Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

ensemble de l'autel secondaire de style néo-gothique dédié à saint Joseph : autel tombeau, gradin d'autel, tabernacle architecturé à ailes, retable architecturé et statue (petite nature) : Saint Joseph

Outre l'ensemble des douze apôtres, le retable présente deux scènes de la vie de Joseph : son mariage virginal avec Marie, et sa mort dans les bras de Jésus. L'ensemble du reta

Historique

Datation :
2e moitié 19e siècle
Commentaire historique :
Le programme iconographique et le style néo-gothique de l'ensemble autel est cohérent avec la statue en plâtre de saint Joseph de style saint-sulpicien de la niche. L'ensemble pourrait procéder d'une même commande, vraisemblablement dans la seconde moitié du 19e siècle.
Notice succincte :
Outre l'ensemble des douze apôtres, le retable présente deux scènes de la vie de Joseph : son mariage virginal avec Marie, et sa mort dans les bras de Jésus. L'ensemble du retable néo-gothique accompagné de la statue de style saint-sulpicien est homogène et pourrait procéder d'une unique commande, dans la deuxième moitié du 19e siècle.

Description

Catégorie technique :
menuiserie ; céramique
Matériaux et technique :
bois (en plusieurs éléments) : taillé, verni, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté ; plâtre : moulé, peint, doré, polychrome
Commentaire descriptif :
L'ensemble de l'autel et du retable prend place sur un emmarchement en bois de deux degrés au niveau de l'élévation est de la quatrième chapelle sud en partant du choeur. La structure et les décors sont en bois taillé, sculpté et vernis. L'autel est un autel tombeau de plan rectangulaire à élévation droite. Il présente sur le devant une série de six panneaux moulurés rectangulaires verticaux accueillant un décor en relief rapporté. Ce décor se poursuit sur les faces latérales de l'autel et au bas du retable, à l'arrière de l'autel. L'autel est surmonté par deux gradins accueillant un décor en relief rapporté. Le tabernacle est scellé au centre du premier gradin. La porte disparue a été remplacée par un panneau de bois marouflé de papier. La façade du tabernacle se déploie sur trois travées imitant une façade d'église gothique avec pinacle à crochet, fronton brisé formant un galbe ajouré sur la travée centrale d'une rosace et surmonté d'une croix. Le dessus de porte reçoit un décor figuré en relief rapporté. Cette composition en façade d'église est reprise et développée sur la partie supérieure du retable. La travée centrale abrite une niche en arc brisé conservant une ronde bosse petite nature plâtre peint. Ses vêtements sont dorés, les carnations et cheveux peints polychrome.
Représentation :
ornement végétal (raisin : grappe) ; figure biblique (apôtres : en pied, de face, attribut ; Joseph : en pied, de face, à l'antique, portant, hache, fleur de lys) ; scène biblique (Joseph : mariage, Marie, prêtre ; Joseph : couché, mort, Jésus, Marie)
Précision sur la représentation :
Le devant d'autel, les faces latérales et la partie inférieure du retable accueille les douze apôtres, en pied, de face, sous une arcature polylobée. Chaque apôtre est accompagné de son attribut permettant de l'identifier. Le devant du premier gradin est orné d'une frise de quadrilobes. Le dessus de porte du tabernacle est décoré de deux grappes de raisin. Le devant du second gradin accueille deux panneaux rectangulaires horizontaux moulurés ornés chacun d'une scène de la vie de Joseph : le Mariage de Joseph et Marie, et la Mort de Joseph. Joseph est représenté sur la statue de la niche en pied, de face et vêtu à l'antique. Il tient une hache de la main gauche et une tige de fleur de lys de la main droite.
Précisions sur les dimensions :
dimensions non prises

Localisation

Commune :
Lalbenque
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Quirin
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
quatrième chapelle sud en partant du choeur.

Oeuvres liées

Crypte : gisant de saint François d'Assise
La première mention connue de la paroisse apparaît en 1090 à l'occasion de la dédicace de l'église qui vient d'être bâtie par l'abbé de Marcilhac, et le prieur de Lalbenque est mentionné en 1193 ; le prieuré (conventuel ?) disparaît avec la guerre de Cent ans, la paroisse restant un bénéfice de l'abbaye de Marcilhac jusqu'à la Révolution (Clary, 1986). L'édifice actuel semble avoir

Illustrations


Lalbenque (Lot), église paroissiale Saint-Quirin.
Référence : IVD46_20124600260NUCA - Vue d'ensemble de l'autel secondaire. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IM46105552
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot