Recherche en cours...


Recherche

tableau et son cadre : Les Pélerins d'Emmaüs

Ce tableau daté et signé est l'oeuvre du peintre français Alexandre Carloni. Il s'agit très vraisemblablement d'un copiste professionnel. Il est en effet connu pour ses nombreu
Oeuvre non localisée

Historique

Datation :
3e quart 19e siècle
Année(s) :
1850
Auteur de l'oeuvre :
Carloni Alexandre (peintre)
Auteur de la source figurée :
Caliari Paolo, dit : Véronèse (d'après, peintre)
Atelier ou manufacture :
Française (école) ; Italienne (école)
Lieu d'exécution :
lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris
Lieu de provenance :
dépôt de l'Etat
Stade de la création :
copie (de peinture)
Commentaire historique :
Ce tableau daté et signé est l'oeuvre du peintre français Alexandre Carloni. Il s'agit très vraisemblablement d'un copiste professionnel. Il est en effet connu pour ses nombreuses copies de tableaux religieux d'après les maîtres italiens, français et espagnols et ce, à partir de 1849 jusqu'au début des années 1880. Ce tableau, daté de 1850, est l'une de ses premières commandes publiques avec la copie d'après Corrège, le Mariage mystique de sainte Catherine, commandé le 18 mai 1849 pour un montant de 800 francs et destiné à être attribué à la chapelle du collège de Rodez. Cette copie d'après Véronèse lui est commandée le 8 décembre 1849 pour un montant de 1000 francs. Cette copie est achevée en 1850, comme l'atteste également la date portée sur la signature. L'attribution de ce tableau à l'église abbatiale Sainte-Marie intervient à la suite d'une demande de la municipalité d'obtenir deux tableaux. Il est également mentionné que l'église, "église du XIe siècle de style byzantin, classée monument historique", vient d'être restaurée. Il est aussi indiqué qu'il s'agit d'une copie réduite du tableau de Véronèse sous le titre "Les Pèlerins ou Jésus disparaissant aux yeux des disciples qui l'avaient accompagné au bourg d'Emmaüs". Le tableau est enregistré sous le numéro d'inventaire FNAC PFH-1256.

Description

Catégorie technique :
peinture ; menuiserie
Matériaux et technique :
toile (en un seul lé, support) : peinture à l'huile ; bois (en plusieurs éléments) : taillé, mouluré, doré
Commentaire descriptif :
Le tableau est une peinture à l'huile, la toile, de format rectangulaire horizontal, est constituée d'un seul lé. Le cadre, en bois, est taillé et mouluré. Assemblé en onglet avec vis de rappel, il est doré sur un apprêt de plâtre. L'oeuvre est accrochée au mur par un crochet, le cadre repose dans sa partie inférieure sur 2 pattes en fer fichées dans le mur.
Représentation :
scène biblique (Pèlerins d'Emmaüs, serviteur, famille : homme, femme, enfant, représentation animalière : épagneul, verre à pied, vue d'intérieur : pavement, porte, fronton, colonne) ; fond de paysage (ville, tour, ruines, à l'antique, Christ, pèlerin)
Précision sur la représentation :
La scène des Pèlerins d'Emmaüs se déroule dans le cadre d'une salle d'un palais vénitien pourvue d'un pavement de marbre avec un mur orné d'une porte à fronton et de colonnes. Sur la gauche, une arcature laisse deviner un fond de paysage où l'on distingue le Christ rencontrant les Pèlerins. Autour du Christ et des deux Pélerins attablés, s'affaire un groupe de convives et de serviteurs. Sur la table, on distingue un verre à pied. Au premier plan, deux enfants jouent avec un épagneul.
Dimensions :
h = 112 ; la = 166
Précisions sur les dimensions :
Dimensions de la toile à l'ouverture du cadre. Dimensions de l'oeuvre avec le cadre : h = 140, la = 194; pr = 8.
Etat de conservation :
mauvais état
Précisions sur l'état :
Déchirure verticale de la toile au niveau des enfants au 1er plan. La toile est séparée de son châssis dans sa partie inférieure, ce qui provoque un effet de gondolement de la toile. Quelques éclats localisés au niveau de l'apprêt de plâtre du cadre, provoquant la disparition de la dorure.
Marques et inscriptions :
signature (peinte, sur l'oeuvre) ; date (peinte, sur l'oeuvre)
Précisions sur les inscriptions :
Signature et date (sur la toile, en bas à gauche) : "A. Carloni d'après Paul Véronèse/ 1850".

Localisation

Commune :
Souillac
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
abbaye de bénédictins Sainte-Marie
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
transept nord, sur l'élévation nord

Oeuvres liées

Vue aérienne depuis l'ouest.
L'abbaye Sainte-Marie de Souillac doit son origine aux moines bénédictins de Saint-Pierre d'Aurillac qui établirent ici un prieuré au Xe siècle. L'église romane, du XIIe siècle, présente le double intérêt d'offrir un ensemble sculpté de haute qualité et d'être, avec la cathédrale de Cahors, la seule église à file de coupoles du Haut-Quercy qui nous ait été conservée. Le chevet e

Illustrations


Souillac (Lot), église abbatiale Sainte-Marie.
Référence : IVR73_20024602084NUC - Vue de l'oeuvre, huile sur toile, copie d'après Paul Veronese. - Balsente, Sylvie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne Lotoise
Référence :
IM46000564
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Guiochon Xavier-Philippe ; Balsente Sylvie
Date de publication :
2002
Date de mise à jour :
2014/06/04
Date de la protection :
1989/11/28 : inscrit au titre objet
Précision sur la protection :
Intitulé de l'arrêté de protection : tableau, Les Disciples d'Emmaüs, peinture sur toile, 1850.
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler