Recherche en cours...


Recherche

logement patronal

L'édifice a été construit en 1920 (sources SNCF) pour servir de logement de fonction au directeur de l'usine de traverses de chemin de fer implantée le long de la voie ferrée.

Historique

Datation principale :
1er quart 20e siècle
Année(s) :
1920
Justification de la datation :
daté par source
Commentaire historique :
L'édifice a été construit en 1920 (sources SNCF) pour servir de logement de fonction au directeur de l'usine de traverses de chemin de fer implantée le long de la voie ferrée. Les caractéristiques architecturales et techniques de l'édifice (forme des baies, utilisation du béton de ciment) permettent d'établir un rapprochement avec les ailes latérales du bâtiment voyageurs de la gare ferroviaire qui ont sans doute été rajoutées à la fin des années 1910 ou au début des années 1920.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; gneiss ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; crépi moucheté ; badigeon partiel ; enduit d'imitation
Matériaux de la couverture :
tuile mécanique
Vaisseau(x) et étage(s) :
sous-sol ; en rez-de-chaussée surélevé ; étage en surcroît
Elévation extérieure :
élévation ordonnancée sans travées
Forme de la couverture :
toit à deux pans
Escalier :
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
Commentaire descriptif :
Malgré la présence d'un crépi moucheté sur les élévations extérieures, les maçonneries visibles au niveau de la cave attestent une construction en moellons de calcaire et de gneiss. Les façades sont caractérisées par la présence d'un solin matérialisé par un faux appareil en ciment, de chaînes d'angles cimentées en forme de pilastres plats et d'une corniche moulurée en béton moulé, soulignée par un bandeau cimenté. Les baies sont en béton moulé badigeonné en blanc. Elles possèdent un encadrement en arc segmentaire, avec chambranle à crossettes et appui sur consoles en doucine. L'accès au rez-de-chaussée surélevé s'effectue par le biais d'un perron en béton. Protégée par un auvent à charpente en bois, la porte d'entrée conserve ses deux ventaux inégaux à panneaux moulurés, surmontés par une imposte vitrée.
Au rez-de-chaussée, un vestibule dessert la cuisine, le séjour, qui ouvre lui-même sur une pièce servant peut-être de bureau, et un dégagement menant à l'escalier de la cave ainsi qu'à un cabinet de toilette. Un escalier tournant en béton conduit aux chambres situées dans le comble à surcroît. Le sous-sol est subdivisé en plusieurs espaces de stockage dont une cave à charbon.
Typologie :
maison individuelle à étage en surcroît ; isolée ; en milieu de parcelle ; jardin environnant ; plan massé, double en profondeur

Localisation

Commune :
Biars-sur-Cère
Adresse :
19 Mars 1962 (rue du) 15
Aire d'étude :
canton de Bretenoux
Edifice de conservation :
usine de matériel ferroviaire
Référence de l'édifice de conservation :
IA46105591
Référence cadastrale :
2011 AA 3
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Le site industriel en 1965, aires de stockage et de séchage : vue aérienne depuis l'ouest.
Un premier chantier d'imprégnation des traverses de chemin de fer à l'huile de charbon de houille (créosote) est implanté dans les années 1890-1895 par la Société privée Carel et Fouché. La compagnie des chemins de fer Paris-Orléans rachète le site pendant la première guerre mondiale, en 1916 ou 1917. A la suite de ce transfert, d'importants travaux sont réalisés avant la reprise des

Illustrations


Biars-sur-Cère (Lot), logement patronal.
Référence : IVD46_20124602023NUCA - Façade principale : vue d'ensemble depuis le nord. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Biars-sur-Cère (Lot), logement patronal.
Référence : IVD46_20124602024NUCA - Elévation latérale est : vue d'ensemble. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Biars-sur-Cère (Lot), logement patronal.
Référence : IVD46_20124602025NUCA - Rez-de-Chaussée surélevé. Détail : escalier desservant l'étage en surcroît. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Biars-sur-Cère (Lot), logement patronal.
Référence : IVD46_20124602026NUCA - Cave : détail des maçonneries dans l'angle sud-ouest de la maison. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Biars-sur-Cère (Lot), logement patronal.
Référence : IVR73_20134650774NUCA - Vue d'ensemble depuis le sud-est. Les bureaux administratifs de l'usine apparaissent à l'arrière plan. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Biars-sur-Cère (Lot), logement patronal.
Référence : IVR73_20134650775NUCA - Vue d'ensemble depuis le nord-ouest. - Poitou, Philippe, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IA46105582
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Cassan Elodie
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2013/10/03
Conseil général du Lot