Recherche en cours...


Recherche

ensemble de l'autel majeur de style néo-gothique : tabernacle architecturé à ailes et dais d'exposition, gradin d'autel

Cet autel majeur en bois pourrait dater de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle et être contemporain de la réfection du choeur au tournant du siècle.

Historique

Datation :
limite 19e siècle 20e siècle
Commentaire historique :
Cet autel en bois pourrait dater de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle et être contemporain de la réfection du choeur au tournant du siècle.
Notice succincte :
Cet autel majeur en bois pourrait dater de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle et être contemporain de la réfection du choeur au tournant du siècle.

Description

Catégorie technique :
céramique ; menuiserie
Matériaux et technique :
bois (en plusieurs éléments) : taillé, sculpté, mouluré, peint, polychrome, peint faux or ; plâtre (en plusieurs éléments) : moulé, peint ; marbre (veiné gris) : taillé, poli
Commentaire descriptif :
Ce maître-autel est en bois peint polychrome. Il comporte un autel de plan rectangulaire à élévation droite précédé d'une plate-forme en bois et pierre de plan rectangulaire à deux degrés. Le devant d'autel accueille un placage en bois mouluré formant des arcs brisés et accueillant alternativement des plaques de marbre veiné gris et des plaques de plâtre peint blanc. Les plaques de marbre accueillent un décor peint doré et les plaques de plâtre en décor en relief moulé. L'autel est surmonté d'un gradin et du tabernacle. Le tabernacle à pans coupés reprend le vocabulaire gothique avec une arcature en placage de bois formant des lancettes à jour de réseau ainsi que des contreforts. La porte du tabernacle est en bois peint faux or et accueille un décor en relief moulé en plâtre et rapporté. Des ailes se déploient de part et d'autre du tabernacle. Elles sont ajourées d'une arcature brisée. Le tabernacle est surmonté d'une corniche débordante à denticules ainsi que d'une exposition formant un dais. Le dais reprend le vocabulaire gothique avec contreforts, pinacles et clocheton ajouré.
Représentation :
ornement végétal (feuillage : rinceau) ; figure bibliques (évangeliste, saint Jean, aigle, saint Matthieu, ange, saint Marc, lion, saint Luc, taureau, livre) ; scène (Christ, Vierge, communion, calice) ; I.H.S. ; croix
Précision sur la représentation :
Les quatre évangélistes sont représentés individuellement accompagnés de leur attribut sur le devant d'autel. Ils alternent avec un décor de rinceaux de feuillage peint sur des plaques de marbre et l'I.H.S. surmonté d'une croix trilobée sur la plaque de marbre centrale. Chaque personnage est en pied, de face, et muni d'un livre. La porte du tabernacle est ornée du Christ portant le calice et la Vierge agenouillée et communiant.

Localisation

Commune :
Lascabanes
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Georges
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
choeur

Oeuvres liées

Nef vue depuis le choeur.
La plus ancienne mention connue de l'église semble être de 1345, lorsqu'elle est donnée au chapelain du cardinal Jean de Via (Clary, 1986). Il semble que l'édifice ait été entièrement reconstruit après la guerre de Cent ans : on sait qu'une cloche est fondue par Pierre Rahard, d'Aurillac, en 1470 (J. Lartigaut, 2000), mais sa fabrication traduit-elle un début d'aisance ou bien marque-t-el

Illustrations


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605577NUCA - Vue d'ensemble. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Sources :
Archives diocésaines de Cahors, Livre de paroisse.
Référence :
IM46105318
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot