Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

ensemble de l'autel secondaire de style néo-gothique : autel tombeau, gradin d'autel, tabernacle architecturé, retable architecturé et statue (petite nature) : Christ du Sacré Coeur

De style saint-sulpicien, la statue représentant le Christ du Sacré Coeur est une oeuvre sérielle de la seconde moitié du 19e siècle, voire plus tardive. Même si l'autel et l

Historique

Datation :
2e moitié 19e siècle
Commentaire historique :
De style saint-sulpicien, la statue en plâtre est une oeuvre sérielle de la seconde moitié du 19e siècle, voire plus tardive. Même si l'autel et le retable ne présentent aucune iconographie particulière au culte du Sacré Coeur, ils pourraient lui être contemporains et procéder d'un programme global.
Notice succincte :
De style saint-sulpicien, la statue représentant le Christ du Sacré Coeur est une oeuvre sérielle de la seconde moitié du 19e siècle, voire plus tardive. Même si l'autel et le retable ne présentent aucune iconographie particulière au culte du Sacré Coeur, ils pourraient être contemporains de la statue et procéder d'un programme global.

Description

Catégorie technique :
menuiserie ; céramique
Matériaux et technique :
bois (en plusieurs éléments) : taillé, polychrome, verni, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté ; plâtre : moulé, peint, polychrome
Commentaire descriptif :
L'ensemble de l'autel, du retable et des décors est en bois taillé, sculpté et vernis. L'autel est un autel tombeau de plan rectangulaire à élévation droite. Il présente sur le devant une arcature brisée rapportée, supportée par de fins pilastres à chapiteau de feuillage stylisé. Les écoinçons de l'arcature accueillent un décor en creux. L'autel est surmonté d'un gradin d'autel dont le devant comporte également un décor rapporté. Le tabernacle, posé au centre de l'autel, présente un plan rectangulaire à élévation droite. Il imite en façade un portail d'église gothique. La porte en arc brisé est surmontée d'une moulure en arc brisé accueillant des crochets à feuillage. La porte est encadrée par deux pilastres s'élevant en pinacle à crochet. Le sommet du tabernacle présente un léger galbe rentrant orné d'un décor en relief. Le retable se déploie depuis l'arrière de l'autel en reprenant le motif d'arcature du devant d'autel. A partir du gradin il se divise en trois travées séparées par des pilastres. Les travées latérales présentent deux registres accueillant des panneaux à arc brisé. Le sommet des travées reprend la typologie des portails d'église gothique avec gables à crochets et pinacles. La travée centrale accueille une petite nature en ronde bosse, plâtre peint polychrome, reposant sur une console de même facture.
Représentation :
ornement végétal (fleurette, feuille : volute, trèfle) ; figure (ange : tête ; Christ du Sacré Coeur : en pied, de face)
Précision sur la représentation :
Le devant d'autel, le gradin et le retable sont ornés de quelques motifs végétaux comme des fleurettes, des trèfles et du feuillage enroulé. Le Christ est représenté en pied désignant de ses mains son Sacré Coeur sur sa poitrine. La console forme un chapiteau orné d'une tête d'ange.
Précisions sur les dimensions :
dimensions non prises
Précisions sur l'état :
Quelques manques dans la polychromie et la dorure. Pas d'urne au-dessus de l'aile de tabernacle droite.
Marques et inscriptions :
inscription concernant l'iconographie (peinte, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
Inscription peinte en lettres noires sur fond or, sur le socle de la statue : "Venez à moi".

Localisation

Commune :
Lalbenque
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Quirin
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
troisième chapelle nord en partant du choeur.

Oeuvres liées

Crypte : gisant de saint François d'Assise
La première mention connue de la paroisse apparaît en 1090 à l'occasion de la dédicace de l'église qui vient d'être bâtie par l'abbé de Marcilhac, et le prieur de Lalbenque est mentionné en 1193 ; le prieuré (conventuel ?) disparaît avec la guerre de Cent ans, la paroisse restant un bénéfice de l'abbaye de Marcilhac jusqu'à la Révolution (Clary, 1986). L'édifice actuel semble avoir
Vue d'ensemble du tableau : La Déploration du Christ.
Ce tableau du 18e siècle représente la Déploration du Christ. La Déploration du Christ ou Lamentation du Christ est un épisode de la Passion du Christ qui a lieu à la fin de la Passion et met en scène Jésus-Christ après la Descente de Croix et avant sa Mise au tombeau.

Illustrations


Lalbenque (Lot), église paroissiale Saint-Quirin.
Référence : IVD46_20124600259NUCA - Vue d'ensemble de l'autel secondaire. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IM46105551
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot