Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

peinture monumentale de la rencontre des trois morts et des trois vifs

La chapelle a été fondée entre 1280 et 1289 par Raymond de Cornil, évêque de Cahors (1280-1293). Les peintures sont datables de la deuxième moitié du 15e siècle et certaine

Historique

Datation :
2e moitié 15e siècle
Auteur de l'oeuvre :
auteur inconnu
Commentaire historique :
La chapelle a été fondée entre 1280 et 1289 par Raymond de Cornil, évêque de Cahors (1280-1293). Les peintures sont datables de la deuxième moitié du 15e siècle et certainement commanditées par un membre de la famille de Cornil.

Description

Catégorie technique :
peinture murale
Matériaux et technique :
enduit : peinture à la chaux
Représentation :
Les trois morts et les trois vifs ; évangéliste: ?
Dimensions :
l = 350 ; la = 300
Etat de conservation :
oeuvre restaurée ; trace de peinture
Précisions sur l'état :
On peut supposer que ce décor a été restauré par l'atelier de Pierre Bellin dans les années 1980 lors des grands travaux entrepris à l'inttérieur de l'édifice. Cette intervention n'est pas documentée.

Localisation

Commune :
Cahors
Aire d'étude :
Cahors centre
Edifice de conservation :
cathédrale Saint-Etienne
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
voûtain ouest de la 4e chapelle nord de la nef Saint-Blaise et Sainte-Catherine dite du Bienheureux Perboyre

Oeuvres liées

Chapelle Notre-Dame avant restauration des peintures, en 1980 : mur oriental, culot médian.
Avec une nef unique couverte de deux grandes coupoles, la cathédrale de Cahors compte parmi les grands édifices romans du Sud-Ouest. Son portail, dont le tympan illustre le martyre de saint Etienne et l'Ascension, s'inscrit dans la lignée de ceux de Moissac, de Carennac, de Beaulieu.£La rénovation gothique entreprise dès les années 1260 se manifeste surtout par la surélévation de l'abside

Illustrations


Cahors (Lot), cathédrale Saint-Etienne.
Référence : IVR73_19894600325VA - voûtain ouest de la 4e chapelle nord de la nef Saint-Blaise et Sainte-Catherine dite du Bienheureux Perboyre : vue d'ensemble de la rencontre des trois morts et des trois vifs. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
Groupes de Recherches sur les Peintures Murales, Vifs nous sommes...morts nous serons, La rencontre des trois morts et des trois vifs dans la peinture murale en France, Vendôme, Editions du Cherche-Lune, 2001, p. 80.

Informations complémentaires

Référence :
IM46000022
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors
Rédacteur(s) :
Decottignies Sylvie
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2014/04/03
Date de la protection :
1862 : classé au titre immeuble
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Ville de Cahors