Recherche en cours...


Recherche

ostensoir-soleil

Cet ostensoir-soleil a été réalisé par un orfèvre parisien non identifié entre 1819 et 1838.

Historique

Datation :
1ère moitié 19e siècle
Lieu d'exécution :
lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris
Commentaire historique :
Cet ostensoir-soleil a été réalisé par un orfèvre parisien non identifié entre 1819 et 1838.
Notice succincte :
Cet ostensoir-soleil a été réalisé par un orfèvre parisien non identifié entre 1819 et 1838.

Description

Catégorie technique :
orfèvrerie
Matériaux et technique :
argent (en plusieurs éléments) : fondu, moulé, repoussé, ciselé, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté, découpé, doré
Commentaire descriptif :
Cet ostensoir-soleil est entièrement en argent doré. L'ostensoir est constitué de plusieurs éléments : une base rectangulaire comportant 4 pieds à élévation galbée, une tige comportant un noeud ovoïdal, l'ostensoir proprement dit avec sa lunule et ses rayons, le tout étant surmonté par une croix. Le décor de l'ostensoir est repoussé, ciselé au trait et au mat. Les rayons du soleil et la croix sont des éléments rapportés. Ces éléments sont soudés. L'ostensoir a perdu sa lunule.
Représentation :
ornement (lion : patte, feuille : long, végétal : tige, fleurette, perle : frise, fleur : chute, ruban : noeud, rais de coeur : frise, blé : épi, raisin : grappe, croix, tétragramme)
Précision sur la représentation :
Les pieds forment des pattes de lion. Le pied est orné d'un décor de feuilles longues, de tiges végétales enroulées, de fleurettes et de frise de perles. Les plus larges faces accueillent le Tétragramme et une chute de fleurs nouée par un ruban. Le noeud côtelé est ceint d'une rosace de feuilles longues. La partie supérieure de la tige forme une gerbe d'épis de blé et de grappes de raisin. L'ostensoir est entouré d'une nuée et la partie vitrée d'une frise de rais de coeur. L'ensemble est sommé d'une croix.
Dimensions :
h = 40 ; la = 14 ; pr = 9
Marques et inscriptions :
poinçon d'association des orfèvres (gravé, sur l'oeuvre) ; 1er titre Paris 1819-1838 (gravé, sur l'oeuvre) ; grosse garantie Paris 1819-1838 (gravé, sur l'oeuvre)

Localisation

Commune :
Gagnac-sur-Cère
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Martin
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
sacristie

Oeuvres liées

Portail ouest, chapiteaux-frise de droite.
La paroisse appartenait en grande partie au chapitre de la cathédrale de Cahors (Clary, 1986). Malgré le style gothique, archaïsant, de certaines parties (portail, croisées d'ogives des chapelles, arc triomphal, croisée d'ogives de l'abside), il est possible que l'édifice actuel résulte presque entièrement de la reconstruction réalisée au milieu du 17e siècle : il existerait un acte rel

Illustrations


Gagnac-sur-Cère (Lot), église paroissiale Saint-Martin.
Référence : IVD46_20124600433NUCA - Vue d'ensemble de l'ostensoir. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IM46105606
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/07/31
Conseil général du Lot