Recherche en cours...


Recherche

tableau : Fleurs et fruits d'Orient

Ce tableau de petites dimensions, représentant des fleurs et fruits d'Orient, est l'oeuvre du peintre, graveur et aquafortiste français Marcel-Eugène Louveau-Rouveyre (1881-?).

Historique

Datation :
2e quart 20e siècle
Année(s) :
1931
Auteur de l'oeuvre :
Louveau-Rouveyre Marcel-Eugène (peintre)
Atelier ou manufacture :
Française (école)
Lieu de provenance :
dépôt de l'Etat
Commentaire historique :
Ce tableau de petites dimensions, représentant des fleurs et fruits d'Orient, est l'oeuvre du peintre, graveur et aquafortiste français Marcel-Eugène Louveau-Rouveyre (1881-?). Il s'agit d'un achat à l'artiste en 1931. Portant le numéro d'inventaire FNAC 11841, le tableau est déposé en mairie le 24 juillet 1934, à la suite de la décision d'attribution en date du 21 juillet de la même année. Le tableau n'a pas été localisé lors du récolement en date du 19 juin 2002. Personne en mairie ne semble être en mesure de se rappeler de la présence d'une telle oeuvre. Le pillage et les destructions de l'armée allemande sur la commune de Bretenoux lors de la 2e Guerre mondiale pourraient être à l'origine de la disparition de cette oeuvre, la mairie ayant été alors effectivement saccagée. Une deuxième oeuvre déposée en 1934 par le FNAC, un tableau de Anne Mary représentant une colline vosgienne (IM46000540), a également disparu.

Description

Catégorie technique :
peinture
Matériaux et technique :
toile (support) : peinture à l'huile
Commentaire descriptif :
Le tableau est une peinture à l'huile sur toile.
Représentation :
nature morte (fleur, fruit, à l'orientale)
Précision sur la représentation :
Ce tableau représentait très vraisemblablement une nature morte constituée de fleurs et de fruits d'Orient.
Dimensions :
h = 69 ; la = 81
Précisions sur les dimensions :
Dimensions de l'oeuvre d'après la fiche de renseignements du FNAC.

Localisation

Commune :
Bretenoux
Aire d'étude :
Lot
Edifice de conservation :
hôtel de ville

Oeuvres liées

Vue intérieure. Elévation latérale, jour du rez-de-chaussée vu depuis le nord-ouest.
L'actuel hôtel de ville est probablement installé dans un hôtel particulier en partie construit sur l'enceinte de la ville : les maçonneries les plus anciennes pourraient donc remonter au 14e siècle. Certaines parties datent probablement du 15e siècle. Les armoiries placées au-dessus de la porte côté avenue pourraient permettre d'identifier le propriétaire au 16e siècle. L'état actuel

Illustrations

Aucune illustration n'est disponible pour cette notice.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Référence :
IM46000539
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Guiochon Xavier-Philippe ; Balsente Sylvie
Date de publication :
2002
Date de mise à jour :
2012/12/21