Recherche en cours...


Recherche

château dit aussi repaire

Il semble que l'on ne dispose d'aucun renseignement historique sur le repaire de Gardes avant le 17e siècle, où il est habité par Pierre de Vielcastel : le "repaire" comporte al

Historique

Datation principale :
17e siècle
Commentaire historique :
Il semble que l'on ne dispose d'aucun renseignement historique sur le repaire de Gardes avant le 17e siècle, où il est habité par Pierre de Vielcastel : le "repaire" comporte alors "château, maison, basse-cour, grange..." (C. Didon, 1996). Henri de Vielcastel, seigneur de Marguil et de Gardes, épouse en 1720 Marie de la Roque-Bouillac qui, devenue veuve, vend l'ensemble des créances sur la succession de Vielcastel de Gardes à Isaac de Boysson, dont le fils Bernard est mis en possession de Gardes en1776 : celui-ci entreprend de grosses réparations aux bâtiments qui sont alors en ruines. Le château figure sur la carte de Cassini, de la seconde moitié du 18e siècle. La propriété aurait été saccagée à la Révolution et le château confisqué puis vendu comme bien national le 2 avril 1798 à un certain Galland (http://deboysson.free.fr/fam/MF/Gardes.php).
Si le site a peut-être été occupé antérieurement, le logis et les tours conservées doivent sans doute être attribuées au 17e siècle.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; moellon
Matériaux de la couverture :
tuile plate
Vaisseau(x) et étage(s) :
1 étage carré
Forme de la couverture :
toit à longs pans ; croupe
Commentaire descriptif :
L'ancien château de Gardes se trouve à 2 km à l'ouest de Cazals. Il a conservé deux tours rondes dont une flanque l'angle sud-ouest du logis, l'autre un bâtiment de dépendances au sud-est. Le plan cadastral de 1836 représente une troisième tour au nord-ouest et un plan d'ensemble dessinant un vaste quadrilatère formé par trois ailes enfermant une cour centrale. Le logis et les tours possèdent des croisées, partiellement conservées, ou des demi-croisées.

Localisation

Commune :
Cazals
Lieu-dit ou secteur urbain :
Gardes
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
1836 A2 525 ; 2014 A02 434
Milieu d'implantation :
isolé

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Cazals (Lot), demeure : repaire.
Référence : IVR73_20144604357NUCA - Extrait du plan cadastral 1836 A2. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cazals (Lot), demeure : repaire.
Référence : IVR73_20144604358NUCA - Extrait du plan cadastral 2014 A02. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cazals (Lot), demeure : repaire.
Référence : IVR73_20144604359NUCA - Vue depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cazals (Lot), demeure : repaire.
Référence : IVR73_20144604360NUCA - Tour sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Cazals (Lot), demeure : repaire.
Référence : IVR73_20144604361NUCA - Cour vue en direction du sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Auricoste (Françoise), Le pays de Cazals en Quercy, des origines à 1800, Chastrusse, 1988 (non consulté).
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 135.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays Bourian
Référence :
IA46101571
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2014
Date de mise à jour :
2015/01/02
Conseil général du Lot