Recherche en cours...


Recherche

peinture monumentale de l'abside

Le style fruste des peintures de Saint-André des Arques, caractérisé par des silhouettes lourdes dessinées par de larges aplats de couleurs aux plis marqués par des traits par

Historique

Datation :
limite 15e siècle 16e siècle
Commentaire historique :
Le style fruste des peintures de Saint-André des Arques, caractérisé par des silhouettes lourdes dessinées par de larges aplats de couleurs aux plis marqués par des traits parallèles épais place leur datation à la fin du Moyen Age, dans les dernières années du 15e siècle ou les premières années du 16e.
Lors de la campagne de restauration menée par Hervé Langlois, le dégagement des lacunes du décor de la fin du 15e siècle, sans doute bouchées au 18e ou au 19e siècle, a fait apparaître un décor antérieur de faux-appareil à filet rouge posé directement sur les lignes de jointoiement des assises de pierres. Ce décor a très probablement été réalisé immédiatement après la construction de l'édifice, le tracé des filets ayant été exécuté dans le mortier frais. Du côté sud, au-dessus de la fenêtre, on peut également voir un fragment de ligne brisé complétant le décor à faux joints.

Description

Catégorie technique :
peinture murale
Matériaux et technique :
enduit : peinture à la chaux
Commentaire descriptif :
Trois couches d'enduit superposées sont conservées sur les murs de cet édifice.
Représentation :
Dieu le Père ; le tétramorphe ; Annonciation ; les apôtres ; Enfant Jésus ; figure (saint : Christophe) ; Flagellation du Christ ; ornement (à triangles)
ornement (à faux appareil)
Précision sur la représentation :
Le premier décor est un faux appareil contemporain de la construction de l'édifice. Puis est peint le deuxième décor avec Dieu le Père représenté au centre du cul-de-four. Il siège sur un arc-en-ciel, la tête coiffée de la tiare pontificale et tient le globe croiseté. Il est encadré par les symboles des Evangélistes. Le pourtour de l'abside s'organise à partir d'une scène centrale, l'Annonciation, qui encadre la fenêtre axiale dont les ébrasements ont été soulignés de rectangles divisés en triangles. L'Annonciation est ainsi représentée juste en-dessous de la Majesté Divine, l'ange Gabriel à gauche de la fenêtre et la Vierge à droite, survolée par la colombe du Saint Esprit. La scène se déroule dans la chambre de Marie, matérialisée par quatre colonnettes supportant une architrave. Le fond de la scène évoque un mur de brique. Le sol est suggéré par un pavement de carreaux inclinés. Encadrant cette scène, les douze apôtres sont divisés en deux groupes égaux. Chacun des apôtres regarde vers la voûte et porte un attribut. Certains d'entre eux peuvent ainsi être identifiés avec certitude. Saint Pierre, qui occupe la première place du groupe de droite et qui tient une grosse clé, suivi de saint André portant la croix en X. Dans le groupe de gauche, en troisième position, on peut reconnaître saint Thomas qui porte l'équerre. Juste devant lui, il pourrait s'agir de saint Paul qui tient une épée. Enfin, en cinquième position, on pourrait reconnaître saint Jacques le Majeur, si le saint représenté porte bien un bourdon de pélerin. Le registre inférieur est décoré de sept bandes superposées de losanges jaunes et rouges. Le jambage sud de l'arc triomphal porte une représentation de saint Christophe qui fait face, sur le jambage nord, à une représentation de l'Enfant Jésus. Enfin, la face occidentale du jambage sud présente une Flagellation : attaché à une colonne, le Christ arbore les stigmates de son supplice.
Dimensions :
dimensions non prises
Etat de conservation :
oeuvre restaurée
Précisions sur l'état :
Peintures découvertes et entièrement dégagées en 1954 par le curé de la paroisse : l'Abbé Latapie. Une campagne de restauration a été menée entre 1999 et 2000 par Hervé Langlois. L'intervention sur les peintures du cul-de-four a cependant été suspendue en raison de la présence de mortiers saturés d'eau et de sels. Les travaux de réparation des couvertures du choeur ont été réalisées au débuts des années 2000. La reprise des interventions sur le décor de la voûte est donc envisagée pour l'année 2011. Le dossier de restauration est consultable au Centre de documentation du SCP.
Marques et inscriptions :
inscription concernant l'iconographie (disparue)
Précisions sur les inscriptions :
L'ange Gabriel tient un long phylactère dont l'inscription a aujourd'hui disparu.

Localisation

Commune :
Arques (Les)
Lieu-dit ou secteur urbain :
Saint-André
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
église paroissiale Saint-André
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
abside

Oeuvres liées

Chevet vu depuis le sud-est.
L'édifice pourrait être daté du 11e siècle, à en juger d'après le plan et les techniques de construction ; les joints tracés au fer, et peints, qui apparaissent dans l'abside et sur l'arc triomphal sont également en faveur d'une datation haute. La petite fenêtre sud a sans doute été percée à la fin du 15e siècle, en même temps, peut-être, qu'était réalisé le décor peint du choe

Illustrations


Arques (Les) (Lot), chapelle Saint-André.
Référence : IVR73_20044600885ZA - Mur du choeur, partie droite : saint Pierre, saint André et quatre apôtres non identifiés. - Decottignies, Sylvie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20064600074NUCA - Mur du choeur, partie gauche : un apôtre non identifié suivis de saint Jacques le Majeur (?), un autre apôtre non identifié, suivi de saint Thomas, saint Paul (?) et d'un dernier apôtre non identifié. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20064600075NUCA - Mur du choeur, partie centrale : Annonciation. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20064600076NUCA - Mur du choeur, partie droite : saint Pierre, saint André et quatre apôtres non identifiés. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20064600077NUCA - Jambage nord de l'arc triomphal : l'Enfant Jésus. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20064600078NUCA - Jambage sud de l'arc triomphal : saint Christophe. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20064600079NUCA - Jambage sud de l'arc triomphal : saint Christophe, détail. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20064600080NUCA - Mur du choeur, partie centrale : détail de l'Annonciation : la Vierge. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20064600081NUCA - Cul-de-four : détail de Dieu le Père. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20064600082NUCA - Le choeur vu depuis la nef. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20064600073NUCA - Cul-de-four du choeur : Dieu le père entouré des symboles des Evangélistes. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20094602011NUC - Photographie ancienne de l'ensemble du choeur. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20094602012NUC - Photographie ancienne des peintures du cul-de-four du choeur. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20094602013NUC - Photographie ancienne du mur de l'abside : défilé des apôtres. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20094602014NUC - Photographie ancienne du mur de l'abside : défilé des apôtres. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20094602015NUC - Photographie ancienne du mur de l'abside. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Arques (Les) (Lot), église paroissiale Saint-André.
Référence : IVR73_20094602016NUC - Photographie ancienne du mur de l'abside : les apôtres et saint Christophe. - Service de la connaissance du patrimoine, Région Midi-Pyrénées (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) RMN.


Documents liés

Bibliographie :
Latapie (Paul), Les Arques en Quercy, canton de Cazals (Lot). Ses origines. Son histoire. Ses deux églises romanes, Cahors, Imprimerie Coueslant, 1956, p. 81-99.
Andrault-Schmitt (Claude), Les Arques. Eglise Saint-Laurent, dans Congrès archéologique de France, 147e session, 1989, Quercy, Paris, S.F.A., 1993, p. 109-110.
Czerniak (Virginie), La peinture murale médiévale en Quercy (XIIe - XVIe siècle), Thèse de doctorat nouveau régime, sous la direction du professeur Jacques Lacoste, Université Michel de Montaigne - Bordeaux 3, 2004, p. 53-57.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays Bourian
Référence :
IM46000751
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Decottignies Sylvie ; Malherbe Camille
Date de publication :
2010
Date de mise à jour :
2013/06/03
Date de la protection :
1979/11/14 classé au titre immeuble
Référence de la notice M.H. :
PM46000002
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Conseil général du Lot