Recherche en cours...


Recherche

bannière de procession : Immaculée Conception

Cette bannière de procession qui témoigne de la dévotion mariale liée à l'Immaculée Conception pourrait dater de la fin du 19e siècle ou du 20e siècle.

Historique

Datation :
limite 19e siècle 20e siècle
Commentaire historique :
Cette bannière de procession qui témoigne de la dévotion mariale liée à l'Immaculée Conception pourrait dater de la fin du 19e siècle ou du 20e siècle.

Description

Catégorie technique :
tissu ; broderie ; passementerie
Matériaux et technique :
soie (structure, support, blanc, en plusieurs éléments) : gros de Tours, moiré ; fil métal (doré) : tressé ; drap d'or ; drap d'argent ; métal (application) : découpé, cannetille, doré ; soie (décor) : satin, blanc, brodé ; soie (décor) : gros de Tours
Commentaire descriptif :
Cette bannière de procession double face est en gros de Tours moiré de couleur blanc-crème. Le bord inférieur comporte trois larges festons à fils métalliques dorés. L'avers comporte en application un décor de forme complexe imitant la forme du personnage de la Vierge. Cet élément rapporté est constitué en particulier de drap d'argent, ainsi que de pièces de soie en gros de Tours jaune, de velours uni violet et de satin blanc. Les chairs sont des petits éléments peints polychromes sur des morceaux de toile découpés à l'imitation de la forme du visage, des mains et des pieds. Les éléments de tissus sont brodés. Ce décor est partiellement rembourré. Il présente aussi des applications de métal doré et de cabochons de verre colorés. Les bords de la bannière sont garnis de galons de franges de fils d'or. L'envers de la bannière comporte un décor appliqué constitué de pièces de drap d'or comportant des applications de métal doré.
Représentation :
ornement végétal (feuille) ; figure biblique (Vierge : en pied, de face Immaculée Conception, nuée)
Précision sur la représentation :
L'Immaculée Conception est représentée debout sur une nuée, levant la tête et les mains vers le ciel. La bannière est également orné de feuilles.
Marques et inscriptions :
inscription concernant l'iconographie (brodé, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
L'inscription est constituée de pièces de drap d'or appliquées : " LA PAROISSE DE LASCABANES A NOTRE DAME DE LOURDES".

Localisation

Commune :
Lascabanes
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Georges
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
chapelle latérale sud

Oeuvres liées

Nef vue depuis le choeur.
La plus ancienne mention connue de l'église semble être de 1345, lorsqu'elle est donnée au chapelain du cardinal Jean de Via (Clary, 1986). Il semble que l'édifice ait été entièrement reconstruit après la guerre de Cent ans : on sait qu'une cloche est fondue par Pierre Rahard, d'Aurillac, en 1470 (J. Lartigaut, 2000), mais sa fabrication traduit-elle un début d'aisance ou bien marque-t-el

Illustrations


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605574NUCA - Vue d'ensemble de l'avers. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605575NUCA - Vue d'ensemble du revers. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IM46105316
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot