Recherche en cours...


Recherche

immeuble à logements avec parties commerciales

La parcelle bâtie ne figure ni sur les plans du 19e siècle, ni sur celui dressé en 1922 à l'occasion de l'électrification du quartier de la gare. D'après les données reccuei

Historique

Datation principale :
2e quart 20e siècle
Année(s) :
1931
Justification de la datation :
daté par tradition orale
Commentaire historique :
La parcelle bâtie ne figure ni sur les plans du 19e siècle, ni sur celui dressé en 1922 à l'occasion de l'électrification du quartier de la gare. D'après les données reccueillies par le service du Cadastre, l'immeuble aurait été construit en 1931. Il occupe alors une position stratégique, en bordure de la voie ferrée et au débouché de l'ancienne rue de la gare des marchandises sur la Route Nationale 140. Des témoignages confirment l'existence d'un magasin de commerce au rez-de-chaussée dès les années 1930. Par ses jeux de volumes et a composition de sa façade principale, l'édifice est très représentatif du style architectural de l'entre-deux-guerres.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; enduit
Matériaux de la couverture :
bitume
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 étage carré ; étage en surcroît
Elévation extérieure :
élévation ordonnancée sans travées
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; demi-croupe ; toit à l'impériale
Commentaire descriptif :
Bâti en moellons de calcaire avec des chaînes d'angle en pierres factices de ciment moulé, l'immeuble se caractérise par des décrochements de volumes, essentiellement marqués au niveau de la toiture, qui introduisent un rythme dans la composition symétrique de la façade. Deux avant-corps couverts d'un toit à l'impériale forment une légère avancée aux extrémités de l'élévation. Ils évoquent des tours dans-oeuvre encadrant une grande-lucarne centrale à pignon découvert, percée d'un occulus et couronnée par une corniche segmentaire, qui matérialise l'axe de symétrie de la façade. Celle-ci comporte trois niveaux limités. Malgré des remaniements tardifs, les ouvertures de boutique visibles au premier niveau témoignent de la vocation commerciale initiale du rez-de-chaussée qui a pu être confirmée grâce à des témoignages. Aux étages, les portes-fenêtres à linteau ou arc segmentaire sont devancées par un balcon, filant ou simple, ou par un balconnet. Leurs piédroits sont formés par une harpe en béton de ciment.
Les toits des avant-corps sont ornés d'épis de faîtage en zinc.
Technique du décor :
ferronnerie
Représentation :
ornement géométrique
Précision sur la représentation :
La toiture est ornée d'épis de faîtage en zinc en forme de poinçon tronconique à bulbes avec girouette-flèche.
Typologie :
immeuble collectif d'habitat et de commerce ; isolé ; à l'alignement ; plan allongé ; avant-corps latéraux ; lucarne-pignon en façade principale

Localisation

Commune :
Biars-sur-Cère
Adresse :
19 Mars 1962 (rue du) 2
Aire d'étude :
canton de Bretenoux
Référence cadastrale :
2011 AC 03
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Biars-sur-Cère (Lot), immeuble à logements.
Référence : IVD46_20124602016NUCA - Façade principale : vue d'ensemble depuis le sud-est. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Biars-sur-Cère (Lot), immeuble à logements.
Référence : IVD46_20124602017NUCA - Elévation latérale nord-est. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Référence :
IA46105579
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Cassan Elodie
Date de publication :
2012
Date de mise à jour :
2013/10/03
Conseil général du Lot