Recherche en cours...


Recherche

groupe sculpté et sa niche : Pietà

La Pietà en pierre date vraisemblablement de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle. Le dais en bois est plus récent, pas avant la seconde moitié du 19e siècle. On a

Historique

Datation :
limite 15e siècle 16e siècle ; 2e moitié 19e siècle (?)
Commentaire historique :
La Pietà en pierre date vraisemblablement de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle. Le dais en bois est plus récent, pas avant la seconde moitié du 19e siècle.
Notice succincte :
La Pietà en pierre date vraisemblablement de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle. Le dais en bois est plus récent, pas avant la seconde moitié du 19e siècle. On appelle Pietà ou Vierge de Pitié un thème artistique de l'iconographie chrétienne représentant la Vierge Marie pleurant son fils mort posé sur ses genoux avant la mise au tombeau.

Description

Catégorie technique :
sculpture ; menuiserie
Matériaux et technique :
pierre (calcaire) : taillé, sculpté, décor en ronde bosse, peint, polychrome ; bois (en plusieurs éléments) : taillé, tourné, mouluré, vernis
Commentaire descriptif :
Le groupe sculpté en pierre calcaire et peint polychrome est scellé dans une niche en bois fixée sur la pile à l'entrée de la 1ère chapelle latérale nord depuis le choeur. La niche forme un dais à deux pans, trilobé sur les trois faces libres et soutenu sur la face postérieure par deux colonnettes engagées dans un panneau droit. Les angles antérieurs du dais accueillent des éléments tournés, éléments que l'on retrouve sur le sommet du dais, aux deux mêmes angles. Le toit est également ceint d'une corniche moulurée. Le dais présente sous la console un amortissement à forme galbée terminé par un élément tourné.
Représentation :
figure (Vierge de Pitié : assis, de face, voile ; Jésus : mort, allongé, plaie)
Précision sur la représentation :
Marie voilée se tient assise et regarde son fils mort, étendu sur ses genoux. Elle soutient sa nuque de la main droite. Jésus est simplement vêtu du perizonium. Des plaies sont visibles à sa main gauche et sur son torse. La base rectangulaire de la statue porte une inscription peinte en lettres rouges.
Dimensions :
h = 39 ; l = 41 ; pr = 15
Précisions sur les dimensions :
dimensions de la Pietà
Etat de conservation :
surpeint ; manque ; mauvais état
Précisions sur l'état :
Le groupe sculpté présente une polychromie postérieure à l'exécution de la sculpture. Le bras gauche du Christ est manquant. La polychromie présente quelques manques. Le dais en bois subit une attaque d'insectes xylophages portant atteinte à la solidité du bois.
Marques et inscriptions :
inscription concernant l'iconographie (incomplète, peinte, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
Inscription peinte en lettres rouges sur la base de la statue : "N. D. de P".

Localisation

Commune :
Bretenoux
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
chapelle puis église paroissiale Sainte-Catherine
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
1ère chapelle latérale nord depuis le choeur

Oeuvres liées

L'édification de l'église Sainte-Catherine doit être reliée à la fondation de la ville nouvelle de Villefranche d'Orlinde (aujourd'hui Bretenoux), par Guérin de Castelnau, peu avant 1277. L'église de la bastide a longtemps été une simple annexe de Notre-Dame de Félines (commune de Prudhomat), jusqu'à ce qu'elle soit élevée au rang d'église paroissiale, en remplacement de l'église m

Illustrations


Bretenoux (Lot), chapelle cimetériale puis église paroissiale Sainte-Catherine.
Référence : IVD46_20134600156NUCA - Vue d'ensemble du groupe sculpté et de la niche. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Bretenoux (Lot), chapelle cimetériale puis église paroissiale Sainte-Catherine.
Référence : IVD46_20134600157NUCA - Vue d'ensemble du groupe sculpté. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
Vierges de Pitié du Lot, catalogue de l'exposition organisée au grenier du chapître de la Cathédrale de Cahors, du 12 juillet au 15 septembre 1980.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IM46105655
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2014/07/31
Date de la protection :
1976/01/23 : classé au titre objet partiellement
Référence de la notice M.H. :
PM46105390
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Conseil général du Lot