Recherche en cours...


Recherche

tour

Un Ratier de Belfort apparaît dans la documentation en 1060, le même ou un autre en 1095 et 1104, et un Pons de Belfort en 1103. Cette famille est très probablement celle des se

Historique

Datation principale :
13e siècle (?)
Commentaire historique :
Un Ratier de Belfort apparaît dans la documentation en 1060, le même ou un autre en 1095 et 1104, et un Pons de Belfort en 1103. Cette famille est très probablement celle des seigneurs de Belfort, dont le château aurait été pris en 1211 par Simon de Montfort. En 1224, les biens qui ont appartenu à Pons de Belfort font partie de ceux qui sont assignés par le comte de Toulouse à Etienne de Montpezat, auquel succèdent, sans que l'on sache comment, les Penne, peut-être dès 1251. En 1258, lors de l'octroi des coutumes, Bernard de Penne, seigneur de Laguépie, et Ratier de Penne, seigneur de Cestayrols, sont les coseigneurs de Belfort (L. d'Alauzier, 1961 ; F. Hautefeuille, 1990). Sans que l'on sache comment, un Raymond de Caussade est co-seigneur de Belfort en 1408, et, en 1504, un autre Raymond de Caussade et Guillaume de Thémines dénombrent chacun pour la moitié de la seigneurie (L. d'Alauzier, 1984).
Le château, qui appartient alors aux Delfau, seigneur de Bouillac et de La Roque Bouillac, est pillé en 1790 : "tous les meubles ont été emportés, le grenier vidé ; on a arraché les gonds des portes et les fenêtres ; on a abattu partie des murs de clôture du château" (Réflexions..., 1790). Vers 1850, la tradition locale se souvient de "trois châteaux dont il ne reste que les fondements", le principal ayant appartenu à "M. Bouillac, seigneur de Belfort" (Le Lot vers 1850..., 2001).
Outre le château, le castrum abritait les maisons et sans doute des tours de "milites castri" (F. Hautefeuille, 1990). Vers 1850, la mairie occupe "un reste de tour carrée, encore assez élevée, que les habitants ont vu abaisser trois fois" (Le Lot vers 1850..., 2001). Et c'est probablement l'une de ses tours qui apparaît sur le plan cadastral "napoléonien", sur la parcelle 1070, et dont les vestiges, qui peuvent dater du 13e siècle, sont aujourd'hui conservés à l'extrémité ouest du bâtiment de la parcelle 246.

Description

Matériaux et mise en oeuvre :
calcaire ; pierre de taille
Vaisseau(x) et étage(s) :
2 étages carrés
Commentaire descriptif :
La tour se dresse sur le rebord sud-ouest de la plate-forme rocheuse du castrum, à l'extrémité ouest d'une maison de construction récente. Le volume correspond sans doute au plan initial, mais elle a été en grande partie reconstruite avec des matériaux de récupération. Près de la chaîne d'angle est apparaissent le piédroit et la trace de l'arc brisé d'une porte chanfreinée. Seule un examen complet du bâtiment permettrait d'identifier les autres parties éventuellement conservées.
Etat de conservation :
remanié

Localisation

Commune :
Belfort-du-Quercy
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
2014 BH 246
Milieu d'implantation :
en village

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Belfort-du-Quercy (Lot), tour.
Référence : IVR73_20144604536NUCA - Extrait du plan cadastral 2014 BH. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Belfort-du-Quercy (Lot), château.
Référence : IVR73_20144604537NUCA - Extrait du plan cadastral "napoléonien" (non daté), section F4. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Belfort-du-Quercy (Lot), château.
Référence : IVR73_20144604538NUCA - Superposition des plans cadastraux "napoléonien" et actuel. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Belfort-du-Quercy (Lot), château.
Référence : IVR73_20144604539NUCA - Vue du site depuis le sud-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Belfort-du-Quercy (Lot), château.
Référence : IVR73_20144604540NUCA - Vue depuis le nord-ouest. Au seconde plan, la tour de la parcelle BH 246. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Belfort-du-Quercy (Lot), château.
Référence : IVR73_20144604541NUCA - Chemin et front de roche sur la bordure sud de la parcelle BH 246. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Belfort-du-Quercy (Lot), château.
Référence : IVR73_20144604542NUCA - Tour de la parcelle BH 246, vue en contre-plongée depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Belfort-du-Quercy (Lot), château.
Référence : IVR73_20144604543NUCA - Détail de l'élévation sud de la tour. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Belfort-du-Quercy (Lot), château.
Référence : IVR73_20144604544NUCA - Tour et bâtiments de la parcelle BH 246, vus depuis le nord-ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Belfort-du-Quercy (Lot), château.
Référence : IVR73_20144604545NUCA - Tour, élévation nord, détail de la partie basse : vestiges d'une porte disparue. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Belfort-du-Quercy (Lot), château.
Référence : IVR73_20144604546NUCA - Mur de soutènement en bordure nord-est de la parcelle BH 76. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Réflexions sur les affaires politiques du tems présent de la France, t. I, Paris, 1790, 3e partie, p. 18.
Alauzier (Louis d'), Les seigneurs de Belfort, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. LXXXII, 1961, p. 24-30.
Alauzier (Louis d'), Le dénombrement de 1504 en Quercy pour le ban et l'arrière-ban, dans Bulletin de la Société des Etudes du Lot, t. CV, 1984, p. 96, 104.
Hautefeuille (Florent), Les villages castraux dans les cantons de Castelnau-Montratier, Cahors-sud et Lalbenque (XIe-XVe ) : enquête archéologique, mémoire de maîtrise sous la direction de G. Pradalier et M. Berthe, Université de Toulouse-Le Mirail, 1990, p. 37-44.
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 310.
Lot (Le) vers 1850. Recueil de monographies cantonales et communales établies par les contrôleurs des contributions directes, publiées par Christiane Constant-Le-Stum, 1er volume, Contrôle de Cahors, Archives départementales du Lot, 2001, p. 161.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Parc Naturel Régional des Causses du Quercy
Référence :
IA46101564
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2014
Date de mise à jour :
2015/01/02
Conseil général du Lot