Recherche en cours...


Recherche

calice et patène

Cette patène et ce calice en argent on été réalisés par un orfèvre parisien entre 1819 et 1838.

Historique

Datation :
1ère moitié 19e siècle
Commentaire historique :
Cette patène et ce calice en argent on été réalisés par un orfèvre parisien entre 1819 et 1838.
Notice succincte :
Cette patène et ce calice en argent on été réalisés par un orfèvre parisien entre 1819 et 1838.

Description

Catégorie technique :
orfèvrerie
Matériaux et technique :
argent (en plusieurs éléments) : fondu, moulé, doré, argenté, décor en relief, décor dans la masse, repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat
Commentaire descriptif :
La patène est entièrement en argent doré et comporte un décor ciselé. Le calice est également entièrement en argent, doré pour la coupe. Il comporte un pied circulaire à élévation galbé supportant une tige muni d'un noeud ovoïde entre deux collerettes. Tous ces éléments comportent un décor en relief repoussé et ciselé au trait et au mat. La coupe lisse est légèrement évasée. Des poinçons sont présents sur la patène et sur la coupe du calice.
Représentation :
ornement géométrique (rais de coeur, bille, corde, entrelacs) ; ornement végétal (feuille d'eau, fleur, grappe : raisin, roseau, épi : blé) ; symbole christique (croix : planté, croix, coeur, clou, I.H.S.)
Précision sur la représentation :
La bordure du pied est ornée d'un rang de billes et d'une frise de rais de coeur encadrant un décor de cordes et de deux fleurs. Le dessus est décoré de grappes de raisin, de roseaux, d'épis de blé et d'une croix plantée dans le sol. Les collerettes sont entourées d'une frise alternant billes et olives dans un entrelacs à deux brins. Le noeud comporte un décor de feuilles d'eau et de fleurs. Le revers de la patène est orné d'un coeur percé de trois clous sous l'I.H.S. et une croix.
Dimensions :
h = 28,5 ; d = 14
Précisions sur les dimensions :
diamètre du pied ; diamètre de la coupe : d = 8,5 ; diamètre de la patène : d = 14,5
Marques et inscriptions :
1er titre Paris 1819-1838 ; grosse garantie Paris 1819-1838 ; poinçon de maître (illisible)

Localisation

Commune :
Lascabanes
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Georges
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
nef

Oeuvres liées

Nef vue depuis le choeur.
La plus ancienne mention connue de l'église semble être de 1345, lorsqu'elle est donnée au chapelain du cardinal Jean de Via (Clary, 1986). Il semble que l'édifice ait été entièrement reconstruit après la guerre de Cent ans : on sait qu'une cloche est fondue par Pierre Rahard, d'Aurillac, en 1470 (J. Lartigaut, 2000), mais sa fabrication traduit-elle un début d'aisance ou bien marque-t-el

Illustrations


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605582NUCA - Vue d'ensemble. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IM46105323
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot