Recherche en cours...


Recherche

immeuble

Les étages actuels de l'immeuble ont été établis sur deux rez-de-chaussées médiévaux, distincts à l'origine. C'est la raison pour laquelle, le report de la parcelle actuell

Historique

Datation principale :
limite 12e siècle 13e siècle ; limite 16e siècle 17e siècle ; 19e siècle ; 20e siècle (?)
Commentaire historique :
Les étages actuels de l'immeuble ont été établis sur deux rez-de-chaussées médiévaux, distincts à l'origine. C'est la raison pour laquelle, le report de la parcelle actuelle sur les plans anciens montre que l'emprise du bâtiment tel qu'il est aujourd'hui empiète légèrement sur la parcelle voisine au sud, dont les bâtiments furent détruits lors du percement de la rue Blanqui au 19e siècle.
La maçonnerie en moyen appareil de calcaire visible aux rez-de-chaussées des façades est et nord indique un bâtiment d'origine datable du 12e ou du début du 13e siècle. Les arcades de boutique replacées au rez-de-chaussée de la façade est, la fenêtre chanfreinée et la porte cintrée visibles sur la façade nord témoignent d'un remaniement du bâtiment au 17e siècle.
L'ensemble de l'édifice a été repris à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; brique ; enduit
Matériaux de la couverture :
tuile
Vaisseau(x) et étage(s) :
sous-sol ; 2 étages carrés ; comble à surcroît
Commentaire descriptif :
Seuls les rez-de-chaussées des façades nord et est présentent des maçonneries apparentes alors que les étages sont enduits.
Les fenêtres à encadrements brique et pierre des premiers et deuxième étages se distinguent des fenêtres à encadrement bois du troisième étage. Il est possible que les premiers et deuxième étages soient mis en place à la fin du 19e siècle et que le troisième (en pan de bois ?) correspondent à une surélévation ultérieure (début du 20e siècle?). Les gardes corps en fonte et la porte vitrée de style " art déco " du rez-de-chaussée nord attestent d'une intervention sur l'édifice dans les années 1930.
Le rez-de-chaussée de la façade orientale, sur la rue nationale, est composé de deux arcades de boutiques de tracé segmentaire, vraisemblablement mise en place au 17e siècle en même temps que la maçonnerie de brique formant le remplissage dans lequel elle s'insère. Ces arcades réutilisent les piédroits chanfreinés des deux arcades médiévales d'origine. La nature de la pierre utilisée aux deux époques est identique : du calcaire froid. Cependant les pierres du 17e siècle se distinguent des pierres médiévales par la présence d'une ciselure périphérique. En outre, au niveau du piédroit gauche de l'arcade située côté sud, la jonction, entre le piédroit médiéval et les pierres du 17e siècle, est marquée par un léger ressaut.
Ici, la base du piédroit médiéval est accolée à une chaîne d'angle en calcaire froid qui appartenait à une deuxième maison médiévale, voisine, côté sud. L'inclinaison des blocs de calcaire qui constituent cette chaîne d'angle, montre qu'ils formaient vraisemblablement le piédroit d'une arcade de boutique. Les vestiges de cette arcade sont antérieurs au moignon de maçonnerie (CH 552) qui appartenaient aux bâtiments détruits lors du percement de la rue Blanqui.
Les étages de l'immeuble actuel ont été construits au-dessus de ces deux rez-de-chaussées médiévaux. Il est possible que le mur situé au-dessus de la chaîne d'angle, appartenant à la maison médiévale sud, ait été conservé et qu'il constitue aujourd'hui le pignon sud de l'immeuble, qui est aveugle.
Le rez-de-chaussée nord de la maison médiévale située à l'angle des rues Nationale et Dominici, est bien conservé. Il est bâti d'assises très régulières en moyen appareil de calcaire froid. Le piédroit gauche de la porte d'entrée, surmonté d'un coussinet mouluré, est contemporain de la maçonnerie de calcaire. En revanche le piédroit droit est une copie, comme en témoigne les traces de scie mécanique. La porte cintrée, située à l'extrémité ouest de la façade, semble correspondre aux remaniements du 17e siècle, même si ses piédroits pourraient être médiévaux. Dans l'angle ouest, les vestiges d'un pilier chanfreiné médiéval sont conservés. Il est surmonté des restes d'un tailloir à bandeau droit. Chaque étage est ensuite percé d'une fenêtre droite. Au premier étage, une fenêtre chanfreinée à été rebouchée.

Localisation

Commune :
Cahors
Lieu-dit ou secteur urbain :
îlot 22
Adresse :
Nationale (rue) 200
Aire d'étude :
Cahors centre
Référence cadastrale :
2008 CH 553
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20104603167NUCA - Façade est. - Cohou, Myriam, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20104603171NUCA - Façade nord. - Cohou, Myriam, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20104603172NUCA - Façade nord : rez-de-chaussée. - Cohou, Myriam, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20104603173NUCA - Façade nord : vestige de pilier et tailloir. - Cohou, Myriam, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20104603174NUCA - Façade sud. - Cohou, Myriam, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600537NUCA - Extrait du plan cadastral de 2009. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600538NUCA - Extrait du plan cadastral de 1812. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600539NUCA - Extrait du plan dressé par Calmon et Prat. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600540NUCA - Réfection de toiture en 2013. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600541NUCA - Angle nord-est de la maison, pilier médival. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600542NUCA - Angle nord-est de la maison, pilier médival. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600543NUCA - Façade est, vestiges de la chaîne d'angle de la maison médiévale voisine, côté sud. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600544NUCA - Façade est, pilier central. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600545NUCA - Façade est, pilier central. Détail. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600546NUCA - Façade est, détail du pilier situé à l'angle nord-est du bâtiment. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600547NUCA - Façade est, détail du pilier gauche de l'arcade sud. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600548NUCA - Façade est, détail du pilier gauche de l'arcade sud. Ressaut marquant le passage du pilier médiéval à la reprise du 17e siècle. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600549NUCA - Façade nord, fenêtre chanfreinée. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Cahors (Lot), immeuble.
Référence : IVC46042_20144600550NUCA - Façade nord, porte cintrée. - Charrier, Anaïs, (c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de Cahors et du sud du Lot
Référence :
IA46110595
Copyright :
(c) Ville de Cahors ; (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Rédacteur(s) :
Cohou Myriam ; Charrier Anaïs
Date de publication :
2010 ; 2014
Date de mise à jour :
2014/02/27
Site, secteur, zone de protection :
secteur sauvegardé
Ville de Cahors