Recherche en cours...


Recherche

ciboire

Ce ciboire entièrement en argent a été exécuté par un orfèvre parisien non identifié entre 1819 et 1838.

Historique

Datation :
1ère moitié 19e siècle
Commentaire historique :
Ce ciboire a été exécuté par un orfèvre parisien non identifié entre 1819 et 1838.
Notice succincte :
Ce ciboire entièrement en argent a été exécuté par un orfèvre parisien non identifié entre 1819 et 1838.

Description

Catégorie technique :
orfèvrerie
Matériaux et technique :
argent (en plusieurs éléments) : fondu, moulé, repoussé, ciselé, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté, doré
Commentaire descriptif :
Le ciboire entièrement en argent comporte un pied circulaire à cavet et élévation galbée, la tige munie d'une large bague à moulure plate et d'un noeud piriforme, la coupe lisse et un couvercle à élévation galbée sommé d'une croix rapportée. Le pied, la tige et le couvercle accueillent un décor en relief ciselé et repoussé. L'intérieur de la coupe est doré.
Représentation :
ornement (godron) ; ornement végétal (feuille : rosace ; feuille : acanthe ; frise : feuille de vigne, grappe de raisin)
Précision sur la représentation :
Le pied et le couvercle sont décorés de feuille lobées type acanthe. La bague de la tige est ornée d'une frise de grappes de raisins et de feuilles de vigne. Le noeud est godronné et accueille une rosace de feuilles lisses.
Dimensions :
h = 19 ; d = 10
Précisions sur les dimensions :
diamètre du pied ; diamètre de la coupe : d = 8,5
Marques et inscriptions :
grosse garantie Paris 1819-1838 (gravé, sur l'oeuvre) ; 1er titre Paris 1819-1838 (?, partiellement illisible, gravé, sur l'oeuvre)

Localisation

Commune :
Biars-sur-Cère
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
sacristie

Oeuvres liées

Vue d'ensemble du massif occidental.
Le cartulaire de l'abbaye de Beaulieu cite Biars aux 9e et 10e siècles mais rien n'affirme l'existence d'une église à cette époque. L'église devient prieuré de Beaulieu à une date indéterminée, avant d'être érigée en doyenné. La paroisse demeure une annexe de celle de Gignac jusqu'en 1803. Du 17e siècle, l'édifice conserve des maçonneries du choeur et probablement celles de la base

Illustrations


Biars-sur-Cère (Lot), église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption.
Référence : IVD46_20124600322NUCA - Vue d'ensemble du ciboire. - Couteau, Anaïs ; Cassan, Elodie, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IM46105568
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2013/10/08
Conseil général du Lot