Recherche en cours...


Recherche

fer à hosties

Exceptionnel objet du 14e siècle dont on trouve un seul autre exemple lotois à Teyssieu, cet intrument en fer forgé servait à la confection de quatre hosties, deux grandes et d

Historique

Datation :
14e siècle (?)
Commentaire historique :
Ce fer à hosties a été découvert en 2011 parmi des gravas au rez-de-chaussée du clocher de l'église Saint-Cyprien, et ne bénéficie d'aucune documentation quant à sa présence antérieure dans l'édifice. Il pourrait dater du 14e siècle, comme le seul autre objet de ce type connu dans le Lot (Teyssieu, classé MH, IM46207362), et s'inscrit dans une production limousine décrite à la fin du 19e siècle par Xavier Barbier de Montault, en particulier en Haute-Vienne : il présente notamment les mêmes fleurs stylisées à l'extrémité des inscriptions qu'un fer du 14e siècle dans la Creuse (La Mazières-aux-Bons-Hommes, classé MH, IM23000157), et porte probablement une marque ou poinçon de contrôle à la base de la plaque gravée.
Notice succincte :
Exceptionnel objet du 14e siècle dont on trouve un seul autre exemple lotois à Teyssieu, cet intrument en fer forgé servait à la confection de quatre hosties, deux grandes et deux petites.

Description

Catégorie technique :
ferronerie
Matériaux et technique :
fer : forgé, fondu, gravé
Commentaire descriptif :
Fer à deux plaques rectangulaires prolongées par deux longs manches fixés par un rivet. L'une des plaques est munie de quatre matrices circulaires de tailles différentes.
Représentation :
Christ ; Crucifixion ; croix ; soleil ; lune ; fleurs ; symbole christique (I.H.S., X.P.S.)
Précision sur la représentation :
La plaque figure deux grandes matrices circulaires figurant la Crucifixion (le Christ sur la croix est surmonté du soleil et de la lune, et entouré des inscriptions IHS et XPS aux extrémités stylisées de fleurs) et le Christ trônant (assis sur un trône parsemé des motifs de fleurs, tenant dans sa main droite un globe terrestre surmonté d'une croix, levant deux doigts de la main gauche), séparées par deux petites matrices identiques placées l'une au-dessus de l'autre figurant toutes deux la Crucifixion (le Christ est entouré du soleil de la lune)
Précisions sur les dimensions :
h = 70 ; la = 18
Etat de conservation :
bon état
Marques et inscriptions :
marque
Précisions sur les inscriptions :
poinçon de contrôle (?) : deux croissants adossés

Localisation

Commune :
Saint-Cyprien
Lieu-dit ou secteur urbain :
Le bourg
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Cyprien

Oeuvres liées

Elévation sud, portail.
La paroisse dépendait du chapitre de la cathédrale de Cahors ; l'église aurait possédé le corps de saint Cyprien qui aurait été transféré à l'abbaye de Moissac en 1222 (Clary, 1986). De l'édifice antérieur à la guerre de Cent ans, seules subsistent les maçonneries du clocher, datables du 13e ou du 14e siècle, et correspondant peut-être à une tour indépendante. Le reste de l'égli

Illustrations


Documents liés

Bibliographie :
Dulac Rooryck Isabelle, L'art religieux en Bas-Limousin, Toulouse, Editions Le Tournefeuille et Librairie Jouanaud, 1997, 214 p., p. 63 ("Des objets méconnus : les fers à hosties").

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du Sud du Lot
Référence :
IM46207576
Copyright :
(c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Bru Nicolas
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/12/01
Date de la protection :
2012/06/26 : inscrit au titre objet
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Conseil général du Lot