Recherche en cours...


Recherche

ornement noir : chasuble, étole, manipule

Cet ornement en velours uni noir date de la seconde moitié du 19e siècle. Conformément aux canons de la couleur liturgique, il était employé pour le Vendredi Saint, les messes

Historique

Datation :
2e moitié 19e siècle
Commentaire historique :
Cet ornement noir date de la seconde moitié du 19e siècle.
Notice succincte :
Cet ornement en velours uni noir date de la seconde moitié du 19e siècle. Conformément aux canons de la couleur liturgique, il était employé pour le Vendredi Saint, les messes et offices des morts en raison de son caractère de deuil. Il s'agit d'une oeuvre sérielle, livrée par un fabricant d'ornements religieux non identifié.

Description

Catégorie technique :
tissu ; passementerie
Matériaux et technique :
soie (support) : velours uni, noir ; soie (décor) : fil, argent, brodé, tissé ; coton : toile, noir ; coton : dentelle, blanc
Commentaire descriptif :
Cet ensemble en velours uni noir comporte une chasuble, une étole et un manipule. Chaque élément est doublé d'une toile de coton noir, bordé d'un galon festonné tissé de fil d'argent et comporte un décor brodé de fil d'argent. Le galon délimite un orfroi sur la chasuble qui forme une croix à redents au revers. La chasuble et le manipule comportent un colletin en dentelle blanche.
Représentation :
ornement géométrique (croix) ; ornement végétal (feuillage : rinceau, fleur, rose) ; symbole christique (I.H.S.)
Précision sur la représentation :
L'orfroi est orné d'un décor de rinceaux de feuillage ornés de fleurs et de roses. L'étole et le manipule accueillent des croix feuillues aux extrémités. Le revers de l'orfroi est orné de l'I.H.S..
Précisions sur les dimensions :
dimensions non prises
Etat de conservation :
garniture textile remplacée
Précisions sur l'état :
Les colletins sont de facture récentes.

Localisation

Commune :
Montcuq
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Hilaire
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
sacristie

Oeuvres liées

Extrait du plan cadastral 2010 L.
D'après l'abbé Clary, la première mention connue d'un recteur de l'église Saint-Hilaire date de 1269 (op. cit.), mais aucun document ne nous renseigne sur la construction de l'église. L'architecture et surtout le décor sculpté du choeur (têtes de feuilles, feuilles molles...) inclinent à en situer la construction dans les deux dernières décennies du 13e siècle, et pas au-delà. Le bras

Illustrations


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVD46_20114605760NUCA - Vue d'ensemble de l'avers de la chasuble, de l'étole et du manipule. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVD46_20114605761NUCA - Vue d'ensemble du revers de la chasuble, de l'étole et du manipule. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IM46105399
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot