Recherche en cours...


Recherche

maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie

Le corps principal de l'édifice, ouvrant sur la place de la Halle, s'élève à l'emplacement d'une parcelle bâtie plus large figurant sur le plan cadastral du début du 19e siè

Historique

Datation principale :
2e moitié 19e siècle
Datation secondaire :
1er quart 20e siècle
Commentaire historique :
Le corps principal de l'édifice, ouvrant sur la place de la Halle, s'élève à l'emplacement d'une parcelle bâtie plus large figurant sur le plan cadastral du début du 19e siècle. Celle-ci s'étendait vers l'est pour former une vaste propriété occupant l'angle de l'îlot. La maison actuelle a probablement été reconstruite après la subdivision du fonds initial en deux parcelles visibles sur le cadastre actuel. Les caractéristiques stylistiques observées au deuxième niveau de la façade principale, qui présente des ouvertures et éléments structurants plus anciens qu'au rez-de-chaussée, appuient cette hypothèse : ils suggèrent une campagne principale de construction dans la deuxième moitié du 19e siècle, à laquelle semble également se rattacher le corps postérieur qui présente le même type de fenêtre et des chaînes d'angle en pierre de taille à l'étage.
Clara Combet, limonadière à Gramat, hérita en 1896 de l'immeuble qui fut saisi dès 1898 afin de rembourser les dettes de l'héritière. L'acte de procédure de saisie immobilière précise qu'il accueillait alors un "superbe café" au rez-de-chaussée ainsi que des chambres à l'étage, surmontées d'un "galetas". Des "bâtiments annexes", correspondant aux corps de bâtiment greffés sur la façade postérieure, abritaient une cuisine et un salon. L'ensemble jouxtait un jardin "converti en parterre" qui occupait la partie arrière de la propriété, sur la parcelle 696 figurant au cadastre du début du 19e siècle.
Acquis par M. Marie-Lazare Quercy en 1899, le bâtiment fait l'objet de travaux autour de 1900, comme en témoignent la date portée sur le contrecoeur de la cheminée de l'ancienne salle de café ainsi qu'un acte de 1904 autorisant le nouveau propriétaire "à élargir le trottoir du café de la Paix sur la rigole". Des cartes postales anciennes, probablement éditées dans les années 1900, montrent la vaste salle de café avec sa cheminée monumentale et ses décors en plâtre occupant la totalité du rez-de-chaussée, ainsi qu'une salle de billard aménagée dans la partie postérieure de la maison. Equipé d'un billard et d'un orgue de salon, ce dernier était richement orné de décors stuqués à motifs végétaux. Une verrière couvrait la pièce qui était également éclairée par des baies semi-circulaires à petits bois courbes de style Art Nouveau.
La propriété est à nouveau vendue par Marie-Lazare Quercy à M. Léopold Decros, pharmacien à Gramat, en 1910. L'acte de vente exclut la verrière ornée de vitraux que le propriétaire souhaite faire démonter et conserver. En revanche, il intègre les "boiseries" (devanture ?) d'une pharmacie occupée par M. Decros à Gramat, que ce dernier devra faire lui-même enlever. Cet acte laisse donc supposer que la nouvelle pharmacie a été aménagée après 1910 au sein de l'ancien café de la Paix, en remployant une partie des éléments en bois issus d'une autre pharmacie de la ville. Il permet également de situer après cette date la dernière campagne de construction dont résultent la destruction ou la transformation de la salle de billard, encore couverte d'une verrière en 1910, ainsi que le remaniement du rez-de-chaussée du corps antérieur et de la façade postérieure du corps arrière (premier niveau). Les ouvertures réalisées en façade principale à cette occasion reflètent la nouvelle partition du rez-de-chaussée en deux espaces, une boutique à l'ouest et un salon à l'est, séparés par un couloir de distribution central. Elles suggèrent une mise en oeuvre de ce projet dans les années 1910.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; moellon
Matériaux de la couverture :
tuile ; ardoise
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 étage carré ; comble à surcroît
Elévation extérieure :
élévation à travées
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; appentis massé
Commentaire descriptif :
La maison se compose d'un corps principal de plan rectangulaire édifié en longueur sur la bordure sud de la place de la Halle. Bâti en moellons calcaire et couvert d'ardoises, il est flanqué de deux corps de bâtiments à toiture en tuiles qui se développent à l'arrière de la parcelle, délimitant une cour en terrasse au sud-est.
La façade principale a fait l'objet de remaniements qui ont probablement perturbé l'organisation initiale à trois travées. De la première campagne de construction attestée subsiste le deuxième niveau en place, percé de trois portes-fenêtres à encadrement rectangulaire en pierre de taille. Des chaînes d'angles et des chaînages en forme de pilastres, sommés par une corniche soulignant la toiture, confèrent à l'élévation un caractère néoclassique. Les baies ouvrent sur un balcon filant à garde-corps en fonte prolongé par une verrière. Largement remanié, le premier niveau est également structuré par des pilastres et une corniche qui révèlent, en façade, la partition interne du rez-de-chaussée. Ainsi, la porte d'entrée apparaît décentrée en raison de l'aménagement d'une devanture de boutique en bois sur la partie ouest tandis qu'une fenêtre éclairant un salon est percée dans un parement en pierre de taille sur la partie est. La présence de moulures différentes, en cavet ou doucine, ainsi que de platebandes permet d'identifier une deuxième campagne de construction liée à la réorganisation du rez-de-chaussée.
L'élévation postérieure du corps de bâtiment sud a conservé un crépi moucheté qui laisse apparaître les chaînes d'angle en pierre de taille bouchardée et ciselée. Elle présente, à l'étage, le même type de baie rectangulaire que la façade principale. Surmontées de petits jours carrés éclairant le comble à surcroît, ces fenêtres déterminent deux travées dans lesquelles s'insèrent, au premier niveau, une porte bâtie à partir de remplois et une large ouverture plus récente, divisée en trois baies couvertes d'une platebande.
Malgré le remaniement des corps postérieurs et l'aménagement d'une boutique et d'un salon à l'emplacement d'un ancien café au rez-de-chaussée du corps principal, la maison a conservé une partie des aménagements intérieurs d'origine. Les décors en plâtre ainsi que la cheminée monumentale qui ornaient la salle de café sont notamment en place sur les murs est et sud du salon actuel, et ils ont été remontés avec soin au niveau des murs nord et ouest ainsi qu'au plafond. Un châssis en plein cintre à petits bois courbes, qui équipait l'une des deux baies de l'ancienne salle de billard détruite, est également utilisé en remploi dans une petite resserre aménagée en bordure de la terrasse sud. Enfin, un garde-corps en fonte est conservé en bordure du trottoir qui longe la façade principale sur la place de la Halle.
Technique du décor :
maçonnerie ; fonte ; décor stuqué (étudié dans la base Palissy)
Représentation :
pilastre ; rinceau ; volute
Précision sur la représentation :
La façade principale est ornée de pilastres, uniquement conservés à l'étage, qui délimitaient probablement trois travées. Elle se caractérise également par la présence d'un balcon filant en fonte orné de rinceaux et de volutes. Le trottoir aménagé devant l'ancien café est bordé par un garde-corps en fonte à décor de rinceaux.

Localisation

Commune :
Gramat
Adresse :
Halle (place de la) 2
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2011 0G 969
Milieu d'implantation :
en ville

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602679NUCA - Localisation de la parcelle sur le cadastre actualisé en 2011. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602680NUCA - Elévation principale sur la place de la Halle : vue d'ensemble depuis le nord. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602681NUCA - Elévation nord sur la place de la Halle : vue du premier niveau. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602682NUCA - Détail du garde-corps en fonte du trottoir devant l'ancien café de la Paix. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602683NUCA - Façade nord sur la place de la Halle : détail du premier niveau. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602684NUCA - Façade nord sur la place de la Halle : détail de la devanture de l'ancienne pharmacie. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602685NUCA - Façade nord sur la place de la Halle : détail du deuxième niveau. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602686NUCA - Elévation sud du corps postérieur : vue d'ensemble. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602687NUCA - Elévation sud du corps postérieur : vue d'ensemble. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602688NUCA - Eléments de menuiserie appartenant à l'ancienne façade postérieure, actuellement utilisés en remploi. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602689NUCA - - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602690NUCA - - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602691NUCA - - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602692NUCA - Corps antérieur sur la place, ancienne salle de café transformée en salon au rez-de-chaussée : détail du contrecoeur de la cheminée portant la date de 1900. - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602693NUCA - - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602694NUCA - - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602695NUCA - - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602696NUCA - - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602697NUCA - - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602698NUCA - - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602699NUCA - - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602700NUCA - Corps antérieur sur la place, ancienne salle de café transformée en salon au rez-de-chaussée : vue intérieure depuis le sud-ouest. - Bru, Nicolas, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602701NUCA - Carte postale ancienne représentant la place de la halle. Le auvent du café de la Paix, transformé en pharmacie, apparaît à droite. - Bru, Nicolas (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602702NUCA - Carte postale ancienne représentant l'ancienne salle de café avec ses décors et son mobilier, avant le remaniement du rez-de-chaussée dans les années 1910. - Bru, Nicolas (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602703NUCA - Carte postale ancienne représentant l'ancienne salle de billard couverte d'une verrière qui sera détruite dans les années 1910. Les menuiseries visibles en arrière-plan ont été partiellement conservées et remployées. - Bru, Nicolas (reproduction), (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Gramat (Lot), maison, café dit Café de la Paix, puis pharmacie.
Référence : IVD46_20134602791NUCA - Localisation de l'ancienne parcelle à l'emplacement de l'édifice actuel, sur le plan cadastral du début du 19e siècle. - Cassan, Elodie, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Aucun document n'est lié à cette notice.


Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Sources :
Collection particulière : Extrait des minutes du greffier du tribunal de première instance de Gourdon, 1899 ; Autorisation délivrée par le maire de Gramat pour l'élargissement du trottoir du Café de la paix, 1904 ; Acte de vente entre M. Quercy Marie-Lazare et M. Décros Léopold (étude de Maître A. Souladié, Gramat), 1910.
Référence :
IA46103006
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Bru Nicolas ; Cassan Elodie
Date de publication :
2013
Date de mise à jour :
2013/10/03
Conseil général du Lot