Recherche en cours...


Recherche

immeuble ; dépendances

Les caves et les façades arrières du bâtiment oriental le plus large recèlents des maçonneries de briques médiévales incluant des baies plutôt de la seconde moitié du Moye

Historique

Datation principale :
Fin du Moyen Age ; 17e siècle ; Temps modernes ; 19e siècle
Commentaire historique :
Les caves et les façades arrières du bâtiment oriental le plus large recèlents des maçonneries de briques médiévales incluant des baies plutôt de la seconde moitié du Moyen Age. Si le portail par lequel se fait l'accès à la rue des Trois Baudus est du 17e siècle, un seul autre élément de l'époque moderne (?) est visible, une tourelle d'escalier à l'angle de deux bâtiments sud. Les niveaux supérieurs du bâtiment oriental ainsi que tous les autres bâtiments montrent de vastes remaniements au 19e siècle.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
brique ; calcaire ; moellon ; métal ; fonte
Matériaux de la couverture :
tuile creuse
Vaisseau(x) et étage(s) :
sous-sol ; étage de soubassement ; rez-de-chaussée ; 1 étage carré ; étage de comble
Voûtes :
voûte en berceau plein-cintre ; voûte en berceau segmentaire
Elévation extérieure :
élévation à travées
Forme de la couverture :
toit à longs pans
Escalier :
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Commentaire descriptif :
La parcelle de plan irrégulier accueille plusieurs bâtiments, à savoir deux bâtiments principaux à étages à l'extrémité orientale du terrain, et trois dépendances éparses plus basses dans différents angles de la moitié ouest de la parcelle. Les deux bâtiments orientaux sont dotés d'étages de soubassement qui rachètent la déclivité naturelle en direction du sud-est et de la rue des Trois Baudus ; ils sont de plus porteurs d'une décoration plus recherchés, et ont dû servir de logis de maître ou de maisons bourgeoises à la fin du 19e siècle. Accolés, ils s'organisent selon un grossier plan en L autour de la cour sud-est d'altitude plus basse et qui communique avec le portail donnant sur la rue des Trois Baudus : ce portail, datable du 17e siècle, mène à cette cour d'importance moindre, qui n'est entourée que des façades secondaires des bâtiments, les façades principales regardant vers l'ouest en rez-de-jardin.
La partie nord-est du L est un bâtiment de large emprise, lui-même à plan en U, accrochant deux pavillons en saillie autour d'une aile centrale d'axe nord-sud. Les baies y sont toutes très simples (rectangulaires) et non décorées, on note seulement la présence d'un balcon à garde-corps de fonte au premier étage. A l'intérieur des niveaux supérieurs, les quelques aménagements un tant soit peu remarquables (cheminées, voûtes d'arêtes) sont du 19e siècle. En revanche l'étage de soubassement contient des caves où se lisent des éléments médiévaux : dans la cave sud, deux grands arcs surbaissés chanfreinés d'axe est-ouest associés à des baies ébrasées ; dans la cave nord, un vaste berceau plein cintre réalisé en briques modernes (sans doute contemporain des reprises hautes du 19e siècle), mais assis sur une base de murs en pierre, et cerné par deux murs en briques médiévales comprenant diverses baies médiévales. Les formes des arcs et des baies médiévales orientent plutôt sur une datation de la seconde moitié du Moyen Age (après la fin du 13e siècle ?). La façade sud de ce bâtiment nord-est montre que les briques médiévales montent au moins jusqu'au premier étage : à ce niveau, on retrouve de fait au nu intérieur des traces de décor peint en faux-appareil, peut-être de la fin du Moyen Age.
Le bâtiment oriental sud constituant l'autre barre du L montre à l'ouest une façade associant briques et pierre calcaire blanche, avec un décor assez néo-classique à base de bossages et de pointes de diamant, datable peut-être du Second Empire. La façade arrière est très simple, presque entièrement en briques, et on note une rupture verticale indiquant que le dernier tiers sud du bâtiment (contre la parcelle CD 166) a dû être réalisé dans un second temps, mais dans un style analogue. A l'angle entre les deux ailes se développe sur la cour arrière une petite tour d'escalier en saillie, dont les baies, très érodées, montrent l'emploi de pierres de taille de calcaire blanc, utilisé à Cahors à partir de l'époque moderne : cette tour a dû abriter un escalier en vis disparu, la cage étant couverte d'une petite voûte d'arêtes conservées, le tout étant peu précisément datable (période moderne ?).
Les dépendances éparses se composent d'un bâtiment à étage dans un angle nord-ouest de la parcelle, accolé à une remise basse dotée d'un seul niveau, ainsi que d'un ancien bâtiment à étage contre le flanc sud du terrain, aux ouvertures très simples et fonctionnelles. Une ancienne construction, apparemment d'un seul niveau, reste à l'état de ruine contre le flanc sud de la parcelle, près du portail d'entrée sur la rue Fondue Haute. L'ensemble des dépendances date manifestement du 19e siècle, de même que le portail sur la rue Fondue Haute, d'un style néo-classique très sec. Il reste à préciser la relation de cet ensemble avec les bâtiments plus fastueux de la parcelle CD 178 (IA46111022). Noter aussi qu'une surveillance archéologique a révélé l'existence, en avant du portail du 19e siècle sur la rue Fondue Haute, d'une construction, arasée lors de la mise en place de cet accès, et dont on n'a retrouvé que les deux murs porteurs dans l'axe de la rue (rapport ci-joint).

Localisation

Commune :
Cahors
Lieu-dit ou secteur urbain :
îlot 55
Adresse :
Fondue Haute (rue) 125
Aire d'étude :
Cahors centre
Référence cadastrale :
1812 N 866, 874, 879 ; 2008 CD 165
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601309NUCA - Vue de la façade principale du bâtiment principal nord-est (19e siècle). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601310NUCA - Extrait du plan cadastral de 2008. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601311NUCA - Extrait du plan cadastral de 1812. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601312NUCA - Extrait du plan dressé par Calmon et Prat en 1944. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601313NUCA - Vue générale de la façade ouest du bâtiment principal sud (fin du 19e siècle). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601314NUCA - Vue de la façade d'une des dépendances nord-ouest (19e siècle). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601315NUCA - Vue générale de l'autre dépendance nord-ouest. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601316NUCA - Vue du bâtiment de dépendance sud. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601317NUCA - Vue générale de la dépendance sud en ruine (19e siècle). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601318NUCA - Vue du portail d'entrée 17e siècle sur la rue des Trois Baudus. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601319NUCA - Vue du portail d'entrée sur la rue Fondue Haute (19e siècle). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601320NUCA - Vue de détail de la menuiserie métallique du portail d'entrée rue Fondue Haute. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601321NUCA - Vue de l'étage de la façade ouest du bâtiment principal nord-est (19e siècle). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601322NUCA - Vue de l'escalier commun aux deux bâtiments principaux (19e siècle). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601323NUCA - Vue de la façade sud du bâtiment principal nord-est. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601324NUCA - Vue d'une cheminée de l'étage du bâtiment principal nord-est (fin du 19e siècle). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601325NUCA - Vue d'un des arcs en briques médiévaux de l'étage de soubassement du bâtiment principal nord-est. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601326NUCA - Vue d'une baie médiévale dans le mur sud de l'étage de soubassement du bâtiment principal nord-est. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601327NUCA - Vue d'une baie médiévale dans le mur est de l'étage de soubassement du bâtiment principal nord-est. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601328NUCA - Vue vers le sud du berceau de la cave nord du bâtiment principal nord-est. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601329NUCA - Vue de détail d'une fenêtre de la façade ouest du bâtiment principal sud-est (fin du 19e siècle). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601330NUCA - Vue de la façade arrière du bâtiment principal sud-est. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601331NUCA - Vue de la tourelle d'escalier à l'angle entre les deux bâtiments principaux (période moderne ?). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601332NUCA - Vue de détail des baies de la tourelle d'escalier (période moderne ?). - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601348NUCA - Vue de la voûte d'arêtes couvrant la tourelle d'escalier. - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble ; dépendances.
Référence : IVC46042_20124601349NUCA - Vue des restes de décor peint à motif de faux appareil (fin du Moyen Age ?) - Chaleat, Franck, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IA46111013
Copyright :
(c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Cohou Myriam ; Chaléat Franck
Date de publication :
2011
Date de mise à jour :
2013/07/16
Site, secteur, zone de protection :
secteur sauvegardé
Ville de Cahors