Recherche en cours...


Recherche

reliquaire-monstrance

Ce reliquaire-monstrance à la forme typiquement médiévale et gravé du monogramme du Christ IHS pourrait dater du 15e siècle. Conservé dans le trésor de l'église Castelnau-B

Historique

Datation :
15e siècle
Commentaire historique :
Ce reliquaire-monstrance à la forme typiquement médiévale et gravé du monogramme du Christ IHS pourrait dater du 15e siècle
Notice succincte :
Ce reliquaire-monstrance à la forme typiquement médiévale et gravé du monogramme du Christ IHS pourrait dater du 15e siècle. Conservé dans le trésor de l'église Castelnau-Bretenoux depuis les années 1990, il provient du prieuré de bénédictins Saint-Gilles à Bonneviole.

Description

Catégorie technique :
orfèvrerie
Matériaux et technique :
métal (en plusieurs éléments) : décor en relief, décor dans la masse, gravé, découpé ; tissu : toile, blanc ; cire : rouge, décor en relief, décor dans la masse
Commentaire descriptif :
Ce reliquaire-monstrance en métal à cylindre horizontal repose sur un pied de plan octogonal. La tige droite comporte un noeud sphérique. La partie monstrance est de forme cylindrique horizontal. Elle est fermées sur deux faces par deux plaques de métal accueillant un décor en relief gravé et découpé. L'ensemble est surmonté d' une croix tubulaire. Les reliques sont enveloppées dans des linges en toile blanc cacheté par un sceau en cire rouge.
Représentation :
ornement (à feston, rond, I.H.S.)
Précision sur la représentation :
Les bordures de la partie monstrance, autour du jour vitré, sont festonnées et percés de petits ronds. Les faces latérales du cylindre sont ornées de l'I.H.S. Leur bordure supérieure est festonnée.
Dimensions :
h = 29
Marques et inscriptions :
armoiries (illisible, fondu, sur partie rapportée)
Précisions sur les inscriptions :
Le sceau en cire rouge figure les armoiries non identifiées, vraisemblablement d'un évêque.

Localisation

Commune :
Prudhomat
Lieu-dit ou secteur urbain :
Bonneviole
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
prieuré de bénédictins Saint-Gilles
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
Trésor de l'église de Castelnau-Bretenoux

Oeuvres liées

Vue intérieure. Arc d'entrée de l'absidiole sud, chapiteau sud.
Une charte du cartulaire de Beaulieu signale, dès le début du Xe siècle, une chapelle Saint-Pierre dans la villa ad illas Macerias qui prend au XIe siècle le nom de Bonnavila. Un prieuré est alors constitué avec une église sous le vocable de Saint-Gilles. Le baron Hugues II de Castelnau contesta souvent les droits et les bénéfices du prieuré à l'abbaye de Beaulieu. L'église se compose

Illustrations


Prudhomat (Lot), prieuré de bénédictins Saint-Gilles.
Référence : IVD46_20124600416NUCA - Vue d'ensemble du reliquaire. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Prudhomat (Lot), prieuré de bénédictins Saint-Gilles.
Référence : IVD46_20124600417NUCA - Vue d'ensemble du reliquaire. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IM46105602
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/07/31
Date de la protection :
1995/05/26 : inscrit au titre objet
Référence de la notice M.H. :
PM46106876
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Observations :
Objet conservé dans le trésor de l'église de Castelnau-Bretenoux (Prudhomat) depuis 1990.
Conseil général du Lot