Recherche en cours...


Recherche

fauteuil de célébrant

Ce fauteuil de célébrant, de style Louis XV au châssis chantourné, relève de l'éclectisme de la seconde moitié du 19e siècle.

Historique

Datation :
2e moitié 19e siècle
Commentaire historique :
Ce fauteuil de style Louis XV au châssis chantourné pourrait dater de la seconde moitié du 19e siècle.
Notice succincte :
Ce fauteuil de célébrant, de style Louis XV au châssis chantourné, relève de l'éclectisme de la seconde moitié du 19e siècle.

Description

Catégorie technique :
sculpture ; menuiserie
Matériaux et technique :
bois (en plusieurs éléments) : taillé, sculpté, peint, faux bois, décor en relief, décor dans la masse
Commentaire descriptif :
Le fauteuil est entièrement en bois taillé et sculpté et repose sur une plateforme en bois rectangulaire. L'assise rectangulaire repose sur deux pieds antérieurs à élévation galbée et à l'arrière sur le dossier qui se prolonge droit jusqu'au sol. La ceinture est chantournée et présente sur la traverse antérieure un décor en relief dans la masse. Les bras sont légèrement en retrait et incurvés. Le dossier est haut et débordant. Il accueille deux panneaux moulurés chantournés. Le panneau supérieur est orné sur la moulure supérieure d'un décor en relief. La partie supérieure du panneau supérieur présente un arc mouluré en chapeau de gendarme. Les parties latérales débordantes du dossier sont animées d'un décor en relief.
Représentation :
ornement (coquille, végétal : rinceau, en volute, palmette, fleurette)
Précision sur la représentation :
La base des peds; La traverse antérieure du châssis ainsi que la partie supérieure du panneau haut sont ornés d'une palmette. Les ailes sont animés de rinceaux feuillagés en volute et de fleurettes.
Dimensions :
h = 175

Localisation

Commune :
Bretenoux
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
chapelle puis église paroissiale Sainte-Catherine
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
choeur, côté nord

Oeuvres liées

L'édification de l'église Sainte-Catherine doit être reliée à la fondation de la ville nouvelle de Villefranche d'Orlinde (aujourd'hui Bretenoux), par Guérin de Castelnau, peu avant 1277. L'église de la bastide a longtemps été une simple annexe de Notre-Dame de Félines (commune de Prudhomat), jusqu'à ce qu'elle soit élevée au rang d'église paroissiale, en remplacement de l'église m

Illustrations


Bretenoux (Lot), chapelle cimetériale puis église paroissiale Sainte-Catherine.
Référence : IVD46_20134600159NUCA - Vue d'ensemble du fauteuil de célébrant. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IM46105657
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2014/07/31
Date de la protection :
1980/10/20 : inscrit au titre objet
Référence de la notice M.H. :
PM46105384
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Conseil général du Lot