Recherche en cours...


Recherche

ensemble du mobilier et du décor de la chapelle à sainte Philomène : lambris de demi-revêtement, autel secondaire, tabernacle architecturé à ailes

L'aménagement de cette chapelle dédiée à saint Philomène et la réalisation des peintures murales sont vraisemblablement contemporains de l'édification de l'église au début

Historique

Datation :
3e quart 19e siècle
Commentaire historique :
L'aménagement de la chapelle et la réalisation des peintures murales sont vraisemblablement contemporains de l'édification de l'église au début des années 1860.
Notice succincte :
L'aménagement de cette chapelle dédiée à saint Philomène et la réalisation des peintures murales sont vraisemblablement contemporains de l'édification de l'église au début des années 1860.

Description

Catégorie technique :
marbrerie ; menuiserie ; peinture murale ; céramique ; sculpture
Matériaux et technique :
bois : taillé, sculpté, vernis, décor en relief, décor dans la masse ; marbre : veiné, rose, gris, taillé, poli, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté ; porcelaine : peint, polychr
Commentaire descriptif :
L'église étant orientée le choeur vers le nord, la chapelle dédiée à sainte Philomène est dans le bas-côté ouest, à l'extrémité sud. La chapelle comprend un autel surmonté d'un tabernacle. L'autel, situé sur une plate-forme à une marche en bois, est en marbre blanc veiné de gris et en marbre rose veiné de gris. Il est de plan rectangulaire à élévation droite. Le devant d'autel forme une niche encadrée de deux pilastres à élévation galbée et comportant un décor en relief dans la masse. La niche abrite un corps en porcelaine colorée polychrome et habillé. Le gradin d'autel est surmonté d'un tabernacle architecturé accueillant une colonnette à chapiteau de part et d'autre de sa porte. Celle-ci comporte un décor en relief dans la masse. Le tabernacle se prolonge latéralement par deux petites ailes en volute. Le lambris en bois qui court sur les murs de la chapelle est rythmé par des pilastres qui le divisent en travées. Chaque travée présente au niveau du soubassement un panneau mouluré accueillant un décor en relief. Le soubassement est surmonté d'une baguette moulurée. Les pilastres supportent un entablement comportant un décor en relief. L'ensemble est couronné d'une corniche moulurée. La partie supérieure des élévations ainsi que la voute sont ornées d'une peinture monumentale polychrome (IM46105475) appliquée sur enduit. Deux verrières éclairent la chapelle (IM46105474). La chapelle accueille également un bénitier en marbre (non étudié). Elle est fermée par une grille en fer forgé (non étudiée).
Représentation :
ornement (feuillage : rinceau, frise, fleur ; lion : patte) ; symbole christique (Tétragramme, nuée, rayon) ; figure (Philomène : allongé, couronne)
Précision sur la représentation :
Les pieds des pilastres du devant d'autel forment des pattes de lion. La niche de l'autel abrite une poupée représentant sainte Philomène couronnée. La porte du tabernacle est ornée du Tétragramme au centre d'une nuée rayonnante. Le soubassement du lambris accueille des fleurettes, l'entablement une frise de rinceaux de feuillage.
Précisions sur les dimensions :
dimensions non prises

Localisation

Commune :
Limogne-en-Quercy
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Blaise
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
bas-côté ouest, extrémité sud

Oeuvres liées

Vue d'ensemble de la baie 17.
Les deux verrières ont été exécutées par le maître-verrier toulousain Louis Victor Gesta, actif de 1852 à 1890. La verrière historiée, accompagnée d'une verrière décorative et située dans la chapelle dédiée à saint Philomène, représente sainte Philomène se refusant à l'empereur romain Dioclétien. Elle choisit Dieu et la présence d'anges tenant une couronne et la palme fait al
Vue de détail de la peinture murale.
La peinture monumentale a été réalisée par A. Cappelle, vraisemblablement au moment de l'édification de la chapelle, au début des années 1860. Les martyres de sainte Philomène sont associés à la représentation de Jean-Marie Vianney, le "saint Curé d'Ars". La sainte, à laquelle Jean-Marie Vianney avait dédié une chapelle, serait à l'origine de sa guérison miraculeuse.

Illustrations


Limogne-en-Quercy (Lot), église paroissiale Saint-Blaise.
Référence : IVD46_20124600065NUCA - Vue d'ensemble de la chapelle dédiée à sainte Philomène. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Limogne-en-Quercy (Lot), église paroissiale Saint-Blaise.
Référence : IVD46_20124600066NUCA - Vue d'ensemble de l'autel secondaire de sainte Philomène. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IM46105473
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot