Recherche en cours...


Recherche

harmonium

Cet harmonium a été fabriqué après 1878 par la société Debain & Cie créée par Alexandre Debain.

Historique

Datation :
4e quart 19e siècle
Auteur de l'oeuvre :
Debain et Cie (facteur d'harmonium)
Lieu d'exécution :
lieu d'exécution : Ile de France, 75, Paris
Commentaire historique :
Cet harmonium a été fabriqué après 1878 par la société Debain & Cie créée par Alexandre Debain.
Notice succincte :
Cet harmonium a été fabriqué après 1878 par la société Debain & Cie créée par Alexandre Debain.

Description

Catégorie technique :
facture d'harmonium
Matériaux et technique :
chêne (structure) : taillé, tourné, mouluré, vernis ; bronze (décor) : fondu, décor en relief, décor dans la masse ; ivoire (garniture) : taillé ; porcelaine (garniture) : glaçure, peint
Commentaire descriptif :
Cet harmonium est composé d'un meuble en chêne, de plan rectangulaire à élévation droite, avec un clavier simple fermé par un abattant tenu par des charnières en métal. La façade est ornée de deux colonnettes latérales. Les poignées latérales de préhension permettant de déplacer l'harmonium sont en bronze. La plaque de fabricant est un médaillon en porcelaine blanche encastré au-dessus du clavier. Les touches du clavier sont plaquées en ivoire. Les tirants de registres situés au-dessus du clavier portent les noms des jeux sur des pastilles en porcelaine blanche.
Précisions sur les dimensions :
dimensions non prises
Marques et inscriptions :
inscription concernant le fabricant (sur partie rapportée) ; inscription technique (sur partie rapportée)
Précisions sur les inscriptions :
L'inscription concernant le fabricant est peinte sur une plaque ronde de porcelaine au-dessus du clavier : "MEDAILLE D'OR EXPOSITION UNIVERSELLE 1878 / PIANOS & ORGUES / DEBAIN et CIE A PARIS / INVENTEUR DE L'HARMONIUM / HORS CONCOURS 1867". L'oeuvre comporte également les inscriptions techniques sur chaque tirant de registre : Flûte/Clarinette/Fifre/etc.

Localisation

Commune :
Cajarc
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Etienne
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
nef

Oeuvres liées

Extrait du plan cadastral 2010 AK01.
Les vestiges les plus anciens ne semblent pas antérieurs au 16e siècle. L'église a probablement été endommagée pendant les guerres de Religion puis réparée. Si Ghislaine Legrand (op. cit.) ne mentionne que des réparations intérieures effectuées par l'architecte Hector Malo dans les années 1840, l'abbé Clary fait état de réparations en 1850, comprenant la reconstruction du chevet et

Illustrations


Cajarc (Lot), église paroissiale Saint-Etienne.
Référence : IVD46_20114605861NUCA - Vue d'ensemble. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cajarc (Lot), église paroissiale Saint-Etienne.
Référence : IVD46_20114605863NUCA - Vue de détail de la marque d'auteur. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays Est Quercy
Référence :
IM46105440
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot