Recherche en cours...


Recherche

reliquaire-ostensoir de style néo-roman des saints

Ce reliquaire-monstrance ou reliquaire-ostensoir de style néo-roman contient des reliques ex ossibus de saint Louis, saint Jean-Baptiste, saint Antoine de Padoue et d'un quatrièm

Historique

Datation :
4e quart 19e siècle (?)
Commentaire historique :
Ce reliquaire-monstrance contient des reliques ex ossibus de saint Louis, saint Jean-Baptiste, saint Antoine de Padoue et d'un quatrième saint non identifiable. Il est très représentatif de ces oeuvres de dévotion usinées en série et proposées sur catalogue par les principaux fournisseurs de mobilier ou d'objets religieux et date certainement de la toute fin du 19e siècle.
Notice succincte :
Ce reliquaire-monstrance ou reliquaire-ostensoir de style néo-roman contient des reliques ex ossibus de saint Louis, saint Jean-Baptiste, saint Antoine de Padoue et d'un quatrième saint non identifié. Il est très représentatif de ces oeuvres de dévotion usinées en série et proposées sur catalogue par les principaux fournisseurs de mobilier ou d'objets religieux.

Description

Matériaux et technique :
bronze (en plusieurs éléments) : fondu, moulé, doré, décor en relief, décor dans la masse ; verre : taillé ; os ; papier : découpé ; tissu : métal : argenté, moulé
Commentaire descriptif :
Cet ostensoir-reliquaire ou ostensoir-monstrance adopte la forme d'un ostensoir-soleil abritant quatre reliques ex ossibus de saints. Il est constitué de différents éléments de bronze doré. Il comporte un socle de plan circulaire à six pattes. Ce socle supporte une tige comportant un noeud piriforme. Le reliquaire-monstrance adopte la forme d'un quadrilobe imbriqué dans un carré. La partie centrale de l'ostensoir, vitrée, comporte les reliques, quatre petits fragments d'os. Ils sont encastrés dans un fond tissu rouge au-dessus d'un phylactère de papier où sont écrits à l'encre les noms des saints. La partie tissu est entourée d'un décor en relief rapporté en métal argenté. Toutes les parties en bronze doré comportent un décor en relief dans la masse. L'ostensoir est sommé par une croix fleurdelisée.
Représentation :
ornement (feuillage : rinceau, enroulement)
Précision sur la représentation :
Le pied est orné d'un décor géométrique. L'ostensoir est décoré de fleurs de lys, de aches et de trèfles. La croix est feuillue. Une couronne d'épine encercle la monstrance.
Dimensions :
h = 31 ; la = 15
Précisions sur les dimensions :
dimensions du reliquaire ; diamètre du pied : d = 13
Marques et inscriptions :
inscription (manuscrite) ; inscription (manuscrite, illisible)
Précisions sur les inscriptions :
Inscription sur les phylactères : "s. ludov. Reg", "s. Joann. Bap.", "s. Antonii Pad.", "apo(?)".

Localisation

Commune :
Lascabanes
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Georges
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
sacristie

Oeuvres liées

Nef vue depuis le choeur.
La plus ancienne mention connue de l'église semble être de 1345, lorsqu'elle est donnée au chapelain du cardinal Jean de Via (Clary, 1986). Il semble que l'édifice ait été entièrement reconstruit après la guerre de Cent ans : on sait qu'une cloche est fondue par Pierre Rahard, d'Aurillac, en 1470 (J. Lartigaut, 2000), mais sa fabrication traduit-elle un début d'aisance ou bien marque-t-el

Illustrations


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605584NUCA - Vue d'ensemble. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IM46105325
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot