Recherche en cours...


Recherche

ensemble de l'autel secondaire de saint Joseph : autel tombeau, gradin d'autel et tabernacle architecturé à ailes

Cet autel en bois taillé et vernis dédié à saint Joseph pourrait être contemporain de l'édification de la chapelle latérale sud vers 1868.

Historique

Datation :
milieu 19e siècle (?)
Commentaire historique :
Cet autel en bois taillé et vernis pourrait être contemporain de l'édification de la chapelle latérale sud vers 1868.
Notice succincte :
Cet autel en bois taillé et vernis dédié à saint Joseph pourrait être contemporain de l'édification de la chapelle latérale sud vers 1868.

Description

Catégorie technique :
menuiserie
Matériaux et technique :
bois (en plusieurs éléments) : taillé, vernis ; laiton (en plusieurs éléments) : doré, moulé, ciselé, repoussé, décor en relief, décor dans la masse ; soie : satin, rouge
Commentaire descriptif :
Ce maître-autel est en bois taillé et vernis. Il comporte un autel de plan rectangulaire à élévation droite précédé d'une plate-forme en bois de plan rectangulaire à un seul emmarchement. L'autel tombeau présente une élévation galbée sur trois faces. Il est surmonté d'un gradin et du tabernacle encadré d'ailes formant une accolade. Le tabernacle est entouré de deux colonnettes en bois peint noir. L'intérieur du tabernacle est tapissé de satin de soie rouge. Des éléments en laiton doré comportant un décor en relief dans la masse sont rapportés et fixés au niveau des chapiteaux ainsi que de l'entablement et du soubassement du tabernacle. Une console rectangulaire moulurée repose sur le tabernacle et sert d'exposition à la statue de saint Joseph (IM46105310).
Représentation :
ornement géométrique ; ornement végétal (fleur, palmette, feuillage : rinceau) ; figures (ange : lance)
Précision sur la représentation :
Deux éléments de décor fixés au centre de l'entablement et du soubassement forment un décor symétrique de palmettes, de rinceaux de feuillage et deux fleurs. Deux cartouches aux extrémités de l'entablement représentent un ange dont celui de gauche est muni d'une flèche. La base et le chapiteau des colonnettes sont ornés d'un décor géométrique.
Précisions sur les dimensions :
dimensions non prises

Localisation

Commune :
Lascabanes
Aire d'étude :
GR 65
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-Georges
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
chapelle latérale sud

Oeuvres liées

Nef vue depuis le choeur.
La plus ancienne mention connue de l'église semble être de 1345, lorsqu'elle est donnée au chapelain du cardinal Jean de Via (Clary, 1986). Il semble que l'édifice ait été entièrement reconstruit après la guerre de Cent ans : on sait qu'une cloche est fondue par Pierre Rahard, d'Aurillac, en 1470 (J. Lartigaut, 2000), mais sa fabrication traduit-elle un début d'aisance ou bien marque-t-el

Illustrations


Lascabanes (Lot), église paroissiale Saint-Georges.
Référence : IVD46_20114605567NUCA - Vue d'ensemble. - Couteau, Anaïs, (c) Conseil général du Lot ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Sources :
Archives diocésaines de Cahors, Livre de paroisse.
Référence :
IM46105309
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Couteau Anaïs
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/05/05
Conseil général du Lot