Recherche en cours...


Recherche

reliquaire monstrance de saint Martin

Ce reliquaire-monstrance de saint Martin a été exécuté dans la seconde moitié du 19e siècle, comme l'indique le sceau de Mgr Grimardias, évêque de Cahors de 1866 à 1896 ap

Historique

Datation :
2e moitié 19e siècle
Commentaire historique :
L'authentique de la relique de saint Martin porte le sceau de Mgr Grimardias, évêque de Cahors de 1866 à 1896.
Notice succincte :
Ce reliquaire-monstrance de saint Martin a été exécuté dans la seconde moitié du 19e siècle, comme l'indique le sceau de Mgr Grimardias, évêque de Cahors de 1866 à 1896 apposé sur l'authentique de la relique conservé dans la monstrance.

Description

Catégorie technique :
orfèvrerie
Matériaux et technique :
métal (en plusieurs éléments) : fondu, moulé, repoussé, ciselé, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté, doré ; verre ; papier : doré ; tissu : velours, bleu ; os
Commentaire descriptif :
Le reliquaire en métal cuivreux partiellement doré comporte un pied circulaire surmonté d'une tige munie d'un noeud ovoïde et d'une collerette. La tige supporte la partie supérieure composée d'éléments en relief soudés. Le centre accueille la monstrance vitrée ovale. Elle abrite une relique ex. ossibus fixée sur un morceau de velours bleu entouré d'un décor en papier doré. Des étiquettes en papier manuscrites permettent d'identifier la relique. Le reliquaire est surmonté d'une croix trilobée. Au dos de la monstrance, un authentique est cacheté par un sceau en cire rouge comportant un décor en relief.
Représentation :
ornement (cartouche, godron, quadrillage, corniche, pot à feu, croix, cuir enroulé) ; ornement végétal (feuillage, fleurette, feuille : acanthe, en volute) ; figure (ange : aile, tête ; ange : de profil, priant, aile
Précision sur la représentation :
Le pied est orné de motifs feuillagés et de cartouches, le noeud de fleurettes dans un quadrillage. La collerette est godronnée. Elle est surmontée par des feuilles d'acanthe et une tête d'angelot ailé. La partie monstrance est encadrée par deux anges priant agenouillés et de profil. Ils sont surmontés par une corniche moulurée présentant une partie cintrée au centre. Elle est surmontée aux extrémités par deux pots à feu reliés à la croix par des feuilles d'acanthe enroulées. La partie monstrance forme un cartouche au centre d'un cuir enroulé. Le sceau porte les armes de Mgr Grimardias.
Dimensions :
h = 38 ; la = 15 ; d = 13
Précisions sur les dimensions :
diamètre du pied
Marques et inscriptions :
inscription (manuscrite, latin, sur étiquette)
Précisions sur les inscriptions :
L'inscription manuscrite des étiquettes de la monstrance mentionne : "Ex. Ossibus / Sancti Martini Exp.".

Localisation

Commune :
Prudhomat
Lieu-dit ou secteur urbain :
Bonneviole
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
prieuré de bénédictins Saint-Gilles
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
sacristie

Oeuvres liées

Vue intérieure. Arc d'entrée de l'absidiole sud, chapiteau sud.
Une charte du cartulaire de Beaulieu signale, dès le début du Xe siècle, une chapelle Saint-Pierre dans la villa ad illas Macerias qui prend au XIe siècle le nom de Bonnavila. Un prieuré est alors constitué avec une église sous le vocable de Saint-Gilles. Le baron Hugues II de Castelnau contesta souvent les droits et les bénéfices du prieuré à l'abbaye de Beaulieu. L'église se compose

Illustrations


Prudhomat (Lot), prieuré de bénédictins Saint-Gilles.
Référence : IVD46_20124600360NUCA - Vue d'ensemble du reliquaire monstrance de saint Martin. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IM46105576
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/07/31
Conseil général du Lot