Recherche en cours...


Recherche

ensemble de l'autel secondaire de la bienheureuse Annette Pelras : autel tombeau, tabernacle à ailes

Au regard de la forme galbée de l'autel ainsi que des motifs ornementaux du tabernacle, l'ensemble de l'autel pourrait dater de la seconde moitié du 18e siècle. Cet autel témoi

Historique

Datation :
2e moitié 18e siècle (?)
Commentaire historique :
Au regard de la forme galbée de l'autel ainsi que des motifs ornementaux du tabernacle, l'ensemble pourrait dater de la seconde moitié du 18e siècle.
Notice succincte :
Au regard de la forme galbée de l'autel ainsi que des motifs ornementaux du tabernacle, l'ensemble de l'autel pourrait dater de la seconde moitié du 18e siècle. Cet autel témoigne de la dévotion locale à la bienheureuse Annette Pelras, carmélite native de Cajarc guillotinée avec 15 de ses soeurs le 17 juillet 1794, en pleine Terreur, pour motif de fanatisme et de sédition. Elles sont béatifiées le 27 mai 1906.

Description

Catégorie technique :
menuiserie ; sculpture
Matériaux et technique :
bois (en plusieurs éléments) : taillé, sculpté, mouluré, peint, polychrome, faux marbre, doré à la feuille d'or, décor en relief, décor rapporté, décor dans la masse
Commentaire descriptif :
L'autel secondaire est en bois taillé, mouluré, sculpté, peint polychrome et doré. Il est placé sur un emmarchement en bois de plan rectangulaire à deux degrés. Cet autel reprend la typologie de l'autel tombeau. De plan rectangulaire horizontal, il est à élévation galbée. Le devant d'autel est peint beige avec des panneaux peint à l'imitation du marbre veiné vert. Le panneau central, de forme ronde, reçoit un décor rapporté en bois sculpté et doré. Le tabernacle en forme d'urne est placé au centre de la table d'autel. Il est entièrement doré et comporte un important décor en relief sculpté. Les ailes comportent un décor en relief doré sur un fond peint vert. La bordure des ailes, qui comporte également un décor en relief doré, forme une succession de volutes. L'autel est surmonté d'une niche concave qui accueille une statue en plâtre polychrome d'Annette Pelras (non étudiée). Au-dessus de la niche le mur accueille un décor en relief doré scellé au mur et représentant les sacrés Coeurs de Marie et Jésus au centre d'une nuée rayonnante (non étudié).
Représentation :
ornement (ove, perle, ruban) ; ornement végétal (laurier : feuille, chute, feuille : acanthe, volute, fleur, feuillage : guirlande) ; symbole christique (agneau : couché, livre, sceau, croix, rayon ; ciboire)
Précision sur la représentation :
Le centre du devant d'autel est orné de l'Agneau couché sur une croix et le livre de l'Apocalypse scellé par les 7 sceaux au centre de rayons. La base du tabernacle est surmontée d'un rang de perles. La partie inférieure de l'urne est ceinte d'une frise d'oves. La porte est décorée d'un ciboire rayonnant, les écoinçons de fleurs. Les pans de l'urne sont ornés de chutes de feuilles supportées par un ruban noué en boucle. La partie supérieure de l'urne forme une moulure saillante arrondie décorée de feuilles de laurier en couronne et de feuilles d'acanthe aux angles. L'urne supporte une petite plateforme dont la bordure forme une gorge ornée d'une guirlande de feuilles de laurier. Les ailes accueillent un décor de rinceaux de feuillage fleuris enroulés. La tranche des ailes forme des volutes de feuilles d'acanthe.
Précisions sur les dimensions :
dimensions non prises

Localisation

Commune :
Cajarc
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Etienne
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
chapelle latérale sud-ouest

Oeuvres liées

Extrait du plan cadastral 2010 AK01.
Les vestiges les plus anciens ne semblent pas antérieurs au 16e siècle. L'église a probablement été endommagée pendant les guerres de Religion puis réparée. Si Ghislaine Legrand (op. cit.) ne mentionne que des réparations intérieures effectuées par l'architecte Hector Malo dans les années 1840, l'abbé Clary fait état de réparations en 1850, comprenant la reconstruction du chevet et

Illustrations


Cajarc (Lot), église paroissiale Saint-Etienne.
Référence : IVD46_20114605877NUCA - Vue d'ensemble. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cajarc (Lot), église paroissiale Saint-Etienne.
Référence : IVD46_20114605878NUCA - Vue de détail du tabernacle. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cajarc (Lot), église paroissiale Saint-Etienne.
Référence : IVD46_20114605879NUCA - Vue de détail du tabernacle et de la statue. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IM46105450
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot