Recherche en cours...


Recherche

ensemble castral : castrum

Bosc, vicomte de Saint-Cirq de Calvignac, rend hommage en 1054 à l'évêque de Cahors pour Brassac, Montvalent et plusieurs autres lieux, dont le fief fut est acquis au siècle su

Historique

Datation principale :
4e quart 12e siècle (?) ; 13e siècle ; 2e moitié 15e siècle ; 4e quart 18e siècle
Commentaire historique :
Bosc, vicomte de Saint-Cirq de Calvignac, rend hommage en 1054 à l'évêque de Cahors pour Brassac, Montvalent et plusieurs autres lieux, dont le fief fut est acquis au siècle suivant par Raymond, vicomte de Turenne (Lacoste, 1883). Montvalent semble appartenir alors au vicomte de Brassac, avant de devenir en 1190, après la disparition du château de Brassac (qui se trouvait en contrebas), le chef-lieu d'une vaste châtellenie aux mains des Miers au 13e siècle (C. Didon). Montvalent est occupé par les Anglais en 1369 et racheté par le duc d'Armagnac en 1379 (Lacoste, 1885) ; les murailles du castrum sont alors réparées grâce à une donation exceptionnelle du pape Grégoire XI (1370-1378), frère du vicomte de Turenne Roger de Beaufort (C. Didon, 1996). Antoine de la Tour, vicomte de Turenne meurt en 1527 au château de Montvalent, dont il faisait sa résidence (Lacoste, 1886), ce qui indique que le château était alors habitable.
Le site conserve, outre la chapelle castrale devenue église paroissiale après la guerre de Cent ans, une tour bâtie sur l'enceinte, datable du milieu du 13e siècle, et quelques pans de murs qui peuvent appartenir à la même époque. Un logis accolé au chevet de l'église témoigne d'une phase de reconstruction intervenue après la fin de la guerre de Cent ans, en conservant des maçonneries de la fin du 12e siècle ou du début du 13e siècle. Sur l'emplacement du château, détruit à une date inconnue, une grande demeure a été élevée à la fin du 18e siècle ; l'ancien presbytère, voisin, porte la date de 1766 (J. Pardinel, 1977).

Description

Commentaire descriptif :
Le castrum a été établi sur un promontoire rocheux qui domine la vallée de la Dordogne. D'importants murs de soutènement ont été bâtis à sa pointe, où sont aménagées des terrasses qui portent la demeure construite sur l'emplacement du château. L'église paroissiale, qui conserve le chevet et le portail de la chapelle castrale, et le logis du 15e siècle qui la jouxte sont bordés par l'ancien cimetière aménagé en contre-bas. A l'ouest, subsiste quelques vestiges du mur d'enceinte et la tour de la fin du 12e ou du début du 13e siècle.
Technique du décor :
sculpture
Représentation :
armoiries
Précision sur la représentation :
D'après J. Pardinel, deux pierres sculptées en remploi dans une façade de la demeure de la parcelle 72 portent les armoiries des Lasserre (de gueules au cerf d'argent, au chef cousu d'azur à trois étoiles d'or) et des Lambertie (d'azur au lion d'argent, armé et lampassé de gueules).
Etat de conservation :
vestiges

Localisation

Commune :
Montvalent
Aire d'étude :
Lot
Référence cadastrale :
1825 A1 ; 2014 AB
Milieu d'implantation :
en village

Oeuvres liées

Aucun dossier n'est lié à cette notice.


Illustrations


Montvalent (Lot), ensemble castral : castrum.
Référence : IVR73_20144604321NUCA - Vue d'ensemble depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montvalent (Lot), ensemble castral : castrum.
Référence : IVR73_20144604322NUCA - Vue du site depuis l'ouest. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montvalent (Lot), ensemble castral : castrum.
Référence : IVR73_20144604323NUCA - Extrémité du promontoire vue depuis le sud-est. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Montvalent (Lot), ensemble castral : castrum.
Référence : IVR73_20144604324NUCA - De droite à gauche : le château (parcelle 301), le clocher de l'église et la demeure de la parcelle 72. - Séraphin, Gilles ; Scellès, Maurice, (c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot.


Documents liés

Bibliographie :
Lacoste (Guillaume), Histoire générale de la province de Quercy, Cahors, Girma, t. I, 1883, p. 414, t. II, 1884, p. 282, t. III, 1885, p. 67, 265, 282, 289, t. IV, 1886, p. 16, 58.
Clary (Abbé), Dictionnaire des paroisses du diocèse de Cahors, Cahors, Imp. Tardy, 1986, p. 204.
Didon (Catherine), Châteaux, manoirs et logis. Le Lot, Chauray, Ed. Patrimoine medias, 1996, p. 38.

Informations complémentaires

Nom du pays :
Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise
Sources :
J. Pardinel, dossier de pré-inventaire, 1977, Centre de documentation, SCP Région Midi-Pyrénées.
Référence :
IA46101552
Copyright :
(c) Inventaire général Région Midi-Pyrénées ; (c) Conseil général du Lot
Rédacteur(s) :
Séraphin Gilles ; Scellès Maurice
Date de publication :
2014
Date de mise à jour :
2015/01/02
Conseil général du Lot