Recherche en cours...


Accueil > Carcassonne > L’église Saint-Vincent

L’église Saint-Vincent

Étape incontournable en centre-ville, Saint-Vincent est l’un des plus vastes édifices de style gothique méridional. Du haut de ses 232 marches, son clocher offre une vue imprenable sur Carcassonne et ses environs.

06 juillet 2018
Auteur : Caroline Frinault

 

De la fondation de la Bastide à nos jours

Saint-Vincent s’inscrit dès l’origine dans la trame urbaine orthogonale du nouveau bourg, édifié à Carcassonne sur la rive gauche de l’Aude à partir de 1262. Devenue rapidement trop petite, l’église est rebâtie d’ouest en est dès 1308, grâce à un don du roi Philippe le Bel.
Au XVIIIe siècle, l’édifice, jusque-là couvert d’une charpente apparente, est voûté d’ogives.
Sous la Révolution, Saint-Vincent est transformé en fonderie fabriquant des affûts de canons : neuf forges sont installées dans les chapelles latérales et l’abside.
Rapidement rendue au culte, l’église est remaniée à la fin du XIXe siècle afin de la mettre au goût de l’époque.

A découvrir

L’église, fréquentée par les consuls et autres notables, est l’un des plus vastes édifices de style gothique méridional, avec sa nef unique large de 21 mètres, longue de 60 mètres et haute de 27 mètres.
Quatre statues en grès, à l’origine installées sur la façade occidentale, ont été mises à l’abri sous la tribune. Elles dateraient des années 1320, ce qui fait de l’une d’entre elles la plus ancienne représentation du roi Saint-Louis connue à ce jour.
Le grand-orgue de Saint-Vincent, au buffet rouge et or, témoigne de l’une des plus belles réussites du facteur Théodore Puget.
La puissante et haute tour de Saint-Vincent a permis au XVIIIe siècle de réaliser la fameuse carte de Cassini et quelque temps plus tard de déterminer la longueur d’un méridien terrestre. En effet, du haut de ses 232 marches, le clocher offre une vue exceptionnelle sur les environs carcassonnais : la montagne Noire, le canal du Midi, le centre-ville, la Cité, jusqu’aux Pyrénées...
Ce clocher abrite par ailleurs un des plus importants carillons de la région. Composé de sept cloches en 1710, puis de dix-sept en 1773, ce sont aujourd’hui cinquante-quatre cloches qui résonnent certaines matinées en centre-ville.

Un chantier d’ampleur

Propriété de la Ville de Carcassonne, l’église est classée au titre des Monuments historiques depuis 1907 et suscite de nombreuses attentions.
De 2001 à 2006, l’orgue subit une restauration en profondeur : l’instrument retrouve les sonorités romantiques du XIXe siècle, le buffet toute sa splendeur. Sur la même période, et en complémentarité, la façade occidentale est reprise, et notamment son gâble qui fait l’objet d’une intervention soignée.
En 2013, les conditions d’accessibilité du clocher sont améliorées (mise en place d’une main courante, amélioration de l’éclairage, habillage de la terrasse), afin de permettre l’ouverture au public. Depuis mai 2013, près de 45 000 visiteurs ont pu en profiter (environ 6 000 sur l’année 2017).
En 2015, L’invention de la sainte Croix, tableau de Jacques Gamelin, est à son tour envoyée en restauration. Au cours de l’été 2016, deux chapelles latérales situées au nord sont requalifiées : les façades extérieures ont été reprises, les vitraux ont été restaurés.

Malgré tout, l’église présente une situation préoccupante. Une grande campagne décennale de travaux est lancée en 2018, pour un montant total de près de six millions d’euros. Il s’agit principalement de consolider la structure de l’édifice, de reprendre les couvertures pour le mettre hors d’eau, ainsi que de restaurer les parements et autres décors en mauvais état.

Informations pratiques

Eglise Saint-Vincent
79 rue Albert-Tomey

Tarif montée au clocher : 2,50 € adulte / gratuit moins de 18 ans et étudiants

Renseignements
Service Patrimoine Ville d’art et d’histoire
Hôtel de Ville
32 rue Aimé Ramond
11835 Carcassonne Cedex 9
04 68 77 71 68
vah(at)mairie-carcassonne.fr