Recherche en cours...


Recherche

ciboire

Ce ciboire en argent doré est l'oeuvre de l'orfèvre parisien Demarquet frères dont le poinçon a été insculpé en 1856 et biffé en 1890.

Historique

Datation :
2e moitié 19e siècle
Auteur de l'oeuvre :
Demarquet frères (orfèvre)
Lieu d'exécution :
lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris
Commentaire historique :
Ce ciboire est l'oeuvre des orfèvres parisiens Demarquet frères, situés 44 rue des Gravilliers, et dont le poinçon a été insculpé en 1856 et biffé en 1890.
Notice succincte :
Ce ciboire en argent doré est l'oeuvre de l'orfèvre parisien Demarquet frères dont le poinçon a été insculpé en 1856 et biffé en 1890.

Description

Catégorie technique :
orfèvrerie
Matériaux et technique :
argent (en plusieurs éléments) : moulé, doré, ciselé, repoussé, guilloché, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté
Commentaire descriptif :
Ce ciboire entièrement en argent doré comporte un pied circulaire soutenant une tige interrompue par une collerette et un noeud ovoïde. La tige supporte la coupe surmontée du couvercle sommé d'une croix. La croix est un élément de décor rapporté. Le décor est essentiellement obtenu par alternance de larges bandes guillochées droit avec des bandes lisses.
Représentation :
ornement géométrique (goutte, perle)
Précision sur la représentation :
La bordure du pied, de la coupe est du couvercle reçoivent un rang de perles. Les parties guillochées sont semées de façon régulière de gouttes.
Dimensions :
h = 18,5 ; d = 11,8
Précisions sur les dimensions :
diamètre du pied ; diamètre de la coupe : d = 9,5
Etat de conservation :
mauvais état
Précisions sur l'état :
Le pied est cabossé.
Marques et inscriptions :
poinçon de maître (gravé, sur l'oeuvre) ; garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973 (gravé, sur l'oeuvre) ; inscription (non identifié, manuscrit, gravé, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
Poinçon de maître : Demarquet Frères, une salamandre. Sur le revers du pied ont été gravées à la main les inscriptions : "snt Privat".

Localisation

Commune :
Montcuq
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Hilaire
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
sacristie

Oeuvres liées

Extrait du plan cadastral 2010 L.
D'après l'abbé Clary, la première mention connue d'un recteur de l'église Saint-Hilaire date de 1269 (op. cit.), mais aucun document ne nous renseigne sur la construction de l'église. L'architecture et surtout le décor sculpté du choeur (têtes de feuilles, feuilles molles...) inclinent à en situer la construction dans les deux dernières décennies du 13e siècle, et pas au-delà. Le bras

Illustrations


Montcuq (Lot), église paroissiale Saint-Hilaire.
Référence : IVD46_20114605780NUCA - Vue d'ensemble. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IM46105384
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot