Recherche en cours...


Recherche

reliquaire-monstrance de saint Quirin

Ce relique-monstrance conserve les reliques de saint Quirin, patron de l'église. Scellé par Pierre Alfred Grimardias, évêque de Cahors entre 1866 et 1896, le reliquaire date de

Historique

Datation :
2e moitié 19e siècle
Commentaire historique :
Les reliques de saint Quirin conservées dans ce reliquaire monstrance en métal doré et verroterie ont été scellées par Pierre Alfred Grimardias, évêque de Cahors entre 1866 et 1896.
Notice succincte :
Ce relique-monstrance conserve les reliques de saint Quirin, patron de l'église. Scellé par Pierre Alfred Grimardias, évêque de Cahors entre 1866 et 1896, le reliquaire date de la seconde moitié du 19e siècle.

Description

Catégorie technique :
orfèvrerie
Matériaux et technique :
métal (en plusieurs éléments) : fondu, moulé, doré, découpé, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté, peint, faux émail champlevé ; verre (décor) : coloré, taillé ; os ; papier : découpé ; tissu : rouge ; cire : moulé, décor en relief
Commentaire descriptif :
Cet ostensoir-monstrance adopte la forme d'un ostensoir-soleil abritant une relique de saint Quirin. Il est constitué de différents éléments de métal doré. Le trépied découpé et ajouré supporte une tige comportant deux noeuds sphériques et un élément en ronde bosse. La partie ostensoir forme un trèfle ajouré et agrémenté de verroterie blanche et verte ainsi que de médaillons en faux émail champlevé. La partie centrale de l'ostensoir, circulaire vitrée, comporte la relique proprement dite, un petit fragment d'os. Il est encastré dans un fond de tissu rouge au-dessus d'un phylactère de papier où est imprimé le nom du saint. Au dos de la monstrance, la relique est cachetée à l'aide d'un sceau en cire rouge comportant un décor en relief.
Représentation :
ornement (ruban : enroulé, croix : trilobé, dragon, fleurette, fleur de lys) ; armoirie (évêque : Grimardias)
Précision sur la représentation :
Les pieds forment des corps enroulés de dragons et les faces du pied accueillent des motifs de rubans ajourés et enroulés autour d'une fleurette. Les noeuds de la tige sont surmontés d'une fleur de lys. Les médaillons en faux émail représentent des croix trilobées. Le sceau en cire comporte des armoiries.
Dimensions :
h = 27 ; la = 12,5
Etat de conservation :
mauvais état
Précisions sur l'état :
La relique présente des traces de moisissures
Marques et inscriptions :
armoiries (fondus, sur partie rapportée)
Précisions sur les inscriptions :
Armoiries sur cachet en cire rouge : évêque Pierre Alfred Grimardias

Localisation

Commune :
Lalbenque
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Quirin
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
sacristie

Oeuvres liées

Crypte : gisant de saint François d'Assise
La première mention connue de la paroisse apparaît en 1090 à l'occasion de la dédicace de l'église qui vient d'être bâtie par l'abbé de Marcilhac, et le prieur de Lalbenque est mentionné en 1193 ; le prieuré (conventuel ?) disparaît avec la guerre de Cent ans, la paroisse restant un bénéfice de l'abbaye de Marcilhac jusqu'à la Révolution (Clary, 1986). L'édifice actuel semble avoir

Illustrations


Lalbenque (Lot), église paroissiale Saint-Quirin.
Référence : IVD46_20124600238NUCA - Vue d'ensemble du reliquaire. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IM46105538
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot