Recherche en cours...


Recherche

bannière de procession : Marie-Madeleine priant, Saint Dominique et Sainte Catherine recevant le Rosaire de Marie et l'Enfant Jésus

Cette bannière de procession double face porte la date de 1825. Elle est remarquable par la qualité de son décor peint, décor repris dans les deux tableaux qui surmontent les a

Historique

Datation :
1er quart 19e siècle
Année(s) :
1825
Commentaire historique :
La bannière de procession porte la date de 1825. L'iconographie des toiles peintes sont reprises fidèlement dans les deux tableaux qui surmontent les autels secondaires des chapelles latérales et dont l'un deux est peint par Tobia Gasperi en 1883 (IM46105592 et IM46105591).
Notice succincte :
Cette bannière de procession double face porte la date de 1825. Elle est remarquable par la qualité de son décor peint, décor repris dans les deux tableaux qui surmontent les autels secondaires des chapelles latérales et dont l'un deux est peint par Tobia Gasperi en 1883.

Description

Catégorie technique :
tissu ; passementerie ; peinture
Matériaux et technique :
soie (en 2 lés, pourpre) : damas ; soie (fil) : doré ; toile (décor, application) : peinture à l'huile (polychrome), peint à la poudre d'or ; bois (en plusieurs éléments) : taillé, tourné
Commentaire descriptif :
Cette bannière de procession double face est de plan rectangulaire. Elle est constituée à l'avers et au revers de 2 lés de damas pourpre. Les bords latéraux et inférieurs comportent une frange de fils dorés. La partie inférieure de la bannière est festonnée. Chaque face de la bannière présente un décor de toile de format rectangulaire vertical. Cet élément rapporté au centre de la bannière est peint polychrome à l'huile. Ce décor central est entouré d'un important décor peint à la poudre d'or et polychrome sur le damas de soie. La bannière a été rapiécée en divers endroit à l'aide de chutes de tissu de couleur et de matière similaires. La bannière est suspendue à un bâton horizontal en bois.
Représentation :
ornement (cercle, fleurette : frise, feuillage) ; scène (Marie-Madeleine : priant, à genoux, crâne, croix, livre, fond de paysage) ; scène (saint Catherine : dominicain, en pied, agenouillé ; saint Dominique : dominicain, en pied, agenouillé ; Marie : assise, de face, Enfant Jésus, Rosaire)
Précision sur la représentation :
L'avers de la bannière est orné d'une scène où Marie-Madeleine se tient à genoux et prie, les yeux levés vers le ciel, les cheveux longs et dénoués. Une croix, un crâne et un livre ouvert sont posés devant elle. La scène se passe à l'extérieur, dans un environnement rocheux, peut-être à proximité de la grotte de Sainte-Baume où la sainte s'est retirée à la fin de sa vie pour prier. Le revers de la bannière montre saint Dominique et sainte Catherine agenouillés et recevant de la main de la Vierge et de l'Enfant Jésus le Rosaire. Marie est assise dans les nuées et tient l'Enfant Jésus dans ses bras. Chaque peinture comporte un encadrement peint de frises de fleurettes et surmontée d'un phylactère peint doré qui comporte des inscriptions. La partie inférieure festonnée de la bannière comporte de chaque côté un décor de cercles peints dorés comportant des inscriptions pour l'avers et un décor végétal pour le revers. Le tissu de damas de soie de la bannière est orné de pampres de vigne.
Dimensions :
h = 128 ; la = 124
Etat de conservation :
mauvais état
Précisions sur l'état :
Les deux toiles sont en mauvais état. Chacune est affectée par un phénomène de perte d'adhérence de la matière picturale provoquant des effets de craquelures. Le tissu de fond est en très mauvais état. Il présente de très nombreux découds et a dû être rapiécé.
Marques et inscriptions :
inscription concernant l'iconographie (peinte, sur l'oeuvre) ; date (peinte, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
Les phylactères portent des inscriptions peintes concernant l'iconographie des peintures : "Sainte Magdeleine priez pour nous" (avers) et "Reine du Rosaire priez pour nous" (revers). L'avers comporte également la date peinte dans la partie inférieure de la bannière : "1825".

Localisation

Commune :
Teyssieu
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
sacristie

Oeuvres liées

Ensemble vu depuis le nord. A gauche, la tour du château.
De l'église du 12e siècle subsiste l'abside précédée d'une travée droite. La chapelle nord, dédiée à la Vierge, date peut-être du 15e siècle ; la clef de la voûte porte un écu d'or à trois pals de gueules, proches des armoiries d'argent à trois pals de gueules des Robert de Lignerac, mais aucun membre de cette famille ne semble apparaître à Teyssieu. La date de construction de la
Le rédacteur de la notice vous propose de voir aussi :
Vue de détail de la signature : "Gasperi Tobia / 1883".
Le tableau, signé Gasperi Tobia et daté de 1883, représente Marie-Madeleine priant sans doute près de la grotte de Sainte-Baume où elle vécu dans la prière et la méditation à la fin de sa vie. Le peintre d'origine italienne vécu plusieurs années à Vayrac (46).

Illustrations


Teyssieu (Lot), église paroissiale Saint-Madelaine.
Référence : IVD46_20124600394NUCA - Vue d'ensemble de l'avers de la bannière : Marie-Madeleine priant. - Couteau, Anaïs, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Teyssieu (Lot), église paroissiale Saint-Madelaine.
Référence : IVD46_20124600395NUCA - Vue d'ensemble du revers de la bannière : Le don du rosaire à sainte Catherine et saint Dominique. - Couteau, Anaïs, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IM46105593
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/07/31
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Conseil général du Lot