Recherche en cours...


Recherche

ciboire

Ce ciboire est l'oeuvre de l'orfèvre toulousain Louis III Samson, reçu maître orfèvre en 1778 et actif jusqu'en 1819. Le poinçon de garantie indique que l'oeuvre a été exéc

Historique

Datation :
limite 18e siècle 19e siècle
Auteur de l'oeuvre :
Samson Louis III (orfèvre)
Lieu d'exécution :
lieu d'exécution : Midi-Pyrénées, 31, Toulouse
Commentaire historique :
Ce ciboire est l'oeuvre de l'orfèvre toulousain Louis III Samson, reçu maître orfèvre en 1778 et actif jusqu'en 1819. Le poinçon de garantie indique que l'oeuvre a été exécutée entre 1798 et 1809.
Notice succincte :
Ce ciboire est l'oeuvre de l'orfèvre toulousain Louis III Samson, reçu maître orfèvre en 1778 et actif jusqu'en 1819. Le poinçon de garantie indique que l'oeuvre a été exécutée entre 1798 et 1809.

Description

Catégorie technique :
orfèvrerie
Matériaux et technique :
argent (en plusieurs éléments) : fondu, moulé, repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté
Commentaire descriptif :
Le ciboire entièrement en argent comporte un pied circulaire à élévation galbée, une tige munie d'une bague surmontée d'un noeud ovoïde, une coupe lisse et un couvercle à élévation galbée. Le couvercle est sommé d'une croix trilobée, moulée et rapportée. Le pied, la tige et le couvercle comportent un décor repoussé et ciselé au trait et au mat. Le ciboire accueille des poinçons.
Représentation :
ornement végétal (feuille : en frise, en rosace, blé : épi, raisin : grappe, roseau)
Précision sur la représentation :
La bordure du pied accueille une frise de feuilles en rosace. Le dessus du pied est orné d'un décor végétal alternant épis de blé, grappes de raisin et de gerbes de roseaux dans un encadrement à deux brins. Ce décor se répète sur le noeud. La bague est ceinte d'une frise de feuilles en rosace. Une frise de feuilles ceint la bordure du couvercle. Le dessus du couvercle accueille une frise de feuilles dentelées alternant avec des feuilles lobées.
Dimensions :
h = 22 ; d = 11
Précisions sur les dimensions :
diamètre du couvercle ; diamètre du pied : d = 10
Etat de conservation :
oeuvre recomposée
Précisions sur l'état :
La tige présente une soudure de réparation entre la bague et le noeud.
Marques et inscriptions :
moyenne garantie départements 1798-1809 (gravée, sur l'oeuvre) ; 1er titre départements 1798-1809 (gravé, sur l'oeuvre) ; moyenne recense départements 1809 (?, partiellement illisible, gravée, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
poinçon de maître : S sommé d'un soleil dans un losange vertical.

Localisation

Commune :
Lalbenque
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Quirin
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
sacristie

Oeuvres liées

Crypte : gisant de saint François d'Assise
La première mention connue de la paroisse apparaît en 1090 à l'occasion de la dédicace de l'église qui vient d'être bâtie par l'abbé de Marcilhac, et le prieur de Lalbenque est mentionné en 1193 ; le prieuré (conventuel ?) disparaît avec la guerre de Cent ans, la paroisse restant un bénéfice de l'abbaye de Marcilhac jusqu'à la Révolution (Clary, 1986). L'édifice actuel semble avoir

Illustrations


Lalbenque (Lot), église paroissiale Saint-Quirin.
Référence : IVD46_20124600223NUCA - Vue d'ensemble du ciboire. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IM46105525
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot