Recherche en cours...


Recherche

aiguière à ablutions, bassin à ablutions (2)

Bassin et aiguière à ablutions de la première moitié du 19e siècle, gravés aux armes de l' évêque de Cahors Joseph François Clet de Peschoud entre 1843 et 1865

Historique

Datation :
1ère moitié 19e siècle
Auteur de l'oeuvre :
auteur inconnu
Lieu d'exécution :
Ile-de-France, 75, Paris.
Commentaire historique :
Bassin et aiguière à ablutions de la première moitié du 19e siècle, gravés aux armes de l' évêque de Cahors Joseph François Clet de Peschoud entre 1843 et 1865

Description

Catégorie technique :
orfèvrerie
Matériaux et technique :
argent : moulé, ciselé, estampé, gravé, doré
Commentaire descriptif :
aiguière galbée ; bassin chantourné ; vermeil
Représentation :
ornement à forme végétale ; guirlande
Dimensions :
h = 30 ; d = 12
Précisions sur les dimensions :
Dimensions de l' aiguière. Dimensions du bassin : l = 36 cm, la = 23 cm.
Marques et inscriptions :
poinçon garantie et titre argent Paris après 1838 ; 1er titre Paris 1819 1838 ; inscription (latin, gravé) ; armoiries
Précisions sur les inscriptions :
Inscription : VERITAS TAMTUM EST PACEM ; armoiries identifiées : de Joseph François Clet de Peschoud, évêque de Cahors de 1843 à 1865, de gueules à la croix vidée, cléchée et pommetée d' or, qui est de Toulouse, accompagnée de deux étoiles d' argent en chef et de deux rameaux d' olivier au naturel, posés en abîme.

Localisation

Commune :
Cahors
Aire d'étude :
Cahors centre
Edifice de conservation :
cathédrale Saint-Etienne
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
chapelle Saint-Gausbert

Oeuvres liées

Chapelle Notre-Dame avant restauration des peintures, en 1980 : mur oriental, culot médian.
Avec une nef unique couverte de deux grandes coupoles, la cathédrale de Cahors compte parmi les grands édifices romans du Sud-Ouest. Son portail, dont le tympan illustre le martyre de saint Etienne et l'Ascension, s'inscrit dans la lignée de ceux de Moissac, de Carennac, de Beaulieu.£La rénovation gothique entreprise dès les années 1260 se manifeste surtout par la surélévation de l'abside

Illustrations


Cahors (Lot), cathédrale Saint-Etienne.
Référence : IVR73_19894600503VA - Aiguière (2). Vue de profil. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), cathédrale Saint-Etienne.
Référence : IVR73_19894600504VA - Bassin à ablutions aux armes de Peschoud, évèque de Cahors. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
BENEJEAM-LERE (M.). Cahors et sa cathédrale : Architecture et urbanisme à la recherche d'une unité. L'exemple de l'époque gothique. Th. 3e cycle, Univ. Toulouse-Le Mirail, 1989, t. 1, p. 356 ;
BEUQUE (E.). Dictionnaire des poinçons officiels français et étrangers, anciens et modernes de leur création (XIVe siècle) à nos jours.- Paris, De Nobèle, 1976, t. 1, p. 4, n° 27, p. 22, N° 187.

Informations complémentaires

Référence :
IM46000081
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors
Rédacteur(s) :
Bongiu Aurel
Date de publication :
1990
Date de mise à jour :
2013/07/16
Nature de la protection :
classé au titre objet
Date de la protection :
1959/12/07 : classé au titre objet
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Ville de Cahors