Recherche en cours...


Recherche

immeuble à logements avec parties commerciales

L'édifice ne figure pas sur les plans du 19e siècle. Seule une parcelle bâtie apparaît dans ce secteur sur le plan de 1922 dressé pour l'électrification du quartier de la gar

Historique

Datation principale :
1er quart 20e siècle (?) ; 2e quart 20e siècle (?)
Commentaire historique :
L'édifice ne figure pas sur les plans du 19e siècle. Seule une parcelle bâtie apparaît dans ce secteur sur le plan de 1922 dressé pour l'électrification du quartier de la gare : elle correspond à un bâtiment de plan carré qui semble avoir été détruit ou largement remanié. L'immeuble aurait ainsi été bâti après 1922, mais au cours de cette même décennie au regard des caractéristiques architecturales du bâti. En effet, l'association entre un schéma traditionnel de type ternaire et des jeux de volumes rythmant la composition asymétrique de l'ensemble sont caractéristiques de l'architecture locale des années 1920.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; crépi moucheté
Matériaux de la couverture :
ardoise
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 étage carré ; étage de comble
Elévation extérieure :
élévation à travées
Forme de la couverture :
toit à longs pans brisés ; demi-croupe ; toit à deux pans
Commentaire descriptif :
L'édifice se compose de deux corps de bâtiment sur le même alignement. Le corps principal, de plan allongé, est flanqué d'un bâtiment plus étroit à pignon sur rue. Les façades latérales révèlent une construction en moellons calcaires qui sont revêtus, en façade principale, d'un crépi moucheté. Les élévations principales sont délimitées par des chaînes d'angle harpées en pierres factices de ciment moulé et par un chaînage cimenté qui matérialise la jonction entre les deux corps accolés. Les différentes baies, à l'exception des lucarnes du comble, sont dotées d'un encadrement rectangulaire harpé en béton de ciment. Leur organisation traduit en façade la répartition des espaces au sein des deux corps de bâtiment.
Sur la partie sud-est, l'élévation principale est couronnée par une fine corniche en ciment moulé. Elle compte trois travées sur trois niveaux, dont le niveau de comble percé de lucarnes à pignon couvert. La travée centrale est occupée par la porte d'entrée surmontée par une porte-fenêtre ouvrant sur un balcon à garde-corps en fer forgé. Des ouvertures de boutique et les fenêtres de l'étage se répartissent de part et d'autre de cet axe central. La porte d'entrée présente des menuiseries d'origine formées de deux vantaux inégaux, l'un semi-fixe, l'autre mobile, à panneaux moulurés et vitrage protégé par une grille en fer forgé. Les fenêtres conservent leur barre d'appui en ferronnerie et leurs persiennes. La toiture de ce corps de bâtiment est à longs pans brisés. Les souches de cheminées en briques rouges et silico-calaires sont conservées, de même que les épis de faîtage ouvragés avec girouette en zinc.
Le corps de bâtiment nord-ouest se distingue par la présence d'une ferme débordante à sous-arbalétriers courbes et aisseliers ouvragés portant sur des culots moulurés en béton moulé. La fenêtre en plein cintre du comble marque une rupture avec les encadrements rectangulaires à jambages harpés du corps principal qui paraissent plus traditionnels.
Technique du décor :
ferronnerie
Représentation :
volute ; ornement géométrique
Précision sur la représentation :
Les élévations comportent plusieurs éléments en fer forgé : garde-corps de balcon, grille de vantail de porte d'entrée et barres d'appui à décor de volutes. La toiture est ornée d'épis de faîtage en zinc en forme de poinçon tronconique à bulbes avec girouette-flèche et rose des vents.
Typologie :
immeuble collectif d'habitat et de commerce ; en mitoyenneté partielle ; à l'alignement ; plan allongé ; corps principal de type ternaire ; double en profondeur ; aile sur le même alignement à mur-pignon en façade ; ferme débordante

Localisation

Commune :
Biars-sur-Cère
Adresse :
Tilleuls (place des) 1
Aire d'étude :
canton de Bretenoux
Référence cadastrale :
2011 AC 196
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Biars-sur-Cère (Lot), maison ; actuellement immeuble à logement et bar-restaurant.
Référence : IVD46_20124602041NUCA - Façade principale : vue d'ensemble depuis le nord-est. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Biars-sur-Cère (Lot), maison ; actuellement immeuble à logement et bar-restaurant.
Référence : IVD46_20124602042NUCA - Elévation nord-est. Détail : ferme débordante de l'aile latérale. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Biars-sur-Cère (Lot), maison ; actuellement immeuble à logement et bar-restaurant.
Référence : IVD46_20124602043NUCA - Elévation nord-est. Détail : porte d'entrée du corps principal. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IA46105588
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Cassan Elodie
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2013/10/03
Conseil général du Lot