Recherche en cours...


Recherche

ensemble des 2 verrières à personnage (baie 0 et baie 4) : saint Georges, saint Pierre, saint Joseph et l'Enfant Jésus, d'une verrière historiée (baie 3) : l'Assomption et des 2 verrières décoratives (baies 1 à 2)

L'ensemble des verrières a été réalisé par le maître-verrier bordelais Louis-Victor Gesta en 1869. Saint Georges, saint patron de l'église, est représenté dans le choeur,

Historique

Datation :
3e quart 19e siècle
Année(s) :
1869
Auteur de l'oeuvre :
Gesta Louis-Victor (verrier)
Lieu d'exécution :
lieu d'exécution : Aquitaine, 33, Bordeaux
Commentaire historique :
L'ensemble des verrières a été réalisé par le maître-verrier bordelais Louis-Victor Gesta en 1869.
Notice succincte :
L'ensemble des verrières a été réalisé par le maître-verrier bordelais Louis-Victor Gesta en 1869. Saint Georges, saint patron de l'église, est représenté dans le choeur, tandis que saint Joseph et la Vierge prennent place dans les chapelles qui leur sont dédiées.

Description

Catégorie technique :
vitrail
Matériaux et technique :
verre transparent (en plusieurs éléments) : peint, polychrome, grisaille ; plomb
Commentaire descriptif :
Les baies 0 à 2 sont situées dans le choeur. La baie 3 est située dans la chapelle latérale nord, la baie 4 dans la chapelle latérale sud. La baie axiale est une double lancette à jour quadrilobé. Les baies 1 à 4 sont des lancettes. Chaque verrière est en verre transparent peint polychrome avec des effets de sanguine et grisaille sur verre.
Représentation :
ornement géométrique (quadrilobe) ; ornement végétal (fleur, feuillage) ; ornement architecturale (gable, pinacle, fleuron, arc) ; figure (saint Georges : armure, dragon, lance ; saint Pierre : clef, bénédiction ; saint Esprit : colombe ; saint Joseph et l'Enfant Jésus, lys : tige, couronne : fleur ; Assomption : Vierge, ange, nuée)
Précision sur la représentation :
Les baies à personnage reproduisent le même schéma : le personnage en pied, de face, se tient sous un arc reprenant le vocabulaire gothique (pinacle, fleuron). L'iconographie est traditionnelle. Saint Georges en armure terrasse le dragon de sa lance (baie 0 à gauche). Saint Pierre tient les clefs du Paradis de sa main gauche et fait le geste de bénédiction de sa main droite (baie 0 à droite). La double lancette (baie 0) est surmontée d'un quadrilobe représentant la colombe du saint Esprit. Saint Joseph tient l'Enfant Jésus dans son bras droit, et une tige de fleur de lys de sa main gauche (baie 4). Chaque verrière est bordée d'une frise de tiges fleuries. Les baies 1 et 2 sont ornées d'une succession de quadrilobes sur un fond de végétaux stylisés. Les deux verrières sont bordées d'une frise de losanges à fleurette. La baie 3 représente l'Assomption de la Vierge portée par deux anges dans les nuées. La scène est délimitée par un polylobe qui se détache sur un fond de végétaux stylisés. La verrière est bordée d'une frise ornée de tiges fleuries.
Etat de conservation :
mauvais état ; manque
Précisions sur l'état :
Les baies 2 et 3 présentent des bris de glace.
Marques et inscriptions :
date (peinte, sur l'oeuvre) ; signature (peinte, sur l'oeuvre) ; inscription concernant les donateurs (peinte, sur l'oeuvre, partiellement illisible) ; inscription concernant l'iconographie (peinte, sur l'oeuvre, latin) ; inscription concernant le lieu d'exécution (peinte, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
La date, la signature et le lieu d'exécution sont peints en lettres noires au bas de la baie 3 : "L.V. GESTA / 1869", "DE TOULOUSE / 1869". Le nom des donateurs est peints sur des phylactères en bas de chaque lancette de la baie 0 : "DON DE LA FAMILLE (?)" (à gauche) et "DON DE M. (?)". Le nom des saints est inscrit en latin sous les personnages : "SANCTUS GEORGIUS", "SANCTUS PETRUS" (baie 0) et "SANCTUS JOSEPH" (baie 3).

Localisation

Commune :
Lascabanes
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Georges
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
chapelle latérale nord, chapelle latérale sud, choeur

Oeuvres liées

Nef vue depuis le choeur.
La plus ancienne mention connue de l'église semble être de 1345, lorsqu'elle est donnée au chapelain du cardinal Jean de Via (Clary, 1986). Il semble que l'édifice ait été entièrement reconstruit après la guerre de Cent ans : on sait qu'une cloche est fondue par Pierre Rahard, d'Aurillac, en 1470 (J. Lartigaut, 2000), mais sa fabrication traduit-elle un début d'aisance ou bien marque-t-el

Illustrations


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605587NUCA - Vue d'ensemble de la baie 0. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605588NUCA - Vue d'ensemble de la baie 1. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605589NUCA - Vue d'ensemble de la baie 2. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605590NUCA - Vue d'ensemble de la baie 3. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605591NUCA - Vue d'ensemble de la baie 4. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Sources :
Archives diocésaines de Cahors, Livre de paroisse.
Référence :
IM46105328
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot