Recherche en cours...


Accueil > Rechercher > Recherche Base de données

Recherche

peinture monumentale du mur sud de la nef

Cette peinture monumentale s' inscrit dans le programme d' ensemble réalisé dans le 1er quart du 14e siècle, entre 1316 et 1324. Elle a été fortement restaurée en 1874 par le

Historique

Datation :
1er quart 14e siècle ; 3e quart 19e siècle
Année(s) :
1316 ; 1324 ; 1874
Auteur de l'oeuvre :
Calmon Cyprien (peintre, restaurateur)
Commentaire historique :
Cette peinture monumentale s' inscrit dans le programme d' ensemble réalisé dans le 1er quart du 14e siècle, entre 1316 et 1324. Elle a été fortement restaurée en 1874 par le peintre cadurcien Cyprien Calmon qui y a ajouté les médaillons avec les huit prophètes et la Vierge.

Description

Catégorie technique :
peinture murale
Matériaux et technique :
enduit : peint (détrempe à la colle)
Représentation :
scène historique (homme : arc, chevalier, épée, architecture, fortification)
prophète ; Vierge
Précision sur la représentation :
Dans un décor formé d' une ville fortifiée imaginaire, un archer dresse son arc vers un ennemi, un chevalier sort d' un palais l' épée à la main puis, une fois la ville délivrée, remet l' épée au fourreau. La partie supérieure porte une bande à décor de grecques où prennent place des médaillons circulaires contenant des prophètes et la Vierge.
Dimensions :
h = 400 ; l = 2000
Etat de conservation :
oeuvre restaurée ; repeint ; partie remplacée

Localisation

Commune :
Cahors
Aire d'étude :
Cahors centre
Edifice de conservation :
cathédrale Saint-Etienne
Référence de l'édifice de conservation :
IM46000016
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice :
nef, mur sud

Oeuvres liées

Chapelle Notre-Dame avant restauration des peintures, en 1980 : mur oriental, culot médian.
Avec une nef unique couverte de deux grandes coupoles, la cathédrale de Cahors compte parmi les grands édifices romans du Sud-Ouest. Son portail, dont le tympan illustre le martyre de saint Etienne et l'Ascension, s'inscrit dans la lignée de ceux de Moissac, de Carennac, de Beaulieu.£La rénovation gothique entreprise dès les années 1260 se manifeste surtout par la surélévation de l'abside
La rénovation de la cathédrale romane, entreprise avec la reconstruction de l' abside s' achève avec la réalisation d' un ensemble de peintures monumentales qui unifie l' intérieur de l' église, probablement dans le 1er quart du 14e siècle sous l' épiscopat de Guillaume de Labroue, entre 1316, date de l' achèvement du massif occidental, et 1324, date de la mort de l' évêque. Badigeonné

Illustrations


Cahors (Lot), cathédrale Saint-Etienne.
Référence : IVR73_19894600363VA - Représentation d'une ville. - Soula, Christian, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), cathédrale Saint-Etienne.
Référence : IVR73_19894600920XA - Peinture du mur sud de la nef : archer. - Peiré, Jean-François, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Bibliographie :
BENEJEAM-LERE (Mireille). Cahors et sa cathédrale : architecture et urbanisme à la recherche d'une unité. L'exemple de l'époque gothique. Thèse de doctorat de IIIe cycle sous la direction de M. le professeur Yves Bruand, Université de Toulouse-Le Mirail, multigraphié, 1989 ; t. I, p. 54-63 ;
CALMON (Jean). Les deux chapelles du mur latéral sud de la cathédrale de Cahors et leurs peintures. In : Bull. de la Soc. des Etudes du Lot, t. 83 (1962), p. 233-250 ;
SIRE (Marie-Anne). Les peintures murales du XIVe siècle de la cathédrale de Cahors. In : Quercy recherche, n° 67 ( oct. 1989 - fev. 1990), p. 22-27.

Informations complémentaires

Sources :
Archives Diocésaines cahors, 6/48 : E. Albe, Les évêques des XIIIe et XIVe siècles.
Référence :
IM46000019
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Ville de Cahors
Rédacteur(s) :
Bongiu Aurel
Date de publication :
1990
Date de mise à jour :
2013/06/03
Date de la protection :
1862 : classé au titre immeuble
Intérêt de l'oeuvre :
à signaler
Ville de Cahors