récemment inventé à Carcassonne par François Hennebique : les galeries de portiques sur le bâtiment central, ainsi que le préau constitué de colonnes très élancées, par exemple, constituent à l’époque de véritables innovations architecturales.

Informations pratiques

Ecole Jean-Jaurès
Boulevard Jean-Jaurès

Renseignements
Service Patrimoine Ville d’art et d’histoire
Hôtel de Ville
32 rue Aimé Ramond
11835 Carcassonne Cedex 9
04 68 77 71 68
vah(at)mairie-carcassonne.fr