Recherche en cours...


Recherche

sculpture : plaque de chancel ou devant d'autel ?

Dalle sculptée en remploi, datant de la fin du 11e ou du début du 12e siècle (?), servant peut-être initialement de plaque de chancel ou contre-table d'autel, figurant un perso

Historique

Datation :
limite 11e siècle 12e siècle (?)
Commentaire historique :
Pierre sculptée en remploi, servant aujourd'hui de pierre d'autel dans la crypte érigée sous l'église Saint-Spérie, pouvant initialement avoir servi de plaque de chancel (?) ou contre-table d'autel, attribuable à la fin du 11e ou ou début du 12e siècle (d'après D. Jacoub, 1972).
Notice succincte :
Dalle sculptée en remploi, datant de la fin du 11e ou du début du 12e siècle (?), servant peut-être initialement de plaque de chancel ou contre-table d'autel, figurant un personnage saisissant une grappe de vigne, surmonté d'une inscription et accompagné de palmettes.

Description

Catégorie technique :
sculpture
Matériaux et technique :
pierre (calcaire) : taillé, sculpté
Commentaire descriptif :
Pierre de format parallélépipédique, en calcaire taillé et sculpté.
Représentation :
palmettes ; grappe ; personnage
Précision sur la représentation :
La dalle est ornée de palmettes, de grappes de vigne cueillies par un petit personnage anthropomorphe (dont on ne voit que le visage barbu et un bras tendu) au-dessus duquel est gravée une inscription non déchiffrée (transcription d'après D. Jacoub : A. R. L. V. H. IN ou A. R. I. K. H. IN).
Précisions sur les dimensions :
l = 88 ; la = 72
Etat de conservation :
bon état
Marques et inscriptions :
inscription

Localisation

Commune :
Saint-Céré
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
église paroissiale Sainte-Spérie
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
crypte (sous la nef)

Oeuvres liées

Vue intérieure. 2e chapelle sud, culot sculpté.
Spérie, fille du duc Sérénus, seigneur du castrum de Saint-Céré, fut martyrisée au 8e siècle. Selon la légende, elle s'était vouée à Dieu et eut la tête tranchée par Elidius, le seigneur voisin, qu'elle refusait d'épouser. Saisissant sa tête dans ses mains, elle alla la laver au bord d'une source claire. A cet endroit on construisit une chapelle pour abriter son tombeau et les pèle

Illustrations


Documents liés

Bibliographie :
Ventach Jean, "La crypte Sainte Spérie et sa sculpture caroligienne", dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, tome XCII, 1971, p. 107-119.
Jacoub Dorothée, "Quelques remarques concernant la dalle de Sainte-Spérie", dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. XCIII, 1972, p. 321-324.
Rousset Valérie, Dossier de demande de permis de construire. Etude archéologique, juillet 2000, non paginée.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne Lotoise
Référence :
IM46207854
Copyright :
(c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Bru Nicolas
Date de publication :
2009
Date de mise à jour :
2014/12/02
Date de la protection :
1979/03/28 : classé au titre objet
Référence de la notice M.H. :
PM46000266
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Conseil général du Lot